Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 14:43

HenriOssebi.jpgNombreux disent que le Lion de Makanda ne fait que critiquer et ne reconnaît pas les bonnes initiatives. Eh bien, dans cet article, je vais féliciter le professeur Henri Ossébi d'avoir enfin osé discuter avec les Chinois du barrage de Sounda. On aurait pu envisager la question il y a quinze ans si des personnalités courageuses avaient agi dans le sens de l'intérêt national mais nous savons tous que son prédécesseur Bruno Richard Itoua ne faisait pas le poids, au vu de son incompétence notoire. Le ministre de l'Energie et de l'Hydraulique a su prendre de bonnes décisions en lançant enfin l'étude de faisabilité du barrage de Sounda  dans le Kouilou et de celui de Kouembali dans les Plateaux.

Deuxième ville du Congo et de surcroît capitale économique, Pointe-Noire mérite une indépendance énergétique non basée sur l'aléa du gaz - d'autant que les Congolais de toutes origines, les Congolais des quatre points cardinaux du pays, y résident voire y travaillent en toute sérénité. Il est temps que le Kouilou qui fournit la plus grosse partie de la richesse nationale en bénéficie de sorte à créer des conditions propices à un rapide développement du sud du pays. Sassou n'a-t-il pas assez favorisé le nord peu peuplé ? 

Nous souhaitons que le professeur Henri Ossébi soit maintenu à son poste de ministre de l'Energie et de l'Hydraulique pour mener à bien ces projets ou que l'homme qui lui succédera puisse poursuivre le travail qu'il vient à peine de commencer mais dans l'idéal, il faut le laisser finir son travail.

Nous espérons qu'il ne s'agira pas juste d'amuser la galérie mais d'aller jusqu'au bout de l'initiative. En effet, il y a eu trop de tergiversations sur la construction de ce barrage de Sounda comme si techniquement, il présentait le plus gros challenge technologique jamais rencontré au monde...

J'ai discuté au téléphone de la question énergétique avec une personnalité  TRES proche de monsieur Denis Sassou Nguesso à propos de l'électrification totale du Congo en lui disant ceci : "Si votre ... en quinze ans avait mis le cap sur l'électrification totale du pays ...", avant que je ne finisse ma phrase sa réponse était :

"MBE TO KOMA MOSSIKA..."

Il se reconnaîtra !

C'est dire que nous n'avons pas d'ennemis ; nous ne visons que le bien-être de tout le pays et pour cela, il faut arrêter avec la politique d'ethnodiscrimination car NOUS AVONS MIS NOS TERRES EN COMMUN - AVEC TOUT CE QU'ELLES RECELENT - POUR EN FAIRE UNE REPUBLIQUE, IL EST NORMAL QUE LA JOUISSANCE DES RICHESSES NATIONALES SOIT EQUILIBREE DE FACON A NE PAS PENALISER  LA MOINDRE PARTIE DU CONGO ; TOUS LES CONGOLAIS DOIVENT PROFITER DES RICHESSES NATIONALES AU NOM DE LA JUSTICE SOCIALE, AU NOM DE LA REPUBLIQUE...

 

BarrageSOUNDA.jpg

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

T.Ruth 23/04/2015 12:59

Quid trois ans plus tard ? NADA !

Le Lion de Makanda (LDM) 23/04/2015 15:25

Effectivement ! Je redoutais un effet d'annonce. Je sais que Sassou ne veut pas développer le sud ! Il y aura un autre barrage au nord construit en partenariat avec le Cameroun sur le fleuve Congo...

Mudumango 05/09/2012 17:18


L'homme au crépuscule de la vie a t-il enfin rencontré le Seigneur TOUT PUISSANT, pour enfin faire sien le message biblique de l'Amour du prochain?
Saint Thomas voulait voir pour croire, et nombres des bakongos, comme L'abbé Nkounkou de Goma Tsé-tsé, sont longtemps tombés dans le thomaturge. Alors wait and see!
Juste rappeler qu'il eut été bénéfique de gagner du temps sur les 18 mois d'études de faisabilité annoncées avec son corollaire financier. Le vieux projet Sounda resuscité à la CNS et
complètement fiancé dans la législature 92-97 avait en effet déjà fait l'objet d'une étude complète pendant cette période et les constructeurs avaient même déjà été selectionnés sur appel
d'offre, délibéremment oublié par le TOUT AU NORD du nguessoisme.


On ne se pose même plus la question de la destinée des financements initialement prévus et votés pour ce projet.
Au pays du Chemin de l'enfer, les projets se conçoivent, se financent mais ne voient jamais le jour, puisque l'argent finit par se volatiliser, surtout quand il s'agit d'amélioration des
conditions de vie des Bâkongos!
Les Scissionnistes ont -ils finalement trouvé oreille? 

mwangou 05/09/2012 08:57


bjour! nouvelle réjouissante surement, mais pour ce qui est du coût de l'énergie, il faudra peut-être poser la question de la place de la SNE dans la production et distribution de l'électricité.
Sinon, nous allons déchanter, comme pour le ciment...Le Coût de la Vie au Congo est très faiblement influencée par les coûts de production, et très fortement influencée par les coûts de
transaction. LDM, on avait déjà débattu sur l'électricté de Inga. Quand Inga vendait le kwh à 3 frs à la sne, cette dernière revendait ce même kwh au client brazzavillois à 52 frs. Et malgré
cela, la sne a accumulé une dette envers la snel Rdc, de plus de 15 milliards de frs. Voilà les faits. Aujourd'hui, le ciment importé de n'importe où, peut être vendu au détail à Brazza à 4000
frs le sac. Tout le monde peut le vérifier. Vous savez combien il coûte. De même que, on pourra craindre que trois cimenteries dans le pays ne puissent pas contribuer à faire baisser le prix du
sac sur le marché, puisque avec la seule cimenterie de Loutété, si sa production atteint les 55000 t, le prix doit pouvoir baisser autour de 3000 frs; et si cette usine tourne à 60% de ses
capacités, ce qui n'est pas le cas jusqu'à présent, ce qui porterait la production à environ 110.000 t, le prix du sac pourrait se placer autour de 2500 frs. Mais Qui En Haut Lieu Accepterait Une
Telle Situation? Les coûts de transaction au Congo de Sassou Nguesso ne sont pas qu'économiques; ils sont surtout ethnopolitiques. Voilà pourquoi je nuancerais votre propos. Car avec ce que le
Congo dispose comme sources de fourniture de l'énergie, c'est de la présence d'entreprises de production en biens de consommation divers qu'on devait parler et non du reste. Entreprise signifie,
emplois, qui signifie à son tour revenu, carburant essentiel au bon fonctionnement du système économique. Voilà.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg