Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 19:54

Ils ne devaient pas mourir mais ils sont morts. Cette mort-là n'est pas le fait de Dieu, mes frères mais du diable. Et le diable a pris forme en un homme qui est le mal de tout un pays. Encore une fois par la faute d'un seul qui avait rassemblé au même endroit des obus, des tanks et des missiles sol-air, missiles dont l'explosion explique cette impression de tsunami ou de bombe nucléaire ayant frappé  Mpila et ses environs, le Congo est à genoux, le Congo est crucifié.

Il y a forcément des milliers de morts : en dehors des civils, il y avait aussi les militaires dans les camps et casernes, à l'intendance, au régiment blindé, au régiment antiaérien. Les statistiques ne sont donc pas exacts. Des simples obus de chars ne peuvent causer et expliquer une telle désolation.

Il y a plusieurs façons de mourir dans le cas d'une explosion puissante : d'abord la puissance de la charge explosive, ensuite l'onde de choc encore plus meurtrière, enfin les chutes de murs, éclats de verre, entre autres. Ensuite, il y a les blessés qui ne pourront être soignés. Quand le gouvernement réquisitionne les médicaments dans les pharmacies, pour éviter qu'il ne s'agisse de racket, il faudra délivrer des bons du Trésor en échange ; or, on assiste au pillage des pharmacies par des militaires.

Sassou a fui à Oyo tandis que ses enfants se sont réfugiés à l'Ambassade de France. Il n'y a qu'à voir les tenues des ministres pour comprendre qu'ils avaient tous fui et ne sont revenus qu'après. Avez-vous déjà vu Mboulou en tee-shirt ? On les a vus fuir vers le nord du pays en criant : "Bato ya Lissouba ba zo boma biso ; pouvoir ékeyi !" Alors que le coupable, c'est bien leur frère en satan...

Pourquoi le journaliste qui commente la vidéo parle-t-il de "crépitement d'armes légères" ? C'est parce qu'il y a eu affrontement armé. Denis Sassou Nguesso et son clan ne nous disent pas la vérité : pour arrêter une mutinerie, ils ont fait exploser le régiment blindé. C'est la seule hypothèse qui vaille...

Sassou parle d'indemnités parce qu'il s'agit de populations issues du nord du pays comme lui - alors qu'il n'a pas indemnisé les populations originaires du sud dans les cas de la poudrière ou dans le cas de la chute de l'avion cargo à Pointe-Noire qui a fait de nombreux morts et dévasté de nombreuses habitations. Toujours la même politique héritée de la colonisation : diviser pour mieux règner. Il ne s'est même pas offusqué de la chute d'un avion en pleine ville, un avion-poubelle que lui et ses parents avaient autorisé à voler.

En proclamant qu'il s'agit d'un court-circuit, Denis Sassou Nguesso prétend qu'il s'agit d'un accident et que s'il s'agit d'un accident, il n'y a pas de coupables - donc il n'y aura personne à limoger. En fait, cela ne prouve  qu'une chose : il sait que le véritable coupable, c'est lui. Comment avancer la thèse d'un court-circuit lorsque toutes les preuves véritables ont été soufflées par des puissantes explosions ?

Sassou est-il inconscient en mettant à côté d'un dispostif électrique des bombes prêtes à exploser pour une simple fumée de cigarette  ? Tous les spécialistes savent que les bombes étaient en plein air - donc non exposées à l'énergie électrique. Cette thèse est donc ridicule puisqu'elle ne tient pas debout.

Quel est donc cet homme se prétendant homme d'Etat qui se préoccupe d'abord de la surveillance des magasins en ville - alors que son peuple manque de tout ? Si les médicaments sont réquisitionnés, pourquoi les aliments dans les magasins ne le seraient pas ? PARCE QUE CE SONT SES MAGASINS. Il n'y a pas une autre explication...

La solidarité des fils du Congo a joué puisque les populations de Bacongo, Diata et autres quartiers avoisinants ont accueilli leurs frères des quartiers nord de Brazzaville prouvant qu'il n'y a aucun problème au niveau des populations et que seule la politique tribale de Denis Sassou Nguesso les oppose - alors même que c'est l'homme qui en gaspillant le denier public au vu du stock d'armes pour un pays en paix, travaille insidieusement à la mort de masse au point où il est devenu l'homme qui tue en masse. Même les siens car c'est lui qui accumulé ces armes puissantes au nord de Brazzaville entre les mains des siens jusqu'à ce que le destin déjoue ses plans ; en effet, l'armée congolaise n'a plus de chars, plus de stocks d'armes - sauf peut-être au nord entre les mains des milices du pouvoir.

Il est temps que les Congolais qui n'aspirent qu'à vivre en paix se rendent compte que Denis Sassou Nguesso est l'ennemi de TOUT le peuple congolais et pour la conservation du pouvoir comme ce qui vient de se passer, il est même prêt à sacrifier les siens. N'a-t-il pas dit : "Même s'il reste deux Congolais (lui et sa femme), je commanderai" ?

Cette thésaurisation d'armes indique que Sassou préparait la guerre dans le sens de "QUI VEUT LA PAIX PREPARE LA GUERRE", un nouveau massacre d'innocents et d'aucuns pensent que c'est même lui-même qui aurait ordonné ce sabotage pour détruire des camps militaires qui commençaient à se rebeller contre son autorité.

Pourquoi avoir tardé à déplacer ces missiles sol-air - alors qu'il a eu treize ans pour le faire ? L'homme savait que sa villa Cristal se trouvait hors du périmètre de l'onde de choc - donc il pouvait tout faire sauter. OUI, C'EST BIEN SASSOU, LE SINISTRE MASSACREUR DES POPULATIONS DE MPILA, DE OUENZE, DE TALANGAI, ETC... Il est en effet le seul gagnant de cet holocauste dont les effets véritables ne sont pas encore totalement mesurés : c'est pour lui l'occasion de sortir des centaines de milliards de francs cfa du Trésor public pour racheter des armes neuves et indemniser les populations qui lui sont proches ethniquement. Pourquoi ? Parce que l'essentiel de cet argent ira dans sa poche !

Actuellement, une odeur infecte fait fuir les populations ; elle indique qu'il y a de nombreux morts sous les décombres, morts que l'on fera ramasser avec les décombres et qui n'auront donc pas une vraie sépulture.

Il est temps que le peuple congolais arrête cet assassin qui tue par personnes interposées. Avant, il utilisait la faim, la soif, la maladie, l'illetrisme, à présent il explose des quartiers entiers àcoups de missiles sol-air. IL FAUT QUE LES MASSACRES CESSENT. NOUS AVONS UN AVENIR MEILLEUR QUI NOUS ATTEND SANS DENIS SASSOU NGUESSO.

Encore une fois, je présente mes condoléances au peuple congolais qui pleure ses morts toujours par la faute d'un seul : Lucifer Sassou Nguesso...

 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Swiss Life Mutuelle 07/03/2012 15:52


c'est malheureux!!!

Faith 07/03/2012 09:54


Comment allons nous faire pour arreter ce diable?


Qu`est ce que nous allons faire afin qu`il est un changement dans notre Pays?


Nous avoins besoin d`un aide.que le DIEU TOUT PUISSANT PAR SON AMOUR JESUS CHRIST VIENS REGNER DANS NOTRE PAYS.


NOUS SOMMES FATIGUER,DIEU VIENS NOUS AIDER.

mwangou 07/03/2012 07:40


bjour! il n'y a aucun commentaire à faire. l'analyse que vous faites est la seule valable à ce jour. on sait parce qu'on l'a entendu dans ouénzé, il y a eu beaucoup de jeunes qui étaient
sortis dans la rue avec leur arme, croyant que, l'explosion qu'ils venaient d'entendre, était tout simplement une attaque militaire contre le pouvoir. ils partaient alors, arme à la main pour
défendre" leur pouvoir". toujours selon ces dires, certains y ont trouvé la mort . la vérité sortira bien d'ici peu. et une zone rasée de cette façon ne peut pas compter que quelques morts. mais
on risque aussi d'avoir la vilaine surprise qui fera changer d'avis le pouvoir, quand on se rendra compte que, en dehors des militaires peut-être, les civils qui ont trouvé la mort ne sont pas
majoritairement originaires du nord, mais bien du sud. ce qui fait réagir le pouvoir, c'est bien qu'il y avait, une zone d'habitation riche des nouveaux riches... bien des parcelles rasées
arborent de plusieurs 4*4 bien sur endommagés dans une seule parcelle. attendons de voir comment votre prophétie va se réaliser, car vous avez prophétisé dans ce texte que vous avez
publié.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg