Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 23:03

Sassou-Moubarak.jpgNous avons vent que les événements qui se déroulent en Côte-d'Ivoire, en république démocratique du Congo, au Gabon, en Tunisie et en Egypte inquiètent le gangster en chef venu des bords de l'Alima : il sait que la modification de sa Constitution risque d'être le moment déclencheur d'une vaste révolte sociale et ça tombe plutôt mal que les peuples se mettent à protester face à de vieilles dictatures. Aussi, attendra-t-il que le vent de la révolte qui souffle dans le Maghreb se calme pour l'annoncer publiquement lui-même. Qu'il fasse attention car même dans son propre camp, certains officiers attendent qu'il commette cette erreur...

 

Sassou se demande si ces mouvements sociaux qui secouent certains pays africains peuvent influer sur le comportement lascif des Congolais plus poltrons que la peur elle-même comme par contagion. Si la peur est très contagieuse, il se peut que le courage le soit  également.  Aussi, a-t-il mis dans tous les lieux publics : bars, restaurants, marchés, stades, taxis, églises,  écoles,  univiersité, etc, tous ses espions de la Sécurité d'Etat dirigée par son neveu Jean-Dominique Okemba. Ils ont beau dos avec des centaines de milliers de francs cfa par jour juste pour traîner ici et là en quête d'information.

 

Cependant, les Congolais ont vite fait de les repérer et de nous signaler le renforcement de l'Etat policier et de la surveillance des citoyens - qui est une violation flagrante des libertés primaires.  C'est le signe de la peur, le pouvoir félon de Brazzaville ne sachant pas si les Congolais s'organisent en secret pour manifester leur hostilité au régime un beau matin. Or, gouverner c'est prévoir et en matière de mouvements sociaux - sauf à inflitrer les organisations, il est impossible d'être au courant de ce qui se trame.


La peur règne. Et qui dit peur dit panique et agitation. Ne répondez pas à ceux qui dans la rue vous posent des questions du genre : "vous pensez que ce qui se passe en Egypte pourrait se produire au Congo ? Que disent les Congolais du pouvoir, etc ?" Evitez qu'on ne vous arrête sur la base de faux prétextes. Les prisons du Congo sont remplies d'innocents et de prisonniers d'opinion - alors même que Sassou prétend le contraire ! Ces pratiques ne sont pas nouvelles mais les populations ont juste constaté un renforcement.

 

On redoute de parler de politique dans les lieux publics car on se sait pas à qui on a affaire. Longtemps confisquée, la liberté d'expression n'a jamais été rendue aux Congolais qui évitent de discuter des problèmes politiques - alors que c'est leur droit le plus sacré. Regardez l'Egypte où la population a vécu trente ans sous surveillance - pourtant personne n'a vu venir les manifestations qui secouent le pays aujourd'hui...

 

Les problèmes de tout le monde sont des problèmes politiques ; les questions politiques intéressent tout le monde et n'importe quel citoyen a le droit d'en parler. Hélas, Sassou évite que l'on en parle sinon pour soutenir le régime. Nous savons que les agents de la sécurité d'Etat servent Sassou pour manger mais au fond d'eux, ils réalisent que bientôt viendra l'heure de servir la république et le Congo car on ne peut pas avoir indéfiniment le ventre pour cerveau...

 

Si les Congolais décident de marcher pour protester contre la dictature, la démocratie confisquée, le clanisme à outrance de Denis Sassou Nguesso, le manque d'eau potable, d'électricité, de soins primaires, d'emploi ou d'avenir, leur colère sera légitime et nous savons que l'on souffre du nord au sud et d'est en ouest. Certes Sassou utilise l'ethnie comme mode de conservation du pouvoir mais il n'en est pas moins que l'on souffre même à Oyo. La misère frappe partout et Sassou ne se préoccupe que de conserver son pouvoir et de rien d'autre : s'il doit se passer des siens pour payer des mercenaires, il n'hésitera pas une seconde. N'a-t-il pas dit : "Même s'il restait deux personnes au Congo (c'est-à-dire sa femme et lui), il gouvernera" ?

 

La sécurité d'Etat n'hésite pas à enlever des citoyens, à torturer ou à tuer pour créer un climat d'intimidation et de peur mais elle sait qu'un jour la peur s'en ira et ce jour-là, nous savons déjà sont ceux qui auront peur et ils auront raison d'avoir peur. Il faudra bien un jour que justice se fasse par la loi et non par la violence. Question terreur, en témoignent les cadavres que l'on retrouve ici et là dans les grandes villes du pays.

 

N'oubliez pas : il n'est pas interdit de manifester au Congo que je sache - surtout quand la manifestation est légitime. Vous n'allez pas tranquillement attendre que la faim vous emporte ! Ne craignez point la mort puisque de toute façon, - même de joie, vous mourrez un jour. Autant mourir, mieux vaut le faire en mourant pour la défense d'une cause utile que par le fait de la maladie ou de la faim. Dieu nous a donné gratuitement la vie ; donnons-la gracieusement au peuple s'il le faut en défendant sa cause. Au moins, nous ne serons pas morts pour rien ! De Gaulle disait : "Celui qui se tait a déjà perdu" et moi je vous dis : "Celui qui ne manifeste pas est déjà mort..."


L'ère des dictatures à vie, des dictatures héréditaires, des gouverneurs noirs touche bientôt à sa fin car il y a une fin à tout. Sassou sait qu'il sera très difficile de léguer le pouvoir à son fils Christel ou à l'un de ses neveux. Non, le Congo n'a jamais été une monarchie et cela ne commencera pas avec lui - même s'il est le démon en personne...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

le patriote 03/02/2011 02:10



J'espère que tous les espions de sassou vont lire ce qui suit:


Lorsque le peuple se lèvera, soyez digne et laissez le s'exprimer.


Sassou qui tue les congolais n'hésitera pas à vous tuer vous aussi qui êtes témoin et complice de sa politique.


Votre intérêt est que le moment venu, cet individu et tous les nuisibles déguerpissent.


N'oubliez pas: pour le dictateur, vous êtes de simple pions qu'il peut écarter comme on écarte un cafard ou un moustique.


Pour le peuple vous pouvez être une fierté, des héros.


Si vous êtes avec la dictature, au mieux l'exile et voir la CPI vous attendent. Au pire vous serez liquidé par le dictateur après que vous ayez effectué la sale besogne pour lui.


Ne l'oubliez pas, vous n'êtes que des pions pour le dictateur, il pourra vous sacrifier pour le bien de son pouvoir et de ses enfants qui sont déjà milliardaires en euros.


Quid de vous et vos enfants?


J'espère que ceux des sbires chargés de lire ce blog noteront celà sur leur fiche.


Je sais qu'il y a des patriotes dans les services de sassou.


Le vent soufflera et vous saurez quoi faire.


Faites une belle fiche sur ce que je viens de dire et envoyez la à la présidence


Merci!!!


On attend maintenant que le pouvoir fasse l'erreur d'emprisonner, empoisonner ou tuer la mauvaise personne, ce qui déclenchera l'inattendu



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg