Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 13:37

L'affaire des Biens Mal Acquis nous concerne tous et nous devons nous engouffrer dans cette brèche pour solder un certain nombre de crimes économiques commis par les faux serviteurs de l'Etat et de la république du Congo. On a tort de croire que seuls Sassou et sa famille sont concernés. Il y aussi aussi les ministres du gouvernement, entre autres. Même Hello Mampouya, ministre il y a de cela seulement quelques années, possèderait déjà une propriété en France. De toute façon,  le défunt Bruno Ossébi et ses amis ont créé un site qui recense les Biens de tous les  cleptocrates de la république ; il suffit de le consulter et nous avons les pages blanches et jaunes en France. Mon intention est de rajouter des noms comme Mvouba à la liste des profiteurs de la république royale bananière congolaise dans laquelle Sassou paye ses ministres comme un maître distribue des fruits à ses esclaves : de gré à gré, à la main, sans trace écrite.

Combien de Congolais savent que madame PAREZO est la deuxième épouse de Mvouba, ce qui discrédite son discours à la télé  prétendument fait au nom de je ne sais quelle organisation ? Quand Pierre Mabiala, ministre de son Etat, organise un meeting à Dolisie, ce n'est pas un regroupement spontané des Congolais qui savent qu'ils n'ont rien à gagner à défendre ceux qui les laissent mourir de faim, ceux qui sont incapables de leur donner une potable. Non, quand le maire de Mossendjo organise un meeting, ce n'est pas un regroupement spontané car peu de Congolais savent ce qui constitue vraiment l'affaire des Biens Mal Acquis.

Sassou et ses ministres ont-ils des bulletins de salaire ? Combien gagnent-ils ? Y a-t-il un texte statutaire qui mentionne le montant légal de leur rémunération ? Les ministres  congolais sont payés à la main comme de simples travailleurs au noir d'un patron véreux. Des ministres de la république qui ont ajouté une deuxième fête nationale  le 28 novembre  pour justifier de décaissements injustifiés !  L'ensemble du patrimoine mal aquis (EPMA) de tous les dignitaires congolais peut être évalué à un milliard d'euros ou plus ! Il y a Sassou et sa famille, les ministres et leurs entourages, les représentants de telle ou telle sorte de la nation qui ont le moyen de détourner du denier public. C'est à l'ensemble des cleptocrates qu'il va falloir s'attaquer.

Il y a aussi certains retraités qui possèdent des sociétés en France : il va falloir qu'on leur demande de justifier comment ils ont pu trouver le capital pour les créer. La France doit nettoyer tous les cafards congolais qui viennent transformer la France en terrier et refuge de leurs larcins. Ces bandits pètent au Congo et viennent chier en France.  L'heure des comptes ne doit pas manquer une seule minute au risque de ne pas être une heure complète. Nous avons à les poursuivre  jusque dans leurs terriers. Est-il possible avec les salaires de retraités du Congo qu'un individu achète tout le troisième étage d'un immeuble ?

Si Sassou et ses ministres ont le devoir légal de déclarer leurs biens et qu'ils ne le font pas, c'est tout simplement louche ! Ceux qui auront le courage de se porter partie civile comme moi dès qu'il y aura un juge, doivent demander l'extension de l'enquête aux ministres et consorts car ils possèdent des biens immobiliers en France, en Belgique, en Espagne, en Suisse, etc. Il s'agit de Biens Mal Acquis. Le balai de la justice française ne doit pas laisser de la poussière et de la saleté derrière lui : nous souhaitons et sommes en devoir d'exiger un coup de balai intégral, un toilettage total. C'est en épurant la république de tous ses cafards que nous commencerons à établir un peu d'éthique dans les affaires louches de la république. C'est une affaire qui ne doit épargner personne : vous allez justifier vos avoirs et sans bulletins de salaire, c'est déjà une tâche perdue d'avance puisque même le président de la république du Congo n'a pas un bulletin de salaire ! Alors, comment allez-vous faire ? Nous savons tous que toutes ces magouilles   sont possibles parce que la comptabilité nationale est volontairement défaillante... Au Congo, l'argent entre et sort sans laisser de trace ! L'argent, la chose la mieux contrôlée, la mieux protégée du monde ! Mieux qu'un chef d'Etat !

Même si le salaire d'un ministre est de 3000 euros, il ne peut suffire à payer comptant une villa de deux millions d'euros. On s'en fiche qu'un RER passe à côté d'une certaine villa Suzette : ce qui nous intéresse, c'est que Sassou justifie comment il se l'est achetée - encore qu'elle est au nom de son défunt frère Ambendet ! Ce qui montre que monsieur Denis Sassou utilise des prête-noms et sa défunte fille Edith en était une.

Cette affaire est loin d'être terminée et promet des sueurs froides à toute une république canaille, à un ogre politique comme Sassou, à tous les succubes qui sucent le sang du peuple congolais et ils ont des dents longues ailleurs aussi du côté des Mvouba, Mampouya, etc. A tous ces vautours qui se regroupés autour de la dépouille de la république pour la graille du siècle  : gare à vous si la dépouille se réveille ! SOLDE DE TOUT COMPTE AVEC UN POUVOIR CLEPTOCRATE. SI LA GANGRENE A TOUCHE TOUT LE BRAS, CE N'EST PAS SEULEMENT UN DOIGT QU'IL FAUT COUPER MAIS TOUT LE BRAS. Les sangsues de la république doivent vomir le sang de la république et en perfuser le peuple. Le temps va être long pour de nombreuses mains fouineuses qui ont confondu les caisses de la nation avec leurs propres poches.

Cette affaire est le prélude de la justice que nous exigerons demain à toute une classe politique assassine de toute une nation. Le bras de la justice doit être solide et nous avons foi qu'il faudra saisir tous ces Biens Mal Acquis et bloquer tous les comptes pour éviter l'évaporation de certaines preuves. JUSTICE CONTRE MOI AUJOURD'HUI, JUSTICE POUR MOI DEMAIN.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg