Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 20:39

 

REMERCIEMENTS

Le 29 mars 2014, à Paris, un Comité préparatoire de douze (12) membres a été mis en place afin d’organiser les « ASSISES NATIONALES DU CONGO POUR L’ALTERNANCE DEMOCRATIQUE ».

 

Depuis, la majorité des membres de ce Comité, leurs Coordonnateurs-adjoints respectifs, Noël Magloire Ndoba, Benjamin Toungamani, et moi-même avons été assaillis de messages d’encouragements, de félicitations et surtout d’espoir émis par des Congolaises et des Congolais de tous horizons, de l’intérieur de notre pays et de tous pays de refuge de la Diaspora.

 

Ces membres du Comité préparatoire des « ASSISES NATIONALES DU CONGO POUR L’ALTERNANCE DEMOCRATIQUE » adressent à ces Congolaises et Congolais nos remerciements les plus sincères et l’assurance de notre détermination indéfectible de tenir nos engagements et de mener à terme notre lutte.

 

En 1960, 17 colonies africaines (dont 14 françaises) étaient devenues des Etats autonomes. Le Congo en faisait partie. C’était le temps du « soleil des indépendances », de l’espoir et aussi des craintes. Tous ces Etats neufs ont connu des fortunes diverses. Le nôtre, plus que tous les autres, n’a pas été épargné alors qu’il était le mieux préparé et le mieux loti ; nous avons tout subi : les coups d’Etat, les assassinats, la terreur, les fraudes, le non-Droit et la guerre civile.

 

Mais nous avons également connu l’expérience, certes brève, la plus aboutie de démocratie apaisée et de concorde civile bien avant l’accession au pouvoir de Nelson Mandela en Afrique du Sud en 1994. C’était en 1991, la Conférence Nationale Souveraine et le Gouvernement d’Union Nationale d’André Milongo qui en a découlé. Ce gouvernement (1991-1992), que j’ai eu l’honneur de servir, a constitué une parenthèse démocratique et pacifique unique dans notre courte histoire indépendante et dans notre trop long calvaire. Nous avions organisé un référendum constitutionnel, les élections les plus transparentes et les plus justes que notre pays n’ait jamais connues. Malheureusement, du fait de notre court mandat et de l’avidité et de l’impatience des candidats d’alors, nous n’avions eu ni le temps, ni les moyens d’imposer la création d’institutions fiables, véritables et nécessaires garde-fous, pour préserver et garantir la pérennité d’un Etat de Droit !

 

Les ingrédients de cette gouvernance existent toujours dans l’esprit et dans les cœurs de chacun de nous. La constitution de ce Comité en est la preuve s’il en fallait une. La diversité et la valeur des ralliements que nous avons enregistrés en sont une autre. Cependant, parmi ces derniers, ceux qui nous ont le plus encouragé et le plus ému, provenaient de jeunes congolais, filles et garçons, à qui nous avons redonné de l’espoir. Ils sont l’avenir de notre pays et pourtant ils ont été les plus maltraités, les plus délaissés ! Il n’y a pas que les enfants de la nomenklatura qui comptent ! Eux également ont le droit à l’éducation et aux bons traitements.

 

Notre lutte et notre combat leur sont dédiés. Leurs lendemains devront être meilleurs et nous devrons leur permettre de se forger un meilleur avenir et une vie meilleure dans notre pays, dans leur pays, le Congo. L’éthique, la morale, le respect des valeurs seront nos armes que nous leur léguerons demain avec nos expériences respectives et communes.

 

Mais avant cela, nous avons l’étape cruciale de 2016 à franchir. C’est maintenant qu’elle se prépare car le pays, volontairement, est encore une fois dans l’impréparation la plus totale et nous nous devons de prévenir tout conflit éventuel.2016 ne devra pas agréer un vainqueur non-constitutionnel ou l’élection de candidats irresponsables.

 

C’est pour cela qu’il faut que, le plus rapidement possible, notre pays retrouve le même cadre gouvernemental qui avait permis l’environnement démocratique et pacifique propre au déroulement d’élections justes et transparentes.

 

Les Congolais, le Peuple congolais n’ont que trop souffert pour le profit de quelques-uns !

 

Tous unis, pacifiquement, fraternellement, dans l’esprit qui prévalait en 1991, nous éviterons les écueils et nous préserverons l’avenir de notre pays et de sa population sans exception aucune !

 

Tous sont invités à nous rejoindre !

 

Encore une fois, grand Merci !

 

 

                                               Le Coordonnateur :

                                               Jean Luc MALEKAT

 

Partager cet article

Published by Jean-Luc MALEKAT - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg