Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2010 6 17 /07 /juillet /2010 19:29

 accident cfco yangaLa France vient d'utiliser son ardoise magique pour effacer 1443 milliards de francs cfa de la dette congolaise. C'est un gain comme par soustraction d'une dépense, de l'argent qui va rester dans les caisses de l'Etat et qui n'était même pas prévu dans le budget ! Ondongo vraiment très fort ! Reste à savoir ce qu'on va en faire... Le gouvernement congolais parle d'un "geste fraternel" - alors même que la France n'est pas soeur du Congo. Loin de là  !  Est-on passé du paternalisme à la fraternité entre le Congo et la France ? Et surtout, dans le monde de l'argent épuré de tout sentiment humain, de telles considérations émotionnelles n'ont pas leur place. Il faut  en chercher l'explication ailleurs. Les Etats-Unis de leur côté viennent de faire cadeau de 17 milliards de francs cfa au Congo en effaçant cette somme de la dette du Congo : L'accord portant annulation de cette dette estimée à environ 17 milliards de francs CFA a été signé le 15 juillet à Brazzaville par l’ambassadeur des USA au Congo, Alan Eastham et le ministre congolais des finances, du budget et du portefeuille public, Gilbert Ondongo. Effet du cinquantenaire de l'indépendance du Congo ? Trop facile car dans le monde de la diplomatie, on manie l'art de la fausse justification officielle. En fait, avec les intérêts de la dette, il y a très longtemps que cette somme a été récupérée pas seulement une fois mais dix fois !

La largesse si généreuse de la France a été annoncée lors de la traditionnelle réception de l'ambassadeur de France, à la case de Gaulle lors de la fête du 14 juillet 2010. Cette remise de dette entrerait dans le cadre de l'initiative PPTE. Nous n'avons jamais félicité le président Denis Sassou Nguesso mais nous ne le ferons pas ici même si nous lui reconnaissons une capacité de fin négociateur et surtout, l'art de savoir utiliser le réseau dans son intérêt - je ne dis pas l'intérêt du Congo mais  " SON INTERET" car c'est lui le grand gagnant dans la réduction de la dette congolaise car c'est lui qui a profité de cet argent, plus de 2 milliards cinq cents millions  d'euros. Nous ne voyons pas dans les infrastructures la moindre trace d'investissement d'un tel pactole. Une remise de dette n'efface pas toute la dette et n'est surtout pas un acte généreux mais intéressé, un acte éminemment politique. Celle-ci (remise) vous donne une plus grande souplesse dans l'investissement car c'est autant d'argent qui ne sera plus utilisé par le service du remboursement de la dette du Congo qui avoisine les 8 milliards de dollars et on souhaiterait qu'il soit ajouté au budget d'investissement pour des projets d'envergure au Congo et cette fois-ci, Sassou devrait laisser son tribalisme politique de côté pour regarder vers le sud où la souffrance est devenue insupportable.

Nous ne croyons pas en la générosité de la France. Pouvez-vous imaginer, EN CINQUANTE ANS, combien de milliers de milliards d'euros avons-nous rapporté à la France qui déjà prend la moitié des avoirs financiers du Congo dans des comptes d'opérations ? Des sommes vertigineuses, des richesses incommensurables ! Alors, cette petite remise en ce cinquantenaire semble ne représenter qu'un geste de remerciement pour...les largesses du Congo envers la France. N'empêche que cet argent devrait servir à la réduction de la misère, à l'industrialisation, à la remise sur pied de notre système scolaire et universitaire et à une amélioration des conditions de santé, d'énergie, d'eau, de transport. Hélas, nous n'avons aucune raison de nous réjouir car déjà que le budget d'investissement du Congo est géré en toute opacité, rien ne sera fait dans ce sens. Le clan au pouvoir va certainement s'entendre pour se partager le pactole.

Parlons un peu d'Ondongo très fâché le ministre des finances qui paraît-il fait règner la rigueur dans le budget congolais. Si ce que l'on dit est vrai, bravo de freiner un peu les appétits des uns et des autres mais tout le monde est-il concerné ? Cette rigueur budgétaire n'est pas pour tous :   pas pour le VPC (Véritable Pouvoir du Congo) car  ses membres savent contourner les obstacles pour piller le pays. N'oubliez pas qu'ils ont limogé Andély lors d'un remaniement ministériel qui n'avait concerné que ce seul ministre. Aussi, quand on me parle de l'amélioration de la gestion - alors que le gaspillage et le détournement de l'argent public au travers de projets inachevés continuent, j'attends de voir avant d'accorder le moindre satisfecit au gouvernement congolais.

Nous avons la preuve que la France veut s'arranger pour nous fourguer des produits français au nom de la "coopération" asymétrique. Voici en effet ce que déclare Jean-François Valette :

"Par ailleurs, je vous annonce que nous négocions, actuellement, avec votre pays, un nouveau cadre pour notre coopération dans les cinq ans à venir, sous la forme d’un contrat de désendettement et de développement qui nous permettra de financer de nombreux projets d’infrastructures et de développement sanitaire et social», a dit Jean-François Valette, dans son allocution, lors de la réception offerte à la case De Gaulle, sa résidence officielle."


Ces propos ont l'air de vouloir dire : "on annule votre dette mais on vous dit comment dépenser votre argent...en achetant par exemple du matériel français !" Comprenne qui pourra !


L'Italie a effacé une dette de 70 milliards au profit du Congo, le 2 juillet 2010. Dites donc, c'est le yom kipour, la fête du pardon ou quoi ? Et si on effaçait toute la dette congolaise pour que monsieur Denis Sassou Nguesso n'ait plus le moindre prétexte de ruiner son pays ? Cependant, nous savons que ce monsieur n'a pas cessé de contracter des dettes publiques au nom du Congo pour autant. Il doit forcément y avoir entourloupe sous remise de dette. Ils sont comme ça, les Occidentaux : même leur générosité est intéressée ! 


Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg