Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 22:40

accident cfco yangaIl a vingt ans d'expérience dans la conduite des trains. Ce n'est donc pas un novice qui découvrait son métier ou la voie sur laquelle il roulait. Vingt ans d'expérience, ça compte, monsieur Sassou Nguesso. Il n'était pas en état d'ébriété et ne roulait pas à plus de 80 kilomètres à l'heure.  Parler d'excès de vitesse suppose qu'on nous dise quelle était la vitesse  autorisée à cet endroit. Or, personne ne nous dit à quelle vitesse le train devrait rouler à cet endroit. Il s'agit de savoir si 80 kilomètres par heure était la vitesse autorisée ou non et si c'était la vitesse autorisée, comment tient-on le constat de l'excès de vitesse ?

Le maire de Pointe-Noire, la capitale économique du Congo, monsieur Viaudo a dit que l'environnement n'était pas dangereux car l'endroit n'était ni escarpé ni jalonné de ravins.  On voit bien que c'est un terrain plat qui ne comporte aucune insinuosité exagérée. Cependant, il reste l'état de la voie ferrée avec la corrosion, le pourrissement des planches par l'eau et les insectes.. C'est que la conjugaison des éléments arrive à bout de tout édifice humain qui n'est pas entretenu ! On Congo, on n'entretient rien puisque même l'hôpital de Loandjili commence à se délabrer. C'est bien de construire mais après, il faut  entretenir les édifices. Les rails ont une durée de vie et nous savons qu'ils doivent être remplacés à une certaine date. Qui a inspecté la voie ferrée avant le départ du train ? A-t-on seulement pris une telle précaution ? Le conducteur du train et son adjoint, sans une enquête approfondie préalable, ont été mis aux arrêts - sans qu'un jugement ait été rendu. Dans les pays civilisés, on n'incarcère pas les gens sans les juger d'abord et sans les convaincre de leur culpabilité - en leur ayant donné le droit de se défendre. Aujourd'hui, cet homme a tout perdu, lui qui a conduit ce train pendant vingt ans, qui connaissait la voie ferrée comme sa poche. Bouc émissaire d'un pouvoir aux abois, il va payer pour que le gouvernement de la république royale bananière s'en tire à bon compte.

Okiémy, ministre de la communication, affirme que l'Etat, chaque année, dote le CFCO de 30 milliards de francs cfa. Cependant, notre jeune ministre sait qu'une dotation n'est pas la preuve que l'argent va être alloué aux tâches prescrites par le pouvoir - s'il en est. C'est entre les mains d'un membre du clan qu'il atterrit et nous savons comment ils se comportent, ces énergumènes : volages, dépensiers, insouciants, ambitionnant d'exposer une grandeur qu'ils n'ont pas dans leur âme par des biens mal acquis car la honte a été assassinée au Congo. Et là où disparaît la vergogne apparaît un monde pire que la jungle. Si l'Etat approvisionne le CFCO de 30 milliards chaque année, en 13 ans, la direction du CFCO a reçu plus de 390 milliards, c'est-à-dire, de quoi doter le Congo d'une voie ferrée neuve. Cependant, ceux qui ont observé la photo de l'accident ou qui ont regardé les vidéos peuvent se rendre compte que la locomotive et les rames étaient vétustes. Quant à la voie ferrée, c'est une antiquité soumise à la rouille et aux éléments depuis sa création.

Il a été rapporté l'histoire du bâtiment inachevé de l'hôpital de Loandjili à Pointe-Noire qui aurait énervé monsieur le gangster en chef du royaume parce que celui-ci faisait tache face aux autres bâtiments.  Simple question d'esthétique ou volonté de savoir pourquoi il était inachevé ? Il aurait demandé qu'on recherche le monsieur qui en était le promoteur. Des affaires de marché public non respecté sont légion et les entrepreneurs sont les parents même de Sassou ; ils n'ont donc rien à craindre d'une colère passagère et théâtrale. Voilà la preuve de la médiocrité d'un pouvoir qui ne contrôle rien, qui n'évalue rien. Si vous donnez votre argent à un entrepreneur pour qu'il vous construise une villa, ne chercherez-vous pas à suivre de près l'avancement des travaux ? Ici le donneur d'ordre, c'est l'Etat et c'est des années plus tard que cette affaire émeut notre cobra royal ! Vous voyez ? Ils peuvent bien donner de l'argent mais ne vérifient pas ce qu'on en fait. Il n'y a aucun suivi de la part d'un Etat qui paie de nombreux contrôleurs pour rien ! La république royale bananière ressemble à une arène sauvage où le vol et la corruption mènent les hostilités en toute impunité. Ce sont les petites gens qui trinquent comme ce conducteur et son adjoint, le directeur du CFCO et ses adjoints qui ont reçu 390 milliards de francs cfa n'ont aucun compte à rendre - alors qu'il y eu de nombreux morts.

C'est un accident tragique certes mais avant de condamner quelqu'un, il faut chercher à établir ses responsabilités - en lui permettant d'assurer sa défense. Or, comme je l'ai toujours dit, là où toute dictature pèche d'abord, c'est sur le plan judiciaire. Une mauvaise justice est la soeur siamoise de toute dictature car elle est biaisée, faussée, corrompue, perverse et sous influence.

On attend le prochain accident et le suivant, le suivant du suivant, etc. Il y a eu Mvoungouti hier, aujourd'hui, il y a Yanga et demain, comme toute la voie est de mauvaise qualité, un accident se produira un peu plus loin. L'Etat continuera à donner de l'argent à quelques bonnets du régime et on fera semblant de s'émouvoir mais en fait, on sait bien que rien ne changera, que rien n'a changé et qu'ainsi va le mal servi par la pire canaille de l'histoire du Congo, une incompétence au sommet de l'impunité et de l'Etat : Denis Lucifer Nguesso.


Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Zoggyssy Mubali 19/12/2010 02:14



Monsieur & Madame


Je suis un internaute et lecteur de votre site.


Je vous prie de me faire parvenir une compile de la Musique de fond qui passe sur votre site; soit un lien par lequel je pourrai télécharger l'ensemble des chansons qui passent sur votre site:


Car je suis à l'étranger en Europoe et je souhaite disposer de ces chanson


En vous remerciant par l'anvance et comptant sur votre diligence.


Sincères salutation


Zoggyssy



Le Lion de Makanda (LDM) 19/12/2010 15:04



Monsieur Zogyssy Mubali, bonjour. Je m'excuse de ne pas vous avoir écrit plus tôt car j'ai bien reçu votre message envoyé depuis le formulaire Contact.


Je vais vous envoyer un mail car j'ai bien reçu le message pour que nous en discutions en détail.



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg