Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 10:02

Chaoscope_2_Flower.jpgUn accident arrive pour plusieurs raisons qui peuvent être mécaniques, humaines, environnementales ou une combinaison de celles-ci mais la rumeur publique ajoute en ce moment même, une autre raison. Quand l'on entend le maire de Pointe-Noire parler, on apprend que l'environnement n'est pas la cause de l'accident puisqu'il affirme : "cet endroit (à Yanga) n'est pas dangereux..." On prétend que le train était bondé mais ça, ce n'est pas nouveau : vu que Denis Sassou Nguesso n'achète pas de nouvelles locomotives et qu'il y a un train qui roule par semaine, on ne peut s'attendre qu'à des trains bondés, les gens voulant profiter de l'occasion qui se présente pour voyager à un coût décent puisque l'avion est très cher. Si l'excédent de voyageurs était la cause de l'accident, on aurait un accident par voyage, chaque fois qu'un train de voyageur quittait un quai de gare. A présent, regardons l'argument vitesse évoqué par le pouvoir : le TGV roule à près de 300 kilomètres à l'heure et vu les nombreux TGVs qui circulent en France, chaque jour, on aurait beaucoup d'accidents mais ce n'est pas le cas. La vitesse peut parfois être la cause d'un accident mais à brûle-pourpoint parler de vitesse comme cause de l'accident, le pouvoir de Brazzaville s'avance un peu et les trains roulent à des vitesses précises selon les endroits ; il eût fallu attendre une enquête avant de lancer une telle hypothèse que l'on reprend trop vite dans les médias internationaux. Si le conducteur roulait à cette vitesse, c'est que l'endroit s'y prêtait car ailleurs, ils ralentissent et ce n'est pas par hasard que les trains font des jours pour atteindre leur destination. Il y a de nombreux arrêts pour se soulager et on note l'impudeur de certains qui n'ont pas honte de sortir leur engin devant des femmes pour faire pipi. La vitesse ? Non, Viodau, le maire de Pointe-Noire,  ne la retient pas comme cause de l'accident.

Une rumeur circule. Je dis bien une rumeur mais chez nous, les rumeurs sont comme des fumées et vous savez ce qu'on dit des fumées. Nombreux invoquent des pratiques sacrificatoires francs-maçonniques liées aux célébrations du cinquantenaire de l'IN-dépendance (dans la dépendance) qui veut que le sang coule en masse. D'où ces accidents dont un aérien. Les  sacrifices humains rituels dans la franc-maçonnerie ? Vous avez des doutes ? Rappelez-vous les disparus du beach, les morts de Moukondo à Brazzaville, tous ces corps que Madoukou charrie. Le Congo a une loge, une grande loge d'Afrique centrale tenue par qui vous savez. En France, les chefs d'Etat ne dirigent pas la franc-maçonnerie mais au Congo et au Gabon et dans des nombreux endroits en Afrique, c'est un mélange assez explosif. On a tous les pouvoirs  et on les veut tous quand on ne les a pas. On est gangster en chef juché au haut sommet de l'impunité, on est grand maître franc-maçon, pour manier des forces sataniques avides de sang, on est homme d'affaires, féticheur pour maîtriser le monde des kundus, etc. Entre les mains d'un seul homme, l'accumulation de tels pouvoirs exigent des sacrifices - notamment du sang humain, des sacrifices rituels, un de mes amis parle de "main noire" appartenant certainement à un sorcier noir. Ne vous fiez pas à l'apparente respectabilité de nos hommes politiques, une respectabilité qui vient de leur fonction et du costume car ces hommes sont pour la plupart des francs-maçons et la franc-maçonnerie n'est pas un lieu saint, un sanctuaire où l'on invoque le même dieu que dans les Eglises. C'est même le contraire. Le pouvoir de Brazzaville a ordonné un deuil national de trois jours. Est-ce le dernier avant le 31 août ?



Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg