Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 13:11

Ces temps-ci, mes lecteurs ont eu peu d'articles à se mettre sous la dent pour une raison simple : un proche de LDM a perdu son fils. J'ai dû selon notre atavique tradition partager la douleur de la famille et j'ai même été à Paris pour les accompagner, Paris où j'obtiens souvent des informations essentielles. Nous allons rattraper ce retard avec de nombreuses informations collectées sur la place de Paris et dans ses faubourgs. Mon regret est de ne pas avoir rencontré certains de mes amis qui comprendront aisément que j'étais dans une position grégaire, vu ma proximité familiale avec le proche qui a perdu un être cher.

Cependant, à cette occasion, j'ai rencontré monsieur Ndoungangoyi Floris qui a montré par sa présence à plusieurs veillées qu'il respectait nos coutumes et savait se montrer solidaire quand un compatriote était dans la douleur. On aura noté sa cotisation significative pour aider la famille affligée.  Affichant un capital sympathie important, Floris est un homme calme, sachant discuter posément - même sur des questions directes et parfois difficiles. Je me permets ici de vous apporter quelques précisions comme celle de savoir qui a voulu la rencontre clan Lissouba/Denis Sassou Nguesso. La question est essentielle car si c'est le clan Lissouba qui lance la recherche de contact, c'est plus grave que l'inverse. Sassou veut laisser un semblant de "paix" en héritage aux siens pour qu'ils puissent jouir de leurs richesses tranquillement car ils ont beaucoup investi dans le sud du pays... Monsieur Ndoungangoyi nous apprend que depuis six ans, monsieur Sassou essayait de les rencontrer pour parler de "paix". Jusque-là, le clan Lissouba avait toujours refusé. C'est alors que Denis Sassou Nguesso a fait intervenir une association du Vatican qui a permis le rapprochement. J'ai oublié le nom de la fameuse association, un nom qui sonne comme "Santioso". C'est que le Vatican est pénétré par de nombreuses associations qui agissent plus dans les affaires du monde que dans celles de Dieu. La famille Lissouba n'a pas voulu donner l'image d'une famille opposée à la "paix" en fermant définitivement la porte aux requêtes de monsieur Sassou. Il est curieux de noter ici qu'une association qui est censée respecter les lois de Dieu agisse pour le compte d'un dictateur - en  l'aidant à changer la donne d'une difficulté qu'il ne parvenait pas à surmonter ; ce qui prouve que Denis Sassou Nguesso sait jouer de ses multiples relations de toutes sortes car le lobbying est devenu une de ses distractions préférées. Et on doit tout de même faire remarquer que ladite association vaticanaise n'agit pas quand il s'agit de récriminer Sassou et toutes ses violations de la liberté : il y a un peuple en difficulté, des millions de Congolais en souffrance. Prendre parti pour un dictateur décrédibilise le Vatican mais nous savons ici qu'il y a l'excuse de la "paix" - comme si elle n'existait toujours pas au Congo. En effet, quand on parle de "paix", on sous-entend qu'elle n'est pas là, qu'elle n'existe pas car lorsqu'elle est dans les coeurs, les esprits et les chaumières, il n'est nul besoin de l'évoquer.

Pourquoi la multiplication des voyages au Congo ? Monsieur Ndoungangoyi prétend qu'ils n'ont pas encore trouvé un terrain d'entente avec monsieur Denis Nguesso, chaque camp défendant une certaine position. Vous conviendrez que ce n'est pas très clair mais au moins nous avons un point de vue de l'intérieur du clan.

Pourquoi madame Jocelyne Lissouba n'a-t-elle pas expliqué cette démarche au peuple congolais qui avait l'impression que les deux familles belligérantes dans le passé cassaient et mangeaient des cacahuètes sur son dos ? Il reconnaît qu'elle aurait dû faire une conférence avant de partir mais promet que madame Lissouba explicitera sa démarche.

Madame Jocelyne Lissouba est-elle membre de l'UPADS ? Monsieur Ndoungangoyi répond par la négative mais ajoute que l'ex-première dame du Congo porte la parole de son mari. Nous avons tous des rumeurs sur la santé de Pascal Lissouba sur l'affaiblissement de sa capacité de décision et sur son emprise sur la réalité, une réalité qu'il percevrait désormais de façon altérée. Alors, parole actuelle ? Passée ? Actualisée ? Supposée ?  Attribuée ? Inventée ? Imaginée ? Nous ne pouvons vous donner plus de précisions. Cette question que nous lui avons posée visait à comprendre le rôle d'interface que la "nzabie" des Antilles joue dans la réunification des deux courants de l'UPADS.

Jusqu'à quel niveau va-t-elle jouer le rôle de facilitateur ? En effet, nous constatons tous qu'elle seule semble apporter un certain dynamisme à ce projet. Floris parle d'un Congrès et là nous lui exposons nos doutes quant à l'élection du prochain secrétaire général qui sera élu par un Conseil National pipé par des pounguistes aux aguêts et par les moukouékistes en posture de décapitation. Il rétorque qu'il y aura un comité d'organisation paritaire. Or, de l'observation de tous, Christophe Moukouéké qui a reçu 300 millions de francs cfa de Sassou n'était plus crédible car la plupart de ses militants revenaient vers le fond blanc (UPADS aile Gamassa). Le fait de relancer cet homme versatile dans la course est une curiosité dans le fonctionnement de ce parti qui aura négligé l'aile Mbéri et l'aile du défunt Moungounga. Je vous fais remarquer que Christophe Moukouéké s'est fait élire député sous UPADS fond blanc qu'il n'a pas hésité à trahir dès qu'il a eu gain de cause pour créer son UPADS factice à fond jaune sous l'impulsion de Denis Sassou Nguesso. Comme quoi, si Christophe Moukouéké redevient premier secrétaire, c'est comme si Denis Sassou Nguesso dirigeait l'UPADS par infiltré interposé. Il reconnaît que l'affaire ne sera pas simple mais il a vu des militants pleurer d'émotion lors des réunions organisées par madame Jocelyne Lissouba. La démarche d'unification mérite d'être tentée - surtout parce qu'elle est difficile.

Pourquoi ne pas avoir refusé l'amnistie du président Pascal Lissouba dans la mesure où ses obligés n'étaient pas amnistiés ? Ndoungangoyi rappelle ce que Denis Sassou Nguesso a dit lors de son discours du 14 août 2010 dans laquelle il promettait d'amnistier quelques personnalités. Je lui rétorque qu'une amnistie globale s'imposait - surtout si l'on admet que monsieur Denis Sassou Nguesso n'a pas l'autorité de condamner qui que ce soit lors de ce coup d'Etat sanglant de 1997 à cause de son illégitimité. Ndoungangoyi pense que les discussions ne sont pas terminées. Il dit qu'il faut admettre que Denis Sassou Nguesso est un président de fait - même si on ne l'apprécie pas et qu'à ce titre, il faut discuter avec lui.

La discussion ne s'est pas terminée car monsieur Ndoungangoyi était pressé par une personne de partir. Nous poursuivrons cette discussion probablement une autre fois.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg