Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2011 7 25 /12 /décembre /2011 22:43

COMMENTAIRE : C'est la seconde fois que nous publions une revendication des étudiants congolais en Chine. Encore une fois, il s'agit d'un problème concernant la bourse des étudiants qui n'aurait pas été perçue par cinq étudiants depuis un an. L'AECC, association des étudiants congolais en Chine accuse un homme, monsieur Félix NGOMA de détournement. C'est une accusation grave et nous aurions souhaité que ce monsieur s'en défende. S'il it cet article, il aura tout loisir de rédiger un droit de réponse. Me faisant le porte-parole des revendications populaires, je publie cet article en espérant que les autorités nationales concernées par cette affaire sauront prendre les décisions qui s'imposent pour soulager le désarroi des étudiants qui ne réclament que ce qui leur était promis, s'il en est. Nous avons simplement épuré le texte de ses coquilles fort nombreuses, vu la longueur du texte.

----------------------------------------------------------------------------

DETOURNEMENT D'UNE ANNEE DE BOURSE DE CINQ (5) ETUDIANTS CONGOLAIS EN CHINE PAR LE CHARGE D'AFFAIRES MONSIEUR FELIX NGOMA
ASSOCIATION DES ETUDIANTS CONGOLAIS EN CHINE
Association des Etudiants Congolais en Chine
E-mail:assochine@yahoo.fr

Objet: Revendication du Paiement d’une année de Bourse de l’Année Académique 2010-2011 de cinq(5) étudiants congolais en Chine victimes de la mauvaise gestion orchestrée par le chargé d’affaires Monsieur NGOMA Félix.

Chers Compatriotes,
Dans notre optique de promouvoir l'amour, l’unité et l’identité Congolaise, nous, membres de l'ASSOCIATION DES ETUDIANTS CONGOLAIS EN CHINE, en sigle AECC, venons solliciter la compassion et le soutien de toute la communauté estudiantine congolaise de loin ou de près pour la situation d’injustice orchestrée par certaines autorités congolaises dotées des mentalités susceptibles de constituer un obstacle au bon fonctionnement de l’Etat congolais, au développement de notre pays dans le domaine de l’éducation, ainsi qu’à l’émancipation de la jeunesse congolaise qui est considérée comme «le miroir du peuple». Nous savons qu’une jeunesse sans éducation est une jeunesse incompétitive et sans avenir, bref, une jeunesse sans âme, incapable d’aller vers l’aventure humaine, qui est indubitablement la base du développement de tous les Etats modernes.
Considérant que depuis l’investiture de son excellence Monsieur le Président de la République à la magistrature suprême, le paiement de la bourse s’effectue absolument de facon regulière sur toute l’étendue du territoire national et in-ternational. De plus, les efforts de celui-ci pour la restauration de l’Etat de Droit au Congo Brazzaville avec la politique de recrutement des jeunes magistrats au sein de l’admnistration congolaise. Malheuresement, il y a certaines autorités et agents publics de l’Etat qui veulent saper les efforts déjà fournis par le gouvernement congolais en vue d’accomplir la politique du Chemin d’avenir, qui met l’accent sur l’éducation de la jeunesse congolaise qui constitue l’élite de demain. Pour ce faire, nous déplorons et décrions les mauvaises pratiques du chargé d’affaires de l’Ambassade du Congo en Chine Monsieur Félix NGOMA et des agents du ministère de l’enseignement supérieur via la direction de l’orientation et des bourses(D.O.B) qui jusque-là n’ont pas encore trouvé de remèdes à la situation dont nos camarades étudiants sont victimes depuis une année. Il importe de signifier que, nous les membres de l’Association des étudiants congolais en Chine, avions porté notre choix au Président de la République, et ne pourrions jamais accepter qu’il y ait des citoyens qui agissent à l’encontre de la bonne politique du chef de l’Etat, que la jeunesse congolaise a choisie par la voie des urnes. Nous sommes sans oublier que notre chef de l’Etat investit toujours dans la jeunesse qui est l’avenir de demain car il a toujours rappelé à la jeunesse le rôle qu’elle est appelée à jouer « dans la réalisation et la consolidation des objectifs de la communauté » (cf. Les Dépêches de Brazzaville Numéro 1202 du Mercredi 16 Mars 2011 N°1202).
Nous, membres de l’association des étudiants congolais en Chine, saisissons cette opportunité pour revendiquer nos droits à travers ce message car nous n’avons pas la possibilité de saisir directement les autorités de Brazzaville vu l’absence de moyens financiers et la distance qui nous sépare de notre chère patrie le Congo, pauvre de nous !
Nous revendiquons le paiement intégral de la bourse nationale au titre de l’année académique 2010-2011 car nos camarades étudiants remplissent tous les critères favorables aux étudiants bénéficiaires de la bourse nationale congolaise. Nous tenons aussi à signifier qu’ils sont régulièrement inscrits et actuellement en formation dans différentes universités chinoises. Mais malheuresement, qu’ils sont «victimes des erreurs du service de l’orientation et des bourses de Brazzaville via le Ministère de l’enseignement supérieur, erreurs qui ont conduit à l’omission de leurs noms sur les listes de renouvellement de la bourse nationale», d’après l’affirmation de l’actuel chargé d’affaires de l’Ambassade du Congo en Chine auprès du bureau exécutif de l’Association des étudiants congolais en Chine. Force est de constater que l’année académique touche à sa fin et ces étudiants n’ont pas encore perçu le premier centime de leur bourse de mérite tandis que les autres étudiants ont déjà reçu leurs quatre trimestres (12 mois) de bourse.
En effet, après avoir épuisé toutes les voies de recours administratifs auprès de l'Ambassade du Congo près la République Populaire de Chine dans le souci de dénouer cette situation, et nos démarches étant restées jusque-là improductives, nous, Association des étudiants congolais en chine victimes de l’injustice de certaines institutions congolaises, venons par cette présente vous faire part de notre extrême désapprobation face à cette pratique discriminatoire dont les personnes les plus vulnérables de notre société subissent de façon récurrente, car force pour nous est de rappeler aux autorités de tutelle que nos camarades étudiants oubliés remplissent effectivement toutes les conditions requises telles que stipulées par les textes régissant les conditions d’attribution et de renouvellement de la bourse nationale.
Considérons qu’en réponse à notre investigation auprès des services administratifs de l'Ambassade depuis le mois de mars, ils nous redonnent confiance qu'il s'agissait d'une erreur de frappe de la Direction de l’orientation et des bourses (D.O.B) et que la situation ne devrait pas tarder à se régulariser; tout en nous rassurant que le Ministère de l’enseignement supérieur adressera une note dans les brefs délais certifiant la résolution de cette situation.
Mais après une longue période d'attente imbue d’impatience, et cela avec la complicité de l’autorité administrative de l’Ambassade du Congo en Chine Monsieur le chargé d’Affaires actuel Félix NGOMA, statuant sur cette situation de manière unilatérale et subjective, seuls deux(2) étudiants: SITA et Gakosso parmi les sept(7) omis par la D.O.B ont vu leur situation trouver gain de cause, et jusqu'à preuve de contraire, aucune justification fondamentale n'est faite pour clarifier cette suspension brutale de la bourse des autres étudiants oubliés quand bien même que les étudiants victimes de cette injustice soient en cours de formation. Par déduction, nous comprenons que ces deux(2) étudiants amis dont l’un des parents a servi le Ministère de l’enseignement supérieur, en l’occurrence Monsieur SITA ,qui était Le conseiller de l’ex-Ministre de l’enseignement supérieur, a incontestablement selon les sources sûres joué de son influence et de sa position dominante pour résoudre la situation de son fils avec la complicité du chargé d’affaires de l’Ambassade du congo en Chine, ce qui n’est pas loyal dans la mesure où cela porte atteinte au principe de l’égalité de tous les administrés ou citoyens devant le service public. Dans ces conditions, quel est le miracle que le fils d’un paysan ou encore qu’un orphelin qui n’a pas de parents ou de connaissances dans la sphère politique peut faire pour trouver une lueur d’espoir à sa situation ? La réponse est sans ambages mélancolique et alarmante.
Il nous sied de vous rappeler que la bourse étant attribuée pour un cycle de formation donnée, aucune raison fondamentale n'est susceptible d’abroger cela, sauf si l’étudiant n’a pas réalisé un succès, ce qui est très loin de la réalité de nos camarades étudiants qui sont tous des meilleurs étudiants dans leurs universités respectives.
Considérons que nous sommes sans ignorer que de pareilles situations ne peuvent demeurer sans conséquences et de surcroît entravent la formation de l’étudiant sur le plan moral, surtout que les étudiants ont toujours besoin de cette aide financière faisant partie du chapitre budgétaire de l’Etat pour résoudre leurs problèmes académiques. Et,il est notoire en terme juridique qu’une promesse unilatérale est un contrat à sens unique qui a des obligations que sur une seule partie, dans le cas d’espèce, l’Etat congolais via les services de tutelle qui sont chargés de solder la bourse des étudiants congolais en Chine.
Nous vous signifions qu’il ne s’agit pas d’un nouveau virement que doivent effectuer les services du Ministère de l’enseignement supérieur, car les fonds sont déjà disponibles à l’Ambassade du Congo près la République Populaire de Chine dont le chargé d’affaires en qualité d’ordonnateur principal dispose et ne veut pas liquider tant que le ministre de l’enseignement supérieur ne donnera pas le mot d’ordre, d’après ses allégations mensongères, méchantes, impitoyables, inhumaines et cupides. Ainsi, nous prions nos chers compatriotes congolais qui peuvent par le biais de la presse ou d’autres moyens de communication, nous aider à faire entendre notre voix de conjuguer leurs efforts au même titre que nous afin de contacter le Gouvernement de Brazzaville voire même la présidence de la République dans le souci de trancher cette délicate situation tout en demandant au Ministre de l’enseignement supérieur d’initier une ordonnance de paiement de bourse au service financier de l'Ambassade dans les brefs délais notamment avant la fin de cette année académique afin que nos camarades étudiants victimes de cette discrimination puissent percevoir ce qui leur revient de droit tout en regagnant leurs sourires habituels. Cela pourra certainement leur permettre de vaquer entièrerement à leurs études et de vivre sans stress dans un Etat, loin de leur pays natal.
Espérant recevoir une suite favorable, nous comptons beaucoup sur les efforts tous azimuts de tous nos compatriotes qui peuvent apporter leur pierre à l’édifice afin que nous puissions lutter contre les injustices taillées sur mesure organisées par certaines autorités véreuses abusant de leur pouvoir pour transgresser les droits des étudiants. Nous avons intérêt à le faire car cela nous permettra sans doute en tant qu’ être humain de secourir les autres dans la mesure où dans notre société, il y a sans doute des citoyens qui n’ont pas de relation étroite avec les autorités politiques.Enfin,nous demandons à ce que le Ministere de l’enseignement supérieur par le truchement des services concernés puisse rétablir nos camarades étudiants dans leurs droits afin que«justice soit faite».
Nous vous prions de nous aider à faire une large diffusion de ce message afin que le gouvernement via le Ministère des affaires étrangères, le parlement, la présidence de la République du Congo soient informés de cette triste situation confuse orchestrée par le chargé d’affaires de l’Ambassade du Congo en Chine et les agents de la Direction d’orientation et des Bourses pour que la mauvaise foi de ces derniers ne demeure pas impunie et qu’ils répondent de leurs actes. Enfin, étant donné que Monsieur Félix NGOMA ne jouit plus d’une crédibilité vis-à-vis de la communauté estudiantine et de la diapora congolaise en Chine voire même à l’égard de ses collègues ou collaborateurs de services, compte tenu de ses multiples agissements irresponsables, inciviques et impulsifs dont il est difficile de dresser une liste exhaustive, nous demandons aux autorités de Brazzaville de destituer ce dernier de ses fonctions le plus tôt possible avant qu’il n’épuise les caisses de l’institution et tout cela dans le souci de redorer le blason de notre représentation diplomatique en Chine.

...


Nous vous remercions de bien vouloir nous tenir informés des mesures prises
à cette fin.
Fait à Pékin, le 24 Décembre 2011

Le Bureau de l'association des étudiants Congolais en Chine.

Nous travaillons avec le Congo d’aujourdh’hui afin de trouver des solutions efficaces et durables pour le Congo de demain.

«Ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise».
Merci de votre confiance et large diffusion.

Que vive la coopération Congo-Chine !
Que vive l’assochine !
Que vive le Congo!

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Gaspard Bikambi 26/12/2011 06:10


Gene? Pitie? Honte? on ne sait comment qualifier ce comportement incivique et inhumain de certains de nos compatriotes.


Mr Ngoma imaginez un tant soit peu que ce soient vos enfants propres ou freres qui soient confrotes a une telle situation. ne creons pas les conditions d'echec de nos etudiants a l'etranger. si
l'erreur a sa source a Brazza, s'il vous plait utilisez tous les canaux possibles pour permettre a ces enfants d'entrer en possession de leur du.voyez maintenat que votre nom va etre sali
internationalement, aucune administration serieuse ne pourrait vous confier a l'avenir un quelconque poste de responsabilite tellement que tous entendront parle de vous.


Pardon aidez a regularisez la situation de ces enfants qui n'ont certainement pas quelqu'un au pays pour les soutenir financierement

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg