Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 11:02

"L’armée est en train d’attaquer mon domicile. Depuis hier soir, des troupes sont concentrées autour de ma maison."

                                   Colonel Marcel Ntsourou sur RFI

 

affrontements-brazza1.jpgDepuis hier, nous suivons ce qui se passe à Brazzaville où Sassou aurait ordonné l'assaut contre les résidences du colonel Marcel Ntsourou (Plateau des Quinze ans et camp militaire 15 août au centre-ville). Les coups de feu continuent aujourd'hui. Des blindés ont bloqué certaines artères empêchant les gens d'aller travailler. Au téléphone, nous avons été informé que nombreux se dépêchent d'aller retirer leurs enfants des écoles et collèges. Pour ceux qui ne connaissent pas Brazzaville, nous vous apprenons que le camp militaire 15 août est situé près du mausolée Marien Ngouabi au centre-ville.

L'affaire, vous la connaissez : Sassou veut se décharger de ses responsabilités concernant le drame du 4 mars 2012 qui a coûté de nombreuses vies humaines ainsi que la perte d'importants biens matériels sur une personnalité et il a jeté son dévolu sur Ntsourou qui désormais a décidé de ne plus se laisser arrêter arbitrairement et de mourir l'arme à la main.

Nous avons dépassé la phase juridique du complot contre le colonel Marcel Ntsourou ; nous sommes entrés dans la phase du complot militaire qui a l'air plus grave car elle dépasserait le cas Ntsourou puisque nous apprenons de source sûre que la résidence de Mathias Dzon est aussi encerclée par l'armée pour ne pas dire la milice de Sassou. Sassou veut certainement en profiter pour casser du Téké afin de s'ouvrir le chemin de 2016 sans la menace d'un successeur téké comme le lui ont prédit ses marabouts.

Apparemment, les fonctionnaires ne seraient pas allés travailler aujourd'hui puisque la situation a dégénéré depuis hier à partir de quinze heures. D'autre part, toujours au téléphone, un de mes lecteurs assidus vient de me confirmer la présence des éléments de la Séléka à Brazzaville.

affrontements-brazza2Nous avons dit hier au professeur Marion Mandzimba que nous souhaitions que le colonel Marcel Ntsourou passe la nuit ; nous espérons qu'il soit toujours en vie. Selon certaines rumeurs, il aurait réussi à s'extirper du guet-apens tendu par Sassou mais rien n'est sûr car nous sommes encore dans une phase où la rumeur prend le pas sur l'information réelle mais nous savons au moins que Sassou a décidé d'arrêter ou de tuer le colonel Marcel Ntsourou qui a refusé d'obtempérer pour un emprisonnement de soixante jours pour soi-disant être sorti de sa réserve d'officier quand il a évoqué l'affaire des "massacrés du beach". Vous avez pour certains vu le billet d'écrou d'une durée de soixante jours qui circulait sur les réseaux sociaux. Ntsourou savait qu'il ne reverrait pas la lumière du jour s'il avait cédé à cette décision inique. Il est passé à la résistance puis à la confrontation armées ; nous espérons que son cas divisera l'armée pour que Sassou ne l'arrête ou ne le tue de sitôt - surtout si une partie se rallie à sa cause...

Si la situation s'aggrave, la France ne va pas hésiter à tourner le regard vers le Congo car elle compte de nombreux expatriés à Brazzaville : il suffira qu'il y ait un début de pillage...

Le problème est circonscrit mais personne ne sait comment peut tourner cette situation. En résumé : Sassou a utilisé la force de la justice sur le colonel Marcel Ntsourou, il a échoué ; il essaie de se faire justice à présent par la force armée. Tout dépendra de la capacité de Ntsourou à résister à ses assaillants. Dans la mesure où il refuse de se rendre, Sassou a certainement déjà programmé sa liquidation. Le grand nzokou est toujours dans la thèse d'un complot téké puisque la résidence de Mathias Dzon est cernée. Nous suivons de près cette affaire dont le dénouement est incertain...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg