Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2010 7 17 /01 /janvier /2010 03:45
Mes chers compatriotes, lors de son investiture, monsieur Denis Sassou Nguesso vous promettait la prospérité par son "chemin d'avenir". Cependant, s'adressait-il à tous les Congolais ou juste à son clan ? A ses enfants ? A ses neveux ? A ses amis ? Parce que pour ceux qui vivent de la récupération d'objets jetés à la décharge de "Kéba na virage", à Talangaï , dans le sixième arrondissement de Brazzaville, le bout du chemin a un avenir qui pue, c'est un tas d'ordures qu'il faut fouiller nonobstant l'odeur et les microbes pour espérer trouver quelque objet qui se vende. Ces images que vous allez voir sont tristes et contrastent avec les images d'un pays pétrolier comme Dubaï. Pourtant, nous ne sommes que 3 millions d'habitants comme dans la région Rhône-Alpes ; on pourrait donc envisager que le budget de la ville de Lyon suffirait à développer tout le  Congo mais ce n'est pas le cas ! A Brazzaville, on ne vit pas seulement au milieu des décharges puisque toute la ville est devenue une poubelle ; on vit aussi de la décharge - faute de mieux.
Il est à noter et vous pouvez le constater dans la vidéo que la décharge n'est pas à distance règlementaire des habitations dont quelques-unes sont sises dans la décharge même. Rien d'étonnant dans un pays où la législation et le législateur ne veulent rien dire car personne ne respecte la loi - pas même le roi lui-même ! Il semble même que cette décharge n'est pas loin du fleuve Congo car on aperçoit les eaux du fleuve dans le reportage. Monsieurs Denis Sassou  Nguesso se vante d'être un protecteur de l'environnement mais ces images démontrent le contraire : il n'a rien à foutre de l'environnement urbain de Brazzaville, lui qui passe le clair de son temps ou à Oyo ou à l'étranger...
Aujourd'hui, le traitement des déchets est assez bien maîtrisé par l'industrie au point de générer de l'électricité à partir de ceux-ci. On peut déjà commencer à construire une société de tri de déchets pour isoler les sachets en plastique  qui sont une véritable plaie pour notre  environnement parce qu'ils ne sont pas biodégradables des déchets végétaux  comme les feuilles de marantacée qui recouvrent le manioc. Nous avons délaissé les beaux paniers en osier qui duraient si longtemps pour des sachets qui polluent notre environnement. Notre maire de près de deux mètres Hugues Ngouélondélé aurait mieux à faire en faisant déguerpir la saleté et les immondices au lieu de s'en prendre aux pauvres petits paysans qui font un commerce de survie. Il y a toute cette saleté qui squatte le domaine public à déguerpir et elle est là depuis plus longtemps que les petits commerçants de rue. La gestion des détitus et des immondices n'est pas si chère à réaliser et c'est un facteur d'appréciation de l'amour d'un régime pour son espace de vie. On est à peu près sûr que Denis Sassou Nguesso aime plus Oyo que Brazzaville car les déchets ne sont pas traités de la même façon ! Oyo a l'eau, l'électricité et c'est bien propre pour un petit village présidentiel. On devrait en faire autant pour Brazzaville et les autres villes du pays mais c'est trop demander !
Entre les bonnes paroles du reptile menteur depuis le commencement du monde et la réalité de la souffrance congolaise, il y a du désenchantement ! Il y a ceux qui savent qu'ils ne peuvent espérer dans ce pouvoir qui veut inscrire le Congo dans le troupeau des pays pauvres très endettés. Encore que la grosse dette, on se demande à quoi elle sert ou a servi ! On dira ce qu'on voudra, mais personne ne peut après avoir vu ces images, croire une fois encore que la prospérité  du Congo passe par monsieur Denis Sassou Nguesso.
Voilà vingt-cinq qu'on l'attend, la prospérité avec Denis Sassou Nguesso et même les crocodiles de l'Alima se moquent de la crédulité du peuple congolais ! Sans blague, comment Denis Sassou Nguesso peut vous promettre la prospérité - alors même qu'il inscrit le Congo parmi les pays pauvres très endettés ? Et toc ! Peut-on être prospère dans la pauvreté  ? Oui, si on est né à Oyo , à Edou ou à Ollombo...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg