Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 13:49

Ceci est un article écrit à la suite d’un commentaire laissé sur le blog de Lionel Gamba.


Lionel Gamba, bonjour.

Dans cette affaire qui semble avoir été déclenchée par le discours de Kovalin, il faut distinguer deux choses : la secte "MBOCHI" et l'ethnie "MBOCHI". La secte MBOCHI suit le reptile et son idéologie néfaste de conservation du pouvoir au nord en jouant sur l'appartenance ethnique comme moyen de conservation du pouvoir et seulement à cette fin. La secte  MBOCHI, en mettant un des siens au sommet de l’Etat, s’assure de la distribution des privilèges à ses membres en négligeant les droits de tous les citoyens. - y compris les Mbochis qui ne font pas partie de la secte qui est avant tout un clan avec quelques individus autour. Cependant, l'ethnie MBOCHI n'est pas du tout d'accord avec la secte  MBOCHI et de nombreux membres de celle-ci ne profitent même pas des bienfaits et des privilèges du pouvoir réservés aux membres de la secte MBOCHI. Qu'on se souvienne que les Mbochis de Talangaï ont protégé leurs frères de Bacongo qui sont venus se cacher auprès d'eux. Les Mbochis (l'ethnie) ont arrêté les tueurs de la secte MBOCHI. A Oyo, on m'a fait remarquer qu'il y a des cases et des pauvres ; ce sont pourtant des Mbochis qui n'ont pas la chance de faire partie de la secte. La secte MBOCHI se décline aussi en sectes de tous genres comme la franc-maçonnerie, le fétichisme, la sorcellerie, la magie noire, le satanisme, etc.

Qu'on se le dise la détermination d'une secte MBOCHI au sain de l'ethnie MBOCHI n'est pas une pure vue de l'esprit mais le fruit d'une analyse. Par secte, on entend un groupe ou groupuscule qui suit un gourou, un leader en vue de jouer un rôle prédominant dans la société au profit de ses propres membres. Dans les actes des apôtres, des Juifs ont qualifié le christianisme naissant de "secte". En devenant religion, le christianisme ou les suiveurs de la doctrine religieuse de Christ ont tout simplement réussi puisque le christianisme est devenu la religion dominante de l'empire romain et plus tard, une religion  universelle  tandis que le judaïsme est resté à l'état de secte. Le Christ ne promet pas le paradis à tous mais seulement à ceux qui croient en lui et en son Père... De même, les francs-maçons qui jouent au secret se réservent d'abord des privilèges entre frères, écartant le reste des hommes qu'ils considèrent comme des "profanes"... La secte a tendance à se diviser, à faire des courants selon le principe que les hommes n'aiment pas que le pouvoir soit entre les mains d'un seul gourou. Déjà chez les Juifs que je considère comme les membres d'une secte, il y a  eu des courants : sadducéens, pharisiens, esséniens, chrétiens, il y a eu des divisions et le christianisme s'est divisé en plusieurs mouvements sectaires : catholiques, protestants, témoins de Jéhovah, mormons, baptistes, etc. Chaque portion déclare posséder la vérité et les autres sont dans l'erreur. Le judaïsme est une secte de sang puisqu'au départ, ne sont concernés que les membres des douze tribus d'Israël qui sont tous issus de Jacob-Israël - avec endogamie autorisée puisqu'un juif ne pouvait prendre femme que dans l'ethnie de son père à laquelle il appartenait lui-même. A l'image de ce qui suit, la secte MBOCHI utilise aussi le principe de consanguinité pour faire aveuglément confiance - ensuite, il y a les liens d'alliance. Il y a des sectes dans la secte et on peut faire ce schéma circulaire selon la taille de la secte originelle est importante de façon à démultiplier les sectes dans la secte ... Le gourou ici, pour ce qui est de la secte MBOCHI,  c'est Denis Sassou Nguesso ; sa parole vaut évangile et sa volonté, précepte divin pour les membres de la secte qui récoltent les privilèges qui vont avec cette sectarisation. Il faut essayer d'entrer dans la secte et ce n'est pas facile ! il faut commencer par avoir un parrain comme dans la franc-maçonnerie et ils ne font pas facilement confiance !

Par contre, je crois qu'il faut réconcilier le sud avec le sud pour ensuite réconcilier le nord et le sud. L'union des Congolais du nord n'est pas mauvaise si on la retourne contre monsieur Denis Sassou Nguesso. Il y a plus de propension à la division au sud qu'au nord. C’est peut-être qu’il y a une plus grande  diversité au sud. Nous devons nous rassembler pour ensuite nous unir à nos frères du nord pour renverser le reptile. Toute action qui marginaliserait le nord aurait peu de chance de réussir ; d’ailleurs, nous ne pouvons pas, dans le contexte actuel, réussir à ramener la démocratie sans la participation de nos compatriotes et frères du nord. Si nous rassurons nos frères du nord que la démocratie nouvelle qui s’installera ne sera pas une forme de « démocratie ethnisée » et que tous les Congolais y trouveront leur compte, et qu’il est possible de réussir à devenir président juste par son projet social et non par le fait d’être accidentellement de telle ou telle ethnie, nous serons sur le bon chemin de la restauration de la démocratie.

Enfin, il faut faire de l'ethnie une force politique active et non subconsciente en mettant en place un Conseil National Ethnique qui est, à mon humble avis, le symbole de l'unité nationale. car notre nation est avant tout un ensemble d'ethnies. Si on mettait en place le Conseil National Ethnique qui regrouperait tous les chefs traditionnels, il serait impossible à monsieur Denis Sassou Nguesso de déclencher une guerre.  J'imagine un travail qui incomberait à ce Conseil : l'enseignement des langues nationales ethniques. Si un Kongo est capable de parler le mbochi et inversement, imaginez les conséquences : il y aurait une plus grande cohésion nationale car la langue est un facteur de cohésion sociale. Ce Conseil veillerait à ce que tous les enfants du pays soient représentés à tous les niveaux de la nation. Par ailleurs, cette institution n’est-elle pas appropriée à régler nos différends ? L’ethnie est la réalité la plus efficiente au Congo et on fait comme si elle n’existait pas et on a tort. Il faut faire avec elle et non contre elle. Contrôler les ethnies, c'est rendre possible une vraie démocratie originale à la Congolaise qui neutraliserait la division et qui rendrait possible qu'on regarde au projet et non à l'individu. Voilà, ma petite contribution, Lionel.


P.S. Il ne faut pas avoir peur de parler de "Mbochi" quand l'analyse nous y oblige. Par ailleurs, le nord ne se réduit pas aux Mbochis, il y a aussi les Tékés, les Ngalas, etc...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg