Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 10:29

Desire-Kolingba.JPGFrançois Bozizé le prend pour son mentor et a beaucoup de respect et d'égards pour lui. (Vous serez surpris du nombre de membres de son gouvernement qui ont vécu à Brazzaville et François Bozizé lui-même a vécu au Congo à ce qu'il paraît) : en effet, il est pour quelque chose dans sa conquête du pouvoir et surtout, c'est lui qui l'a initié en franc-maçonnerie. Il va jusqu'à recevoir de lui la paie de ses fonctionnaires ou des voitures pour ses ministres. C'est un bon mentor en apparence, le genre de type qui vous dépanne quand ça va mal.

Cependant, lorsqu'il apprendra que Désiré Zanga Kolingba est au Congo, alors que l'ancien ministre est recherché par la justice de son pays, son équerre va se tordre un peu car le frère Grand Maître l'aura quelque peu trahi : celui qui héberge votre ennemi, comment continuer à penser qu'il est votre ami ? C'est cela Denis Sassou Nguesso, un esprit tordu en qui on ne peut avoir confiance, une âme tourmentée qui aime que ses phobies soient aussi celles de ses amis, que ses cauchemars deviennent ceux de ses protégés, que ses hallucinations soient aussi les vôtres. Avec lui, vous aurez plus d'angoisses en étant proche de lui que loin de lui. Il adore tenir vos ennemis en laisse pour les lâcher contre vous en cas de rouspétage. S'il a aidé François Bozizé dans sa marche vers la magouille suprême, pourquoi ne le ferait-il pas pour André Zanga Kolingba ?

Où sont les ennemis de Kabila ? A Brazzaville, peut-être même à Oyo où il y a l'électricité, l'eau et des villas disponibles. Où sont les ennemis de Bozizé ? Ce dernier peut désormais répondre à cette question.

Kolingba est le nom d'une famille puissante qui a jadis gouverné la république centrafricaine. Désiré Zanga Kolingba est le fils du défunt président André Kolingba. Il savait que le seul pays où il pouvait se sentir en sécurité, c'était le Congo. Le Congo est le pays de l'impunité triomphante où tous les grédins de la planète se sentent comme chez eux tellement la magouille et le désordre règnent. C'est à peine que l'on soupçonne l'existence d'un gouvernement central puisque le laisser-aller est immense. C'est une jungle où les rapaces et les truands prospèrent, un univers où les étrangers sont plus chez eux que les Congolais eux-mêmes. D'ailleurs, les Rwandais et autres assassins sur commande ont tous désormais la nationalité congolaise. Au Congo, ce sont les Congolais qui ont peur et les étrangers qui se sentent en sécurité. Au Congo, ce sont les étrangers qui vivent heureux  tandis que la majorité des natifs croupissent dans la misère et se font insulter. Voici un texte plus détaillé (source :

 


Bangui, 14 sept (C.A.P) – Alors que son suppléant aux législatives partielles du 4 septembre dernier et quelques-uns de ses partisans qui ont été interpellés lors d’une manifestation de contestation des résultats de ces partielles du 5ème arrondissement de Bangui sont toujours détenus à la section recherche et investigation (SRI) de la gendarmerie, Désiré Zanga Kolingba l’ancien ministre et fils aîné de feu général André Kolingba serait arrivé à Brazzaville selon des informations proche de son entourage circulant à Bangui.

Certains journaux de Bangui avaient fait état ces derniers jours de ce que suite à la manifestation de ses partisans visant à contester les résultats des partielles du 5ème arrondissement qui avaient donné Mme Francine Dérant Lakoué devant le candidat Désiré Kolingba, des gendarmes se seraient pointés au domicile de l’ancien ministre pour l’arrêter mais celui-ci était absent. Depuis, ses proches étaient demeurés plusieurs durant sans ses nouvelles.

Quelques semaines auparavant, Désiré Kolingba avait été déjà entendu à la SRI dans le cadre de l’enquête judiciaire ouverte sur la disparition de la somme de 20 millions de F CFA sur les 100 millions décaissés par le trésor public pour le règlement de la facture des prestations de la société REGICA de Cyriaque Dussey lors des cérémonies du Cinquantenaire de décembre 2010. REGICA qui réclame le remboursement de son dû accuse l’ancien ministre Simplice Zingas d’avoir ponctionné la somme de 20 millions de F CFA. D’aucuns à Bangui pensent que cet argent a certes été piqué par Zingas mais ce dernier a dû vraisemblablement partager cela avec les anciens ministres Abdallah Kadre et Désiré Kolingba, tous appartenant au tristement célèbre « clan du Darfour » spécialisé dans la prédation financière du trésor public.

Centrafrique-Presse et certains organes de presse de Bangui avaient publié la copie de la lettre adressée en son temps par le président de la commission nationale des fêtes que fut Désiré Kolingba à son collègue délégué aux finances Abdallah Kadre pour l’inciter à faire diligence dans le décaissement des 100 millions de F CFA représentant le montant de la facture à régler à REGICA. Cela fut fait mais au lieu d’un virement bancaire sur le compte de REGICA, c’est plutôt en espèces sonnantes et trébuchantes que ce pactole a circulé de main à main et c’est au finish Zingas qui a déchargé l’enveloppe de 80 millions de F CFA à Mme Dussey.

Tous les protagonistes de cette affaire ont été entendus dans le cadre de l’enquête judiciaire qui a été ouverte après une première audition de Dussey et Zingas par le Médiateur de la République Mgr Paulin Pomodimo sur instruction de Bozizé en personne.

Après son départ du gouvernement en avril dernier, on prêtait à Désiré Kolingba l’intention de solliciter à Bozizé d’être nommé comme ambassadeur de Centrafrique à Paris mais il n’a pu depuis, être reçu par Bozizé qui pour ce poste, continue d’hésiter entre plusieurs personnes dont les noms changent selon les révélations de Centrafrique-Presse. C’est ainsi qu’après Ambroisine Kpongo, le nom d’Elie Ouéfio, secrétaire général à la présidence et du KNK a été écarté. Entre temps on a prêté à Bozizé de penser fortement à Parfait Anicet Mbay mais celui-ci traîne quelques casseroles qui pourraient aussi donner lieu à des ennuis judiciaires donc son éventuelle demande d’agrément pourrait bien être rejetée par Paris.  

Désiré Kolingba connaît bien Brazzaville pour y avoir déjà trouvé refuge après le coup d’Etat manqué du 28 mai 2001 de son défunt père. Il y serait même retourné récemment pour obtenir de quoi  assurer sa campagne électorale pour les récentes partielles. Si sa présence de nouveau à Brazzaville se confirme et s’explique pour des raisons politiques et découle d’une fuite délibérée de Bangui pour se mettre à l’abri au Congo, cela aurait des conséquences politiques sérieuses pour le régime de Bangui même si beaucoup considèrent à Bangui que le fils aîné de Feu général André Kolingba paye ainsi quelque part, son aveugle soutien à Bozizé.


Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg