Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 08:24

COMMENTAIRE : Voici un article tiré d'un tranduction d'un texte en anglais qui nous permet de comprendre la manière dont Denis Sassou Nguesso est corrompu en imposant des participations de 20% à toute entreprise qui vient s'installer au Congo. Cependant, l'homme est malin : il ne prend pas directement lesdites participations et autres avantages car on pourrait le faire chanter par exemple ou nuire à son image déjà bien salie et bien sale mais les fait prendre à ses enfants comme dans le cas de corruption rapporté par le site groundreport http://www.groundreport.com/Business/Naguib-Sawiris-The-Bribe-Man-Wherever-he-goes-we-s/2925196

Il faut une bonne intuition et une grande lucidité pour comprendre ce que je soutiens ici.

1)  Qui octroie les marchés au Congo, c'est-à-dire, qui est le dernier à en décider ? Réponse : Denis Sassou Nguesso.

2) Peut-on croire qu'il suffit de corrompre un membre du clan Sassou pour avoir un marché dans lequel Sassou lui-même ne touche rien ? C'est incroyable car tout corrupteur comme Naguib Sawiris sait qu'il faut en réalité corrompre le donneur d'ordres, le chef, mais  il y a un hic : Sassou est trop fier pour être corrompu directement. Aussi, utilise-t-il ses enfants. A l'époque du vivant d'Edith Bongo, c'est elle qui le représentait en affaires. Désormais, il y a Julienne Johnson qui lui a loué un BOEING 747 pour qu'il continue à faire le tour du monde et les autres membres du clan.  Le schéma de la corruption est le suivant :

CORRUPTEUR ===> SASSOU ====> Personne de confiance (fils, fille, etc) <====> CORRUPTEUR ======> Personne de confiance <======> SASSOU (versement d'intérêts).

Maintenant, expliquons le mécanisme de corruption : pour s'installer au Congo, un corrupteur, un businessman s'adresse forcément au chef de l'Etat qui le reçoit au bord de l'Alima dans sa résidence HOUSE ou au palais CRISTAL de Mpila loué à l'Etat 100 millions par mois. Sassou le renvoie vers une personne de confiance qui a déjà reçu les consignes et qui connaît ses exigences et celle-ci contacte le corrupteur ou inversement. Le corrupteur verse la part de l'argent sale à la personne de confiance qui la reverse à Denis Sassou Nguesso qui lui donne son pourcentage pour que l'affaire reste secrète. Par ailleurs, en impliquant ses enfants, Denis Sassou Nguesso est sûr que ces magouilles resteront dans le domaine de l'ombre. Cela fait que lorsque la personne de confiance ne reçoit pas les dividendes promises, Denis Sassou Nguesso intervient directement en menaçant le corrupteur qui s'exécute car il sait qu'un homme aussi puissant est capable de tout...

Nous vous avons déjà expliqué les mécanismes de transformation de l'argent public en argent privé. Vous comprenez à présent les mécanismes de la corruption qui permet à Sassou Nguesso de s'enrichir de plus bel.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

TRADUCTION DU TEXTE  ANGALAIS EN FRANCAIS

 

 

TITRE : les affaires de corruption au sein de la famille Nguesso : Julienne Sassou Nguesso et Naguis Sawiris

 

Étant donné l'assaut d'articles de presse récents mettant en évidence les affaires de  corruption au sein de la société de télécommunication Egyptienne "Naguib Sawiris Tycoon " , il n'est pas surprenant d'apprendre que Naguib Sawiris utilise les pots de vin pour obtenir des marchés lucratifs.

" Je suis l'homme qui aime l' argent. Par tout où je sens l'odeur de l'argent, j' y vais", a déclaré Naguib Sawiris au 3GSM World Conference 2007. Naguib Sawiris peut être l'homme qui aime l' argent, mais c'est parce que partout où il va, nous sentons l'odeur des pots de vin. Ce fut le cas quand Orascom a obtenu une licence de téléphonie en République du Congo par l'achat de 100 pour cent de Libertis Telecom.

Pour obtenir ce marché au Congo-Brazzaville, en collaboration avec Rami Antaki, Naguib Sawiris a accepté de faire une "faveur" au président congolais Denis Sassou Nguesso. Naguib Sawiris a promis à la fille du président, Julienne Sassou Johnson (alias "Joujou"), une participation de 20 pour cent dans sa compagnie. L'arrangement a été organisé de sorte que M. Antaki obtiendrait une participation de 15 pour cent dans l'entreprise de télécommunications par le biais d'une société mauricienne denommée Babybells - mauriciennes sociétés offshore, un refuge pour échapper aux impôts - et un autre 20 pour cent irait à la fille du président,  Joujou, en guise d' honorer à la promesse de pots de vin.  Ce sont là 35 pour cent de la société Naguib Sawiris qui sont réservés à la corruption pure. Ce serait serait dommage de penser  que Naguib Sawiris ne fait que priver ses partenaires commerciaux d' une partie de la trésorerie. Parce que dans  ce cas, il a aussi volé ses actionnaires.

Les choses se sont compliquées à la suite. En Décembre 2005, Orascom Telecom a vendu Libertis Congo à MTN pour environ 100 millions de dollars. MTN à payé 100 pour cent des produits de rachat à Orascom et 35 pour cent de ce total réservé à la corruption était alors payé par Orascom au frère de Rami Antaki et grand ami de Naguib Sawiris, Christian Antaki, dans un compte bancaire chez HSBC au Caire.  Pourquoi les fonds ont ete destinés à Christian et non pas à Rami ? Parce que Rami était déjà en maille avec la justice francaise pour frauder sur les impôts tout en etant RMIste (Revenu minimum d'insertion ou RMI).

Mais au lieu de donner les 20 pour cent  promis à la fille du président, Rami Antaki a retenu les fonds et a commencé à se livrer à la spéculation avec des parts d'Orascom, en utilisant la possibilité de manipuler le cours des actions d'Orascom, et faire de l'argent rapide. Les choses se sont gâtées en 2006, les actions d' Orascom ont chuté considérablement, et l'argent que Antaki Rami devait à Joujou n' était pas toujours recouvert.  En Juillet 2006, le (Godfather) président congolais est intervenu et a dit Rami Antaki de payer sa fille immédiatement.

Rami Antaki avait rapidement organisé le transfert d'argent (au nom de son frère Christian Antaki), le paiement de 20 pour cent du produit de la vente à  Joujou à la mi-2006. La corruption était complete.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg