Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 00:10
Vingt-huit logements de haut standing en bordure d'une rue,  vides, sans occupants. Le silence là où il y avait jadis la vie, là où des générations de familles ont vécu. Quand l'on sait que ces familles ont été délogées pour rendre ce projet possible, quand l'on sait que plusieurs milliards de francs cfa ont été investis - sans compter l'argent donné aux familles pour qu'elles acceptent d'être délogées et tout cela pourquoi ? Pour que de tels logements demeurent inoccupés parce que trop chers, sans blague, c'est de l'argent public jeté par les fenêtres.  C'est un vrai gâchis de l'argent public !
Certes, les hommes du clan Sassou & Nguesso ont l'argent nécessaire pour venir s'installer en plein Bacongo, au coeur de cette ethnie si politiquement active, ces Laris-Kongos subversifs, têtus et prêts à se soulever pour si peu mais jamais ils n'oseront venir s'y installer car c'est trop risqué et personne  ne risque de dormir la tête tranquille. au milieu de ces "Bakongos" comme ils appellent les ressortissants du sud. Nous voilà obligés de conclure à un investissement improductif. Il eût fallu d'abord avoir des clients qui aient au préalable versé  une partie de l'argent nécessaire pour lancer le projet ou construire des logements à la portée des bourses.  Il serait désormais plus intelligent de louer ces villas pour que l'Etat commence à récupérer doucement l'argent investi au lieu de  les laisser inoccupées.
Sans se soucier de cette erreur, on apprend que l'Etat  congolais a l'intention de construire - cette fois-ci à Mpila  - 400 logements de ce genre sans tirer les leçons des erreurs commises à Bacongo. Et si les 28 logements étaient juste là pour servir de prétexte aux 400 logements de Mpila, là où le clan pourra se servir car il sera en zone sûre, en milieu apaisé où la prédominance des nordistes est absolue ? Si l'Etat veut être crédible en matière de logements, qu'il construise des Habitations à Loyer Modéré (HLM) comme en Europe et nous pensons qu'il est possible de loger une bonne partie de la population congolaise dans des logements décents si telle était la volonté du pouvoir. Hélas, pour mieux écraser le peuple vaincu, il faut le laisser végéter dans la boue et la pluie, dans des quartiers insalubres, dans les ordures et les taudis et lui exhiber des villas à 400, 700 millions voire un milliard de francs cfa pour qu'il respecte la race royale, la race des chefs : le clan Sassou & Nguesso...



Voici à présent le premier projet du "Chemin du reptile" de monsieur Denis Sassou Nguesso sur trois ans. Pour Bacongo, la surpeuplée, à peine 28 logements tandis que Mpila comptera 400 logements en additionnant les 200 logements civils et les 200 autres militaires. Charité bien ordonnée se termine par la satisfaction des siens. Pour ceux qui l'ignorent, il y a à Brazzaville une occupation socio-ethnique de l'espace. Mpila et ses alentours pour les ressortissants du nord, Bacongo pour les kongos-Laris, etc. La satisfaction de son ethnie est la seule et véritable  politique de monsieur Denis Sassou Nguesso. Ce qui est grave dans l'ethnocentrisme du clan Sassou & Nguesso, c'est qu'il n'en a pas honte. On nous sert du mbochi à toutes les sauces jusqu'à l'indigestion sociale. Une ethnie est devenue un parti politique au Congo et la famille Sassou & Nguesso, une caste de sang royal. Regardez :

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Ebick Ngoma 01/12/2009 16:39


J'aime bien votre site, car je suis parmi ceux là qui aimerait voir le Congo au rang des autres grand pays comme la Côte d'Ivoire où je réside depuis. Mais cela commencera par changé nos
mentalités, j'ai apprécié le documentaire sur les maisons de Bacongo, cela a commencé j'étais encore au Pays... A entendre 80.000.000 frs pour une aime c'est trop. MAIS, MAIS, comparé ou dire, ou
même mélangé les choses en ennoncant Mbochi, et Laris (disant que le Pdt Sassou a un projet pour les siens (Mbochi) ) ça je n'ai pas aimé. Frère! Faisons en sorte que le tribalisme cesse, prions
pour voir un Congo, nouveau, et je sais que nous serons heureux demain, car tous ceux qui hors le Pays, un jour reviendront pour investir... Chaque chose à sa fin. Merci pour ce site. Je crois en
un Congo Debout, mais pas de tribalisme. 


Le Lion de Makanda (LDM) 01/12/2009 18:16



Mon frère Ebick,
je souhaite que cesse le tribalisme comme vous le dites mais pour cela, il faut cesser la politique de l'autruche ! Quand il faut expliquer une réalité sociologique comme l'occupation
ethnogéographique de l'espace urbain brazzavillois, parler de "mbochis" ou de "kongos" n'est pas du tribalisme car les tribalistes ne veulent pas qu'on dénonce ce qu'ils font. Qu'est donc le
tribalisme sinon favoriser une tribu ou une ethnie par rapport aux autres ? Pensez-vous qu'au niveau de la fonction publique, de l'armée, de l'administration, toutes les ethnies sont logées à la
même enseigne ? Que non ! Il y a la prédominance des ressortissants du nord dont de nombreux Mbochis sur le reste de la population. Mais pourquoi diable estime-t-on que celui qui dénonce le
tribalisme est le tribal ? Celui qui crie au feu est-il l'incendiaire ? Non, il faut qu'on dénonce le tribalisme et qu'on reconnaisse son existence car c'est là la première étape pour tout
changement préalable. Est-ce normal qu'on construise 400 villas à 3 niveaux et seulement 28  à un étage à Bacongo qui est plus peuplé ? J'aimerais que vous expliquiez cela. Non, il faut
qu'on dénonce monsieur Sassou Nguesso comme le président le plus tribal du Congo si on veut que les choses changent. J'ai l'impression que prononcer le mot "Mbochi" devient comme prononcer le mot
"Juif", il faut toujours que quelqu'un s'insurge en criant à l'antisémitisme ou à l'antichochisme ! Alors qu'ils (les Mbochis) occupent tous les moindres postes de décision ! Est-ce normal ? Sur
quelle base sont-ils choisis sinon par le fait qu'ils soient Mbochis ? Non, il faut dire les faits même s'ils sont durs à entendre et je n'y peux rien. C'est Denis Sassou Nguesso le tribal et non
moi. C'est vrai que le tribalisme n'a pas de voix, ne  s'avoue pas mais on le reconnaît aux résultats de sa politique tribale et là, Denis Sassou Nguesso est imbattable. Regardez donc autour
de lui et allez dans des sites qui donnent les noms des fonctionnaires de notre administration et vous m'en direz des nouvelles.



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg