Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 19:05

Je mets en ligne la réponse à un commentaire publié par un compatriote nommé "MAKIZA". Estimant que tous mes 316 abonnés et les centaines de lecteurs de DNCB doivent en être au courant, j'ai transformé ma réponse en article. C'est une occasion qui me permet d'éclairer ma démarche, ma posture vis-à-vis d'un système que je qualifie d'arbitraire et d'injuste. Pour ceux qui veulent lire le commentaire de Makiza, il n'y a qu'à regarder la rubrique  "Commentaires".

 

Cher Makiza,

bonsoir. Je ne suis point vexé par votre commentaire car j'accepte la critique qui me permet de m'améliorer et d'aller de l'avant. Si vous estimez que Richard Mondjo n'a pas de compte à rendre dans le drame du 4 mars 2012 mais que Zacharie Bowao lui le doit, alors, je crois que nous n'avons pas le même sens de la justice. Vous ne l'avez pas dit. Je le reconnais mais c'est le sujet de l'article. Tsourou n'est pour moi qu'un comparatif entre l'innocent et le responsable et, si je dis responsable, je ne dis pas coupable car le fait de comparaître devant la justice ne fait pas de vous obligatoirement un coupable, un condamné. TOUS CEUX QUI SONT IMPLIQUES DANS L'AFFAIRE DU 4 MARS 2012 DOIVENT RENDRE DES COMPTES. TOUS !

Quant à Tsourou, je ne le défends que parce que je le crois innocent dans l'affaire du 4 mars 2012 ; ce qui ne veut pas dire que je l'absous de tous les autres crimes et délits que la justice pourrait établir. Si vous prouvez aux Congolais qu'il est impliqué dans l'affaire du 4 mars 2012, j'arrête de le défendre !

Ce qui lui arrive est un arbitraire et ça pourrait vous arriver et comme lui, je vous défendrai car j'aime la justice. Est-ce le cas de tout le monde au gouvernement ? Tsourou est-il plus coupable que son supérieur Jean-Dominique Okemba qui lui est laissé libre de tous ses mouvements ?

Pour nos frères de la diaspora, ceux que je connais ont des compétences et même de très importantes : médecins, avocats, enseignants, formateurs, ingénieurs, fonctionnaires, cuisiniers, responsables RH, etc. ; il y a très peu de gens sans profession mais pensez-vous que si nous venons au Congo où règne le tribalisme, Sassou nous donnera du travail si nous ne sommes pas du nord ? D'expérience, nombreux s'y sont essayés mais sont revenus en France car le système leur a mis des bâtons dans les roues - même quand ils essayaient de créer leur petite entreprise ! Alors, c'est plutôt au pouvoir qu'il faut s'adresser : il pourrait créer un ministère de la diaspora ou un service au sein du ministère des affaires étrangères à ce propos et nous faire des propositions mais rentrer seul sans appui est une aventure risquée dans le Congo d'aujourd'hui où il faut un parrain pour obtenir un privilège là où ailleurs on parle de droit.

Oui, nous aimerions bien venir aider nos compatriotes pour faire avancer le pays mais quelle assurance avons-nous que le pouvoir nous ouvrira les portes du marché de l'emploi ? Un proche de Sassou a lui-même reconnu que si l'association "chambre de commerce France-Congo" avait été créée, c'est parce qu'il était difficile de créer une entreprise au Congo. Vous vous rendez compte ? Il n'y a même pas déjà de courant et d'eau stable pour commencer ! Réfléchissez à ça et répondez-moi. Regardez la fonction publique, l'armée, l'administration, l'enseignement, la douane, le port et dites-moi si tous les Congolais, à compétences égales, ont les mêmes chances devant l'emploi selon qu'ils sont proches du chef de l'Etat ou non.

Je me bats pour plus de justice ; qu'importe si je ne suis pas compris. je m'efforce de montrer ce qui n'est pas juste et équitable pour que notre pays aille de l'avant. Je n'ai pas de problème avec tous nos compatriotes d'où qu'ils viennent ! A compétences égales, tous les Congolais ont-ils des chances égales  devant l'emploi ?

Tsourou doit être poursuivi s'il y a lieu qu'on l'inculpe parce que les faits sont avérés et non préfabriqués et pour moi, la justice doit être la même pour tous. Si hier, elle laissait Tsourou libre - alors qu'il eût fallu le condamner, je m'en insurgerai avec preuves à l'appui mais aussi si on le condamne pour des crimes imaginaires. LA JUSTICE N'EST PAS L'EXPRESSION DE LA HAINE, SURTOUT PAS DE LA HAINE TRIBALE. Je défends Tsourou aujourd'hui parce que je le sais innocent mais juste pour une affaire : celle du 4 mars 2012 ! Je condamnerai Tsourou demain s'il est avéré qu'il a commis des crimes - quels qu'ils soient. Alors, prouvez la culpabilité de Tsourou pour les autres crimes dont j'ignore les tenant et les aboutissants et il ne suffit pas de parler ou d'écrire : il faut des preuves et encore des preuves !

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

MAKIZA 12/10/2012 15:19


Cher Frere Lion de Makanda,


Je viens de vous lire et quelque part je decouvre que vous me donnez un espoir d'evolution sur les critiques quelques fois inutiles que je lis sur notre journal prefere.Je n'en dirai pas plus sur
le colonel Ntsourou, mais croyez-moi, c'est un garcon que les Parents des disparus du Beach ne portent pas du tout au coeur autant que ses freres Alakoua, Okombi Salissa chef des guerriers du
front 400 qui decapitaient des populations qui fuyaient la guerre par le pont du Djoue, Obouo pour les infiltrations en dehors de nos frontieres pour traquer comme un chasseur etc... Pendant le
regne du Professeur Lissouba, il eu droit a toutes les distinctions possibles puisqu'il l'a reconnu lors du discours a l'occasion de son anniversaire. Mais quand le regime du meme Professeur
s'est retrouve en danger, il n'etait plus Republicain, il a choisi le camp de la rebelion armee et son cas, du terrorisme aussi comme je vous l'ai explique dans mon courrier passe. Le President
au contraire a rehabilite tous les Republicains qui sont restes au Pays. S'agissant de ceux qui aimeraient entreprendre au Pays, merci parce qu'il me semble que nous pouvons beaucoup compter sur
vous pour creer des espaces ou nous pourrons nous faire entendre facilement. Comprenez comme moi que notre Pays est truffe d'arrivistes. Et quand ces gens la sont a un poste, ils n'acceptent
jamais l'arrivee de nouvelles competences. Alors, que de les resister, il vaut mieux les contourner en mettant sur le marche, sans leur aide, des resultats d'un savoir bon marche, que le peuple
appreciera. Je doute que le President SASSOU fasse mal a ce genre de competences aloes qu'elles n'ont aucun rapport avec la politique. Donc tous ceux qui partent de France doivent forcement
rentrer au Pays pour commander? C'est a dire quand ils arrivent, que ceux qui etaient la quittent?


Je ne pense pas que ce soit un maniere juste de raisonner. Si un groupe de Medecins s'installait quelque part au Pays et rendant de belles prestations low cost au peuple, tous accouraient vers ce
groupe et si c'est pour traiter des cas pour lesquels beaucoup mourraient jusque-la, meme le President SASSOU s'interessera a ce groupe de Medecins. Allons-y au Pays pour casser les prix:
l'humain d'abord, et c'est qui tue le Congo. Tout est cher, on ne peut meme pas avoir un verger dans la parcelle, comme ici en France. Mais on commence a boire desle bas age. Nous avons aussi la
mission de changer les mentalites, pas dans la critique , mais dans l'exemple. Les gens demanderont d'ou viennent ces Medecins: ils reviennent de France! Voila comment nous vendrons la generation
new loock des Congolais de la diaspora.


Je vous propose ma conclusion.


Frere Lion, veuillez mettre en place ce  jour un bureau avec huissier pour recolter de l'argent en vue d'aider ceux qui veulent  rentrer et se constituer en societe d'entreprise de
toute nature. Une sorte de banque de creation d'entreprises. JE SUIS PRET A COTISER. Faites en sorte que celui qui ne cotise pas n'a pas droit a cette aide, mieux ces societes peuvent etre
ouvertes depuis la France afin de beneficier d'une certaine protection. Apres reussite, que celles-ci versent remboursent l'argent prete et versent une certaine dime que vous remettrez a une
compagnie d'assurance en France afin de nous garantir une assurance de rapatriement pour soins dans les hopitaux Francais si besoin etait. Je vous en prie Frere Lion de Makanda, faites-le. Les
jours passent, nous vieillissons et nos connaissances deviennent obseletes. Donc quand si le President SASSOU meurt a 100 ans, vous pensez que nous aurons toujours la force d'aller travailler au
Pays?


Faites-le je vous en prie et fixez un taux a partir duquel on peut demander une aide selon certains montants. Si ca marche, demandez par la voix de l'Ambassade a rencontrer le President SASSOU
pour lui faire part de cette initiative de la diaspora Congolaise, je suis certain que non seulement il vous recevra chaleureusement parce que ce sera un acte de sagesse de votre part, mais je
crains que dans ce qu'il vous remettra pour sa contribution a cette cause, que vous detourniez comme tout le monde fait.


Je vous lirai demain et j'attends pour envoyer mon argent; aussi, je vous exorte a annuler cette histoire de petition. Nous allons nous-y retrouver et tout le monde voudra commander. Donc ceux
qui font la politique en France c'est seulement pour aller Presider le Congo. Un petit Pays avec 1000 presidents?


Pendant la conference nationale il y'a eu des jeunes loups qui sont rentre de France pour aller parait-il commander. Mais vous avez vu ce qu'ils ont fait comme degats? Les Kololo(feu), les
Mbailla, les Mizidi, les Dzoumanguelet, et j'en passe, une bande de voyoux, courreurs de jupons et delincants. Toutes les filles de l'universite sont leurs copines. C'est ca les competences qui
vont presider le Congo? Le President Lissouba les a tous servi et quand ils l'ont quitte ils ont bascule chez le President SASSOU. Mais c'est quoi ces facons la?


Merci beaucoup frere Lion et respectueusement j'attends que vous lanciez ce que je viens de vous proposer. Ce n'est plus moi, c'est votre projet. Il n'y'a pas de plgiat. Dans toute chose, il y'a
des voix mieux placees pour se faire entendre, mais cela ne veut pas dire qu'elles ont vole un projet. Si tout le monde parle, c'est le desordre apres. Encore une fois Merci Lion, j'en ai marre
de voir les fils de notre Pays continuer a se dechirer a travers la politique.  


 

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg