Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 17:20

asie-marseille.JPGLe journalisme congolais souffre de castration ces jours-ci. On doit réfléchir avant de formuler la moindre phrase. La moindre virgule. On veut dresser le journalisme et le journaliste qui fait le journal. Asié Dominique de Marseille,  dirigeant de l'hebdomaire congolais "Le Choc", a-t-il compris qu'un maître peut en cacher un autre ? C'est à des leçons comme celles-là que l'on comprend que la liberté d'expression est un voeu pieux au Congo. Il n'y a de liberté d'expression que de la louange. La louange du maître. Le Choc a reçu un choc en étant suspendu trois mois et Le Trottoir fait désormais le trottoir pour ne pas avoir compris la leçon du Choc.

Asié de Marseille pensait qu'il pouvait librement critiquer Nicolas Sarkozy de Paris et s'attaquer à sa vie privée sans que le pouvoir de Brazzaville réagisse. C'est que Sarkozy est le Maître de son maître Sassou. Soutenir Sassou et son Chemin de l'Avenir Perdu n'exempte pas d'écrire avec retenue une prose propre et sans tache. Ecrire un article du genre "Sarkozy a perdu son sexe" (castration du Maître du maître) ou "Le drapeau français comme papier toilette" (scatologie du Maître du maître) sont un signe de manque de respect envers le Maître du maître et le maître ne peut laisser de tels propos sans réagir. Sûr que Nicolas Sarkozy n'a pas même pas  lu les brûlots de Marseille mais le maître Sassou ne peut laisser une telle insolence courir les trottoirs de nos synapses noirs. Choqué, Sassou a suspendu le Choc, le journal de monsieur Asié qui ne tarie pourtant pas de louanges pour le pouvoir. Un griot ne doit jamais dépasser la frontière de la louange. "Quand un griot ouvre la bouche, c'est une louange qui doit sortir". Le maître a prêté serment de servir son Maître à lui au travers des arcanes de la franc-maçonnerie et il est prêt à censurer toute personne - même son griot le plus éloquent qui s'en prendrait verbalement à son Maître. Même en caleçon, sans quéquette, le Maître reste Maître du maître. Ses bijoux de famille font partie de la sphère de la royauté. Les castagnettes du Maître du maître sont sacrées, De Marseille ! Voici la leçon que tu dois assimiler : offenser le Maître du maître, c'est offenser le maître ; se gausser du Maître du maître, c'est se gausser du maître.

Asié a fait du zèle. Sa plume a dépassé son esprit. Il faut de la retenue pour écrire pour ou sur les grands de ce monde. Nous, nous sommes dans la refuge de la toile et même là, nous ne sommes pas à l'abri de procès. Attention, Asié ! tu risques de ne plus être de Marseille si tu continues. D'ailleurs, es-tu d'Oyo pour te permettre certains écarts ? Tu as trois mois pour réfléchir...


Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg