Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 23:07
Quand vous avez visité la France et que vous avez vu les bords de Seine  aménagés de long en  large sur des centaines de kilomètres ou les rives de certains cours d'eau comme le Rhône, vous vous demandez comment les deux rivières Madoukou et Mfoa, deux petites rivières de rien du tout qui se jettent dans le fleuve Congo peuvent-il être dans cet état ? En longueur, jusqu'au fleuve, la distance ne doit pas excéder 15 kilomètres. On peut donc faire un curage général et un aménagement des berges mais tout cela ne servira peut-être à rien si on ne remet pas en place les voiries publiques avec des bacs à ordures publics qui sont ensuite récupérés pour la décharge par des camions de la voirie. Pourquoi ne pas choisir l'option de l'incinération ? Une grande usine d'incinération qui derrière produirait de l'électricité, c'est possible. Les rivières sont des espaces de biodiversité mais chez nous Madoukou et Mfoa sont devenus des dépotoirs. L'ensablement est un problème que l'on peut résoudre.
La vidéo que vous allez voir est une antithèse des déclarations de monsieur Denis Sassou Nguesso sur l'environnement : on ne peut pas prétendre protéger l'environnement quand on ne fait rien pour l'espace urbain où vivent des centaines de milliers de personnes. Par ailleurs, on me dit que même devant chez monsieur Denis Sassou Nguesso, c'est dans un tel état quand il pleut ! Je me demande si ce régime cleptocrate a entendu parler d'aménagement urbain, de plan d'urbanisme. C'est facile de dépenser près d'un milliard de francs cfa dans des sculptures prétendant évoquer notre histoire - alors que la moitié de cet argent aurait suffi à aménager les rives des rivères Mfoa et Madoukou !  Il ne s'agit pas seulement de construire des routes qui vous conduisent chez vos maîtresses ; il y a aussi l'amélioration de l'espace de vie et nous savons tous qu'il ne faut pas des milliards pour nettoyer la ville de Brazzaville ; il suffit d'un peu de volonté. La capitale d'un Etat producteur de pétrole être dans cet état, c'est le signe d'une négligence politique inqualifiable. Et dire que le pouvoir illégitime de Brazzaville se déplace, visite d'autres pays ! Pourquoi ne prennent-ils pas l'exemple sur ce qui ce fait ailleurs ? N'ont-ils donc pas honte ? Ah, j'oubliais ! ils ont assassiné la honte.
Bravo, Hugues Ngouélondélé ! Quand il s'agit de déguerpir les pauvres citoyens qui font un petit commerce de proximité, on est champion, on se cambre dans une posture de karatéka  de son mètre 92 mais quand il s'agit de déguerpir la saleté urbaine, il n'y a plus personne. C'est honteux ! Lors de mon passage à Brazzaville, des ouest-Africains n'arrêtaient pas de se moquer de la capitale du Congo : " Que votre pays est sale !" Quitte à laisser une société privée d'ébouage s'en occuper, pourquoi pas ? C'est la preuve d'un mépris que de laisser les gens vivre dans leurs propres détritus.  Sur le plan symbolique, ces immondices représentent l'incapacité d'un peuple à se débarrasser de sa pourriture politique, de ses "déchets sociopolitiques". Brazza la verte est vraiment devenue Brazza la poubelle et ces ordures sont la preuve d'une incapacité politique générale à résoudre les problèmes du pays parce que celui-là, il ne faut pas des milliards pour le résoudre.
Comment un Etat peut-il dire que le matériel est bloqué à Pointe-Noire ? Doit-on y voir l'effet de la privatisation du port autonome de Pointe-Noire  géré désormais par Bolloré qui implique des frais pour que ledit matériel soit dédouané  ? Franchement, l'amateurisme politique de ce gouvernement est une véritable plaie qui fait tant de mal au peuple congolais.  C'est comme si cet Etat fait une culture de moustiques pour que les populations meurent parce que dans le passé, on gérait très bien les immondices et il n'y a pas de raison que ça ne soit plus le cas aujourd'hui. Parce que nous sommes de loin plus riches qu'à l'époque de Massambat-Débat ou de Marien-Ngouabi.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg