Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 23:00

Nous avons dit que la Séléka avait pour objectif de faire de la Centrafrique un Etat musulman sous la férule de la charia. A peine deux jours, nous avons dîné avec un ami centrafricain dont nous attendons toujours qu'il nous scanne le fameux discours de Michel Djotodia dans lequel il promet à l'Arabie saoudite de faire de la Centrafrique un Etat islamique.

Pour la tendance islamique de la Séléka composée d'un fatras de mercenaires de tous bords (Tchadiens,  miliciens de Boko Haram, djindjaouides soudanais, Lybiens, etc), il n'a pas suffi de chasser François Bozizé du pouvoir ; encore fallait-il deviner la réaction de la majorité chrétienne du pays fatiguée du vandalisme et des crimes de tous genres de la Séléka et surtout, prendre en compte une variable importante : l'intervention armée française. L'opération Sangaris est désormais sous le feu de la critique des musulmans centrafricains qui accusent les troupes françaises d'être des forces partisanes au profit des chrétiens. La mort de trois ex-rebelles de la Séléka aurait mis le feu aux poudres. Les Français prétendent cependant avoir agi en état de légitime défense.

Désormais la Séléka, par la bouche d'Abakar Sabone, un ancien ministre, menace - dans un délai d'une semaine - de faire sécession en divisant la Centrafrique en deux Etats : islamique au nord et chrétien au sud si la politique de l'armée française ne changeait pas. S'agit-il d'une stratégie au rabais ? D'un chantage ? A défaut d'islamiser toute la Centrafrique la Séléka veut-elle se contenter juste de la partie nord du pays ? Voilà les conséquences lorsque que des salafistes arrivent au pouvoir quelque part : ils foutent le désordre et lorsqu'on essaie de ramener les choses à la normale, ils menacent de faire sécession. Pourquoi ne se sont-ils pas contentés d'occuper le nord du pays et d'y rester si tel était leur objectif premier ?

Cette pression exercée sur les forces françaises met le pouvoir de Michel Djotodia en danger car si les musulmans ou les ex-rebelles de la Séléka attaquent les forces françaises de l'opération Sangaris, nous savons que son pouvoir ne fera pas long feu car il démontre à plus d'une reprise qu'il est incapable de gouverner le pays. La France ne va pas tolérer que la Centrafrique devienne un bourbier - encore moins un merdier. D'ailleurs, le renforcement des troupes françaises par des troupes européennes est un très mauvais signe pour la Séléka.

Il faut encore se demander si on leur laissera diviser la Centrafrique en deux. Nous sommes dans le précarré français et il ne me paraît pas plausible que la communauté internationale permette une telle sécession mais le fait que les chrétiens ne veulent plus vivre ensemble avec les musulmans est un vrai problème qui pourrait pencher la balance en faveur de la partition du pays. Qu'on se le dise : rien n'est intangible ; une sécession de la RCA en deux Etats est toujours possible (personne ne l'avait vu venir au Soudan). Dans l'état actuel des tensions, si on procédait par référendum, il est à peu près sûr que la majorité chrétienne outrée par le brigandage de la séléka voterait pour.

Chose curieuse, au Soudan, en RCA, voire au Congo, les rivalités politiques semblent traversées par la dichotomie nord/sud. Certes, celle-ci surfe sur une ligne idéologique religieuse dans les deux pays précités mais au Congo les tensions sont plus complexes...

Ne croyons pas que cela n'arrive qu'aux autres : au Congo, nous sommes assis sur une poudrière de 800.000 musulmans dont des salafistes et des extrémistes d'Al-Qaïda qui voudront un jour prendre le pouvoir temporel. On commence par construire des mosquées ; on finit par vouloir que la charia s'impose sur toute l'étendue d'un pays : donc on cherche à prendre le pouvoir politique. Que nos politiques tirent les leçons du chaos que le grand nzokou, médiateur de malheur, a provoqué en RCA, en échouant dans ses accords de Libreville. L'islam est une religion conquérante et dominante et en cela, il n'y a pas d'islamistes modérés ; il n'y a que des musulmans qui veulent réaliser les préceptes du Coran qui a vocation à faire de l'islam la religion dominante du monde.

Le Soudan vient de subir la partition du pays en deux Etats pour des facteurs religieux à cause de la barbarie musulmane - notamment djindjaouide. L'islam semble peu supporter la présence d'une autre religion à ses côtés - surtout lorsque le pouvoir politique est d'obédience musulmane ; en effet, en Centrafrique, tant que le président était chrétien, musulmans et chrétiens vivaient en paix ; les troubles sont apparus dès que les islamistes ont pris le pouvoir. Je vous épargne le cas malien où le pire a été évité grâce à l'intervention de l'armée française... Il y a une paix précaire quand les deux religions cohabitent et on remarque en Afrique que les musulmans tiennent tous les commerces pour conquérir le pouvoir économique et commencent ensuite doucement, irrésistiblement leur course vers le pouvoir suprême. Quand ils y parviennent, les chrétiens deviennent haram comme le déclare si bien BOKO HARAM...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 23/12/2013 06:24


Bjour LDM! les insensés de ce genre, il y en a malheureusement dans tous les pays. un idiot d'ancien ministre au discours plutôt suicidaire pour ce peuple qu'il prétend protéger. C'est une preuve
de plus qu'un ministre en Afrique noire, c'est pas grand chose... 


quant à l'avancée de l'islam, on constatera que c'est surtout par l'opportunisme des cupides qu'elle tient son fil; ces faux entrepreneurs, et véreux politiciens qui pensent plus à tirer profit
financier de la stratégie des pays arabes ... ainsi, de l'islamisation grimpante du Congo... Curieux qu'un Michel soit venu au pouvoir avec dans ces bagages "Allah"; qui montre que l'islamisation
a adopté la posture chrétienne pour s'introduire en milieu chrétien; on peut observer le même phénomène au Congo... tous ceux qui portent des prénoms chrétiens ne sont pas chrétiens; comme ce
"michel", un "denis" peut bien être qu'un "habdull"...

Le Lion de Makanda (LDM) 23/12/2013 11:26



Bonjour, Mwangou. En tout cas, les choses empirent ! Les musulmans sont passés d'oppresseurs à victimes ! Et les chrétiens d'oppressés à bourreaux tout en subissant des attaques y compris des
militaires tchadiens de la FOMAC qui ont pris le parti des islamististes. Donc de part et d'autre, on est oppresseurs et oppressés. C'est ce qui décrit le cycle de la vendetta.
Eux, personne ne pourra les désarmer. Nous sommes dans une situation glissante à évolution incertaine. Il n'y a qu'une solution : DEGAGER DJOTODIA qui comme tu l'as compris est
musulman bien qu'ayant le prénom de Michel. Ca arrive souvent dans des couples mixtes : le père est musulman et la mère est chrétienne ; néanmoins, l'enfant adopte la religion du père qui a
laissé à la mère le droit de choisir le prénom....



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg