Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2014 6 19 /04 /avril /2014 09:00

Boutef_En_Chaise_Roulante.jpgC'est une première dans le monde de la politique et il faut le dire avec force car c'est un exploit qui doit entrer dans le Guinness des records ! Il n'a pas battu campagne, nul ne l'a vu à la télévision débattre d'un quelconque sujet d'intérêt national. Non, il dormait de son sommeil royal pendant la campagne laissant ce travail à ses subalternes. Il a juste osé se présenter en chaise roulante le jour de l'élection : c'est parce qu'il y était obligé ! Pour montrer l'exemple. Bouteflika vient pourtant, en dépit de son âge, de son état de santé délabré et du fait que l'homme est à peine audible, d'être réélu à la tête de l'Etat algérien. Oui, l'Afrique est le continent de la démesure qui frappe même la politique de son sceau. Surtout, la politique, d'ailleurs. Pour ses défendeurs, Boutef a pacifié l'Algérie, a introduit le métro et le tram dans le pays qui n'a jamais été aussi riche au point où sa dette extérieure est presque nulle. Sa réserve en dollars se chiffre en milliards. Des gros travaux en infrastructures ont été réalisés mais tout le monde n'est pourtant pas heureux dans ce pays qui est l'un des rares à avoir une sorte de RSA sur le continent africain.

Alors, qu'importe à ceux qui s'arrachent les cheveux, se mordent la langue pour dire que cet homme grabataire parmi les grabataires n'a plus la capacité de diriger le pays ? L'armée règnera en douce dans l'ombre derrière Bouteflika. Comme toujours d'ailleurs mais cette fois-ci les ombres des généraux seront plus grosses. Avec 82% d'abstention comme autant de suffrages récoltés, Boutéflika a été élu comme un dictateur, même si on peut l'assimiler à un dictateur éclairé. Benflis, candidat malheureux pourra toujours se plaindre auprès de la justice algérienne mais la justice des hommes n'a-t-elle pas choisi Boutef, un homme qui ne saura même plus lire ce qu'il signe ? Ainsi va l'Afrique, un pas en avant, trois pas en arrière. L'Afrique, comme elle adore s'inventer des modes de gouvernance ! Elle vient d'inventer le mode de gouvernance silencieux sur roulettes ! Nous assistons presque à l'invention du pouvoir automatisé ! Le mauvais état de santé n'est plus un problème et ceux qui observent avec intérêt cette situation sont tous ceux qui comme Denis Sassou Nguesso faux Congolais, Kabila faux fils, Ali Bongo faux fils, Eyadéma vrai fils, entre autres, rêvent d'un troisième mandat là où Bouteflika est à son quatrième !  Et le cinquième ne dépendra pas que du destin. Inch Allah  mais surtout, inch la politique des hommes !

Ce message trouble que l'Algérie envoie au monde est comme du pain béni pour ces dictateurs qui vont certainement supprimer de leur constitution toute condition de santé pour briguer un mandat tout en supprimant la limitation d'âge et celle du nombre de mandats. Après tout, en bonne santé, les dictateurs africains règnent comme des fous ; malades, ils auront au moins l'excuse de ne pas être au courant de ce qui se trame derrière leur dos. Qu'on se souvienne donc de François Mitterrand qui avait dit concernant son cancer lorsque celui-ci avait été rendu public : "Ce n'est pas comme si j'avais subi une lobotomie du cerveau !" à ses détracteurs. Donc tant que le cerveau marche ! Et même s'il ne marchait plus comme il se doit ? Qu'est-ce qui empêcherait un monarque de diriger son pays ? N'a-t-on pas inventé la langue des signes pour cela ? Hawkings n'est-il pas un génie sur fauteuil roulant qui s'exprime à l'aide de l'électronique ?

Sassou voit dans l'exemple algérien le moyen de se maintenir au pouvoir même en fauteuil roulant, même s'il ne sera plus capable de compter ses vaches et ses autruches. Après tout, les autres peuvent compter les poissons-chats à sa place. Ceci va encore le motiver de plus bel à pousser ses ouailles à travailler plus vite dans le sens d'une modification de la constitution. Il s'est arrogé le titre de "sage" parmi les "sages", de kani parmi les kanis, de roi des rois, de grand maître franc-maçon, de premier sorcier du pays, de père des pères avec des centaines de gosses. Reste à concrétiser ce règne avec tous les pouvoirs au-delà de 2025 car il le faudra bien puisque les conditions de l'émergence ne seront pas remplies à cette échéance proclamée. Ecoutez, ce n'est pas de sa faute mais celle des autres : lui veut sortir le Congo la tête dans l'eau mais ce sont les "autres", ses mauvais serviteurs, qui l'enfoncent de plus bel dans le fond vaseux de l'Alima.

Déby, Sassou, Biya, Ali Bongo, Kabila faux fils, désormais tous ces dictateurs rêvent de diriger leur royaume même en chaise roulante, la bave dégoulinante à la gueule, ayant complètement perdu la faculté de la parole ou même atteint de la maladie d'Alzheimer. On peut s'ignorer président mais le demeurer. Qu'importe s'ils passent 364 jours un quart à l'hôpital et à l'étranger pour se faire soigner ?

L'Afrique du nord a inventé la révolution de jasmin au parfum de "révolution détournée". Elle vient de faire encore plus fort en imaginant un président mort-vivant sur le trône de la république. Que cela plaise à Allah ou non.

Les Congolais ont donc fort à faire s'ils veulent empêcher Denis Sassou Nguesso de cracher sur sa propre constitution. Après tout, ce n'est pas Sassou qui est au service du peuple mais le peuple qui est à son service. Ca s'appelle la royauté, ça déjà été inventé et ça marche encore bien que la France ait guillotiné le roi ! Demandez donc aux Anglais qui n'ont même pas de constitution !

Je fais le constat d'un peuple congolais dont les individus ne pensent qu'à leur propre condition. Il faut voir comment certains au nord, au sud, à l'est ou à l'ouest, sont fiers d'exhiber leurs fortunes ! Sassou est peut-être le mal de la majorité du peuple mais pas celui de tous ceux qui vivent sur la dépouille Congo - nationaux comme étrangers. Tous ceux-là sont prêts à le soutenir, à le défendre car en défendant Denis Sassou Nguesso, c'est d'abord eux-mêmes qu'ils défendent. Peuple congolais, are you ready ? Do you indeed deserve to be free ?

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

mwangou 20/04/2014 11:58


Bjour LDM! Hier soir, sur Tv5, dans cette émission politique, un constat a été fait: "les oppositions africaines font une erreur de stratégie grave, en se laissant enfermées dans l'opposition
silencieuse, attendant le moment des campagnes électorales pour tenter de s'exprimer. Il se trouve que cela ne porte pas, puisque le temps joue alors contre elles, et elles sont aperçues à ce
moment-là comme ne désirant le pouvoir que pour se venger contre le sort, donc pour s'enrichir". Ce constat est je crois assez pertinent. Ainsi, d'attendre la fin du mandat d'un dirigeant pour
essayer de l'attaquer, n'est pas une bonne stratégie... ainsi de l'erreur monstre de l'opposition congolaise qui mise sur le dernier "ngonga" pour attaquer le chemin d'avenir... IL Faut commencer
dès maintenant. sinon, le tour de magie sur la révision constitutionnelle aura opéré sans difficulté sa magie et ça sera trop tard pour informer les opinions.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg