Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 22:01

Voici ce que la Diaspora des Tékés a pu écrire aujourd'hui sur Facebook, des éclaircissements que nous portons à la connaissance de tout le monde puisque Facebook est un réseau fermé qui nécessite qu'on y soit d'abord inscrit pour accéder aux publications d'amis (encore faille-t-il que vos amis soient passionnés de faits politiques et non de sapelogie...) - alors que sur la grande toile du web, l'information est accessible à tous : 

 

 

Voici nos remarques : A l'heure actuelle, dire que les Angolais n'ont pas été invités au Congo est une affirmation gratuite car il se peut que le grand éléphant ait concocté un plan machiavélique avec son ami Eduardo pour semer la zizanie au sud du pays : toute armée répond aux ordres d'une hiérarchie et ce qui nous intrigue, c'est ceci :

 

"Congo-Brazzaville : incursion de militaires angolais en territoire congolais


Pour la première fois, sans y être invités, des militaires angolais conduisent une opération au Congo-Brazzaville. Ce mercredi 16 octobre, on s’interroge sur les raisons qui ont poussé l’armée angolaise à mener cette action. Les soldats pourchassaient-ils des rebelles cabindais qui se seraient repliés en territoire congolais ou s'agit-il d'une simple provocation de Luanda (ndlr : c'est une hypothèse qui ne justifie pas la situation d'autant que nous n'avons pas entendu parler de troubles causés par le FLEC au Cabinda ou en Angola en dehors des incidents de la dernière coupe d'Afrique et même à cette occasion, l'armée angolaise n'a pas envahi le Congo) ? Depuis le 14 octobre, ces derniers occupent cinq localités en territoire congolais. A Brazzaville, c’est le mutisme total.

L’affaire a commencé 
lundi dernier lorsqu’un bataillon de militaires angolais pénètre en territoire congolais, par l’enclave de Cabinda. Les deux pays ont chacun un poste avancé à la frontière. Celui de l’Angola se situe à Mickonge et celui du Congo-Brazzaville à Pangui.

Face à la supériorité militaire déployée par Luanda – on parle d’environ 500 hommes - et face à ce rapport de force, la vingtaine de soldats congolais se replie et rend immédiatement compte à sa hiérarchie, à savoir le commandement de la zone militaire de Dolisie.

Brazzaville est aussitôt informée mais préfère jouer la carte de l'apaisement. Elle envoie sur place un petit détachement militaire en renfort aux soldats sur le terrain et délègue surtout le commandant 
Christian Loubaki, natif de la région, pour négocier un compromis.

Sur place, la réaction des militaires angolais est surprenante. Ils prennent en otages non seulement le commandant Loubaki et ses 46 hommes mais se déploient avec leurs engins blindés dans les localités de 
Kimongo, Pangui, Iloupaga, Yanza et Ngandambinda.

Dans l’enclave de Cabinda, Luanda maintient un fort contingent de forces de sécurité dont les effectifs se montent à environ 4 000 hommes pour une population d'à peine 40 000 personnes, soit un soldat pour dix civils. Une force qui, d’habitude, est accusée de violations de droits de l’homme par les organisations internationales mais 
cette incursion en territoire étranger est une première."


Voici les interrogations que cette situation inédite soulève dans notre esprit :

  • Que cache toute cette opération d'occupation de localités congolaises par l'armée angolaise ? Les soldats angolais ont-ils commencé une opération d'occupation préventive du territoire congolais en prévision de la prochaine modification de la Constitution du 20 janvier 2002 ? Pourquoi le pouvoir n'en parle pas comme si l'affaire n'existait pas ? Le torchon brûle-t-il entre Sassou et Dos Santos ? Franchement, à propos de quoi ? Des frontières ? Du pétrole offshore ? Des FLEC ? Tout ceci semble se dérober au bon sens mais une de nos hypothèses est forcément vraie. Et si c'était Denis Sassou Nguesso qui avait commencé à destabiliser le Congo en se servant de l'armée angolaise ?

Que ceux qui peuvent nous fassent parvenir des photos ou des vidéos qui prouveraient factuellement l'occupation le fassent. Il faut vite tirer cette affaire au clair : des alliés d'hier, de surcroît ceux qui ont installé Sassou au pouvoir, ne peuvent pas brusquement devenir des ennemis ! On ne peut pas ainsi violer le droit international garantissant l'intégrité territoriale d'un pays et se comporter comme les Rwandais en RDC - sans une bonne raison. Nous savons tous que Joseph Kabila est le cheval de Troie des Rwandais. Donc cette affaire implique une connexion entre Denis Sassou Nguesso et Eduardo Dos Santos.

Nous exigeons que le pouvoir des crocodiles du PCT aux ordres de l'éléphant de l'Alima fasse publiquement toute la lumière sur cette affaire. Il y a "loucherie" sous occupation...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

kolbith 17/10/2013 14:12


Comprenez que Sassou est un homme rusé, il sait ce qui se passe actuellemnt dans kimongo, mais il a peur d'agir par ce qu'il connait la grandeur de l'autre côté, ils vont bien nous chocoté, mais
il est temps que sassou puisse prendre conscience de qui va arriver demain, son christel et sa claudia vont être comme les wade et les kadhafi; vraiment pour kimongo, nous ne voulons plus parler
de ça mais que sassou s'arrange avec son frère santos pour nous trouver une solution à l'immediat, àlbas ça ne sont pas les moutons qui sont apeurés mais s'est les congolais qui sont dans la
peure totale de leur avenir.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg