Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 05:55
                                          Logo UPIERAD                                                                    
                                                    PREAMBULE


Poussé par bon nombre d'amis et de compatriotes désireux de matérialiser le combat politique que j'ai commencé par la création d'un courant politique nouveau, je viens vous annoncer la création de l'UPIERAD ou Union Panafricaine pour l'Indépendance Economique Réelle de l'Afrique dans la Démocratie. L'UPIERAD EST UN PARTI DE RUPTURE AVEC L'ANCIENNE POLITIQUE INTERNATIONALE MARGINALISANT L'AFRIQUE ET LA REDUISANT A UNE SIMPLE REALITE GEOLOGIQUE, AVEC LES VIEILLES PRATIQUES EN VIGUEUR SUR LE CONTINENT AFRICAIN  DEPUIS DES DECENNIES, VOIRE DES SIECLES.  La devise de l'UPERIAD est : "Liberté, Autonomie, Démocratie".

Le logo de l’UPERIAD représente un édifice dont la base est l’AUTONOMIE, le pilier gauche la LIBERTE et le pilier droit la DEMOCRATIE et le toit l’UPIERAD ou clé de voûte qui protégera la maison des intempéries de l’extérieur. Cette maison est le symbole de notre monde dans lequel nous élevons l’Afrique vers les sommets dans la lumière et le travail collectif du panafricanisme. Les espoirs soulevés par le nouveau millénaire passent par une sorte de « révolution politique continentale » et l’UPIERAD s’engage résolument à relever ce défi draconien.

 
Ayant consulté un ensemble de chercheurs, de spécialistes de l'histoire, de la politique, de l'économie, des civilisations, les idées fortes suivantes sont apparues comme des lignes de force intangibles, déterminantes :

  • Il n'y a pas d'indépendance politique sans indépendance économique réelle : vous qui vivez en Europe constatez tous les jours que ce principe régit même la vie politique occidentale dans la mesure où la démocratie politique ne donne pas lieu à la démocratie économique - de sorte que ceux qui tiennent l'économie tiennent les hommes politiques qui font les lois. Le pouvoir réel est d'ordre économique et seule la prise de conscience de cette loi peut permettre d'en corriger les effets pervers. Il faut donc en conclure que nos indépendances politiques actuelles sur le plan des Etats africains ne correspondent pas à des indépendances réelles puisqu'elles n'ont pas été précédées par des indépendances économiques ;
  • Il ne peut y avoir d’indépendance économique sans volonté d'autonomie, de gestion introvertie (tournée vers nous-mêmes, vers nos propres intérêts) de nos ressources. Nous assistons en direct à la création d'une Europe autonome face à l'Amérique avec sa monnaie, ses institutions et à présent, son président continental. C'est donc naturellement que vous allez adhérer à l'idée des Etats Unis d'Afrique car prise individuellement, l'Afrique ne peut parler d'une seule voix sur la scène internationale et la défense de ses intérêts ne peut s'en trouver qu'affectée ;
  • La démocratie ne peut survenir que si nous remplissons au préalable la condition de l'indépendance économique : le corollaire d'une dépendance économique sur le sol africain est une dépendance politique de sorte que celui qui tient l'économie tient aussi la sphère politique en nous imposant nos dictateurs qui ne gouvernent pas pour la défense de nos intérêts mais de ceux de leurs maîtres occidentaux ;
  • L'Afrique est traitée par les puissances occidentales comme un seul bloc et sa réponse politique aux enjeux du XXI ième siècle ne peut être que collective. Elle n'est pas pour l'Europe un enjeu humain sinon les pays qui se revendiquent des droits de l'homme ne laisseraient pas mourir des millions d'individus de faim, de soif, de maladie, par incitation de guerres intestines. Je prends le dernier exemple en date en l'échec du sommet de Copenhague sur le climat. Les occidentaux savent que l'Afrique sera probablement le continent qui souffrira le plus dans 20 ans à propos des changements climatiques car c'est déjà le cas aujourd'hui. L'Afrique n'est pas pour les puissances du monde un enjeu économique car les échanges économiques avec le continent sont faibles (à peine 1%). L'Afrique n'est pas un enjeu technologique car l'Europe lui préfère l'Asie comme "USINE" du monde. L'Afrique n'est perçue que comme un entrepôt de ressources, une réserve scandaleuse de richesses que l'on vient piller au détriment de ses populations. Considérant qu'à peine quelques siècles, l'homme noir fut réduit par l'homme blanc au rang de "bétail humain" et vendu comme tel et que cette représentation qui l'assimile à un primate évolué semble avoir fait des petits en dépit de déclarations d'intentions contraires, il faut qu'émerge sur le plan continental une nouvelle classe politique qui aura à coeur de redéfinir les rapports de l'Afrique avec le reste du monde. Le panafricanisme ici est le seul gage de succès ; C'est une réponse collective, continentale, offensive qui peut changer la donne car prises individuellement, les nations africaines sont faciles à briser.


  • Vu que l'Europe est devenue une réalité économique dans une Union Européenne qui n'a pu réellement avancer qu'à partir du moment où s'est affirmée une Union Européenne Economique par la monnaie commune, l'euro et les échanges économiques qui ont fait de l’Europe un marché commun, l'Afrique doit évoluer vers la création des Etats Unis d'Afrique par  1 ) la création d'un marché économique intérieur  : il faut privilégier les échanges économiques continentaux sur les autres, 2 ) la création d'une monnaie africaine comme solution de se départir de la dépendance monétaire.  La création de l'euro comme monnaie n'est qu'une réponse à l'hégémonie du dollar et sans l'euro, la crise économique qui a frappé l'économie mondiale aurait détruit plusieurs pays européens. On pourrait imaginer la création de la monnaie "afro" comme monnaie africaine directement convertible en dollars pour échapper au carcan du franc CFA (Colonie Française d'Afrique) parce que nous ne sommes plus des Colonies Françaises d'Afrique ! Et la seule manière de nous prouver le contraire est d'avoir une monnaie continentale propre. La création d'une monnaie unique entraînera la création d'une Banque Fédérale Africaine (B.F.A.) qui saura trouver les moyens pour financer les projets à l'échelle continentale  3 ) la promotion d'une coopération continentale par la possession de satellites communs, de projets communs dans plusieurs domaines comme la science et la technologie - de sorte que si le projet est impossible pour un seul pays, il sera  possible pour plusieurs - notamment à l'échelle de tout un continent  qui saura rassembler les moyens financiers, humains, matériels nécessaires 4) la création d'une instance politique continentale édictant des lois et décrets qui se surimposent aux lois nationales avec une présidence et un secrétariat général. Cette instance politique nouvelle aura vocation à remplacer l'Union Africaine (U.A.)  moribonde actuelle  ;
  • Il faut rendre l'Afrique moins attrayante économiquement par la nationalisation des ressources essentielles et rares (pétrole, or, uranium, diamant, bois, faune, flore etc.), imposer la transformation sur place de nos matières premières de sorte à booster l'emploi au niveau du continent dans le respect de l'environnement. Si l'Afrique perd son caractère de coffre-fort de matières premières, l'Europe ne trouvera plus l'intérêt de venir intriguer dans nos affaires économiques en nous imposant des guerres civiles ou des dictateurs. Où l'on voit que l'attractivité exercée par l'Afrique sur le plan des ressources est la raison principale pour laquelle l'Europe nous impose des dictateurs ou s'en complait. Il faut briser l’imagerie de l’Afrique-gisement, de l’Afrique-réserve de matières premières. On nous achète à bas prix du cacao et on nous revend très cher du chocolat. Changeons les choses : fabriquons et exportons nous-mêmes le chocolat vers l’Europe pour gagner plus et cela, nous le pouvons ;
  • Chaque pays africain étant une mosaïque d'ethnies, politiser la question ethnique en créant partout des Conseils Constitutionnels Nationaux Ethniques, de sorte qu'au niveau constitutionnel, toutes les couches culturelles soient représentées et qu'une sorte de représentation de la nation profonde soit modélisée au niveau constitutionnel. Ce Conseil Constitutionnel National Ethnique aura la tâche de la conservation des cultures ethniques spécifiques, de l'évaluation du caractère national de la distribution des rôles sociaux et des moyens financiers selon la région et les compétences individuelles - tout en veillant au bon déroulement des élections selon le principe "One man, one vote" (Un homme, une voix). Ses décisions doivent être unanimes et  irrévocables et sont prises en dernière instance. Ainsi, aucun chef d'Etat  africain ne peut engager une dépense considérable ou mobiliser l'armée ou la police sans son consentement. Il est entendu que la démocratie africaine doit être spécifique parce que la configuration culturelle ne se prête pas encore à une démocratie totalement à l'occidental. Nous devons réinventer la démocratie. En intégrant politiquement les ethnies dans un Conseil Constitutionnel National Ethnique, on ferme la voie aux guerres, à l'injustice et on ouvre celle de l'unité nationale véritable où chaque composante nationale dans sa spécificité se sentira considérée par son intervention dans la vie nationale dans la paix, la justice, l'égalité et la fraternité.
  • Seule l'Afrique unie dans une fédération d'Etats (Etats Unis d'Afrique) peut pousser l'organisation des Nations Unies (O.U.A.) à repenser les rapports entre continents, entre nations en recherchant une nouvelle coopération plus équilibrée économiquement et politiquement avec l'Europe et l'Asie. En effet, l’OUA n’est que le visage de l’Europe et de sa fille l’Amérique imposant leur volonté au monde tout entier.

Après lecture de ce préambule, ceux qui seront intéressés par les idées de l’UPIERAD recevront les statuts du parti afin de prendre connaissance de l'organisation et des objectifs de celle-ci. Nous avons choisi exprès cette date du premier jour de l'an 2010 pour annoncer la création de l'UPERIAD, un parti avant-gardiste et panafricain qui a pour vocation d'être ouvert à TOUS LES AFRICAINS, à tous les PARTIS POLITIQUES et ORGANISATIONS qui partagent nos idées pour une convergence politique de sorte que nous soutenions nos candidats ensemble sur tout le continent, seul moyen de répandre notre projet politique à l'échelle du continent dans des élections présidentielles ou locales et d’aboutir au projet des Etats Unis d’Afrique (E.U.A.). Nous pensons que l'Afrique peut devenir un grand marché intérieur avec une monnaie unique, un gouvernement continental efficace qui la rendrait crédible aux yeux du monde entier parce qu’elle ferait la preuve d’une maturité politique par l’autonomie politique et économique. Qu’il vous souvienne qu’avant l’arrivée des occidentaux sur notre terre, l’Afrique était un continent florissant sur le plan démographique par l’efficacité de sa dimension relationnelle quand bien même le niveau économique était peu évolué. Sinon, comment expliquer quatre  siècles d’esclavage ?


Vive l'Afrique libre, unie et autonome ! Vive les Etats Unis d'Afrique ! UPIERAD : Liberté, Autonomie, Démocratie !



                                             Fait à Lyon, le 1er janvier 2010

  Jean-Pierre IBOUANGA, alias LION DE MAKANDA, président de l'UPERIAD

 

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

ndokou ambert 03/02/2010 20:53


si c'est serieux je veux en etre


Le Lion de Makanda (LDM) 03/02/2010 23:14




Mon cher Ndokou, vous en serez. Laissez-nous mettre en place les derniers documents. Même le dernier procès intenté par le pouvoir ne nous arrêtera pas. A dans très bientôt. Quand la "mère"
brûle, les enfants sentent l'appel dans leur veine qu'il faut sauver la mère-patrie.



ndokou ambert 31/01/2010 11:16


j'ai lu votre article avec attention mais je me demande si c'est un projet reel ou juste un effet d'annonce?si c'est un projet reel cela me tente bien...


Le Lion de Makanda (LDM) 31/01/2010 17:35



Mon frère Ndokou,
bonjour et bonne année. l'UPIERAD n'est pas un effet d'annonce mais un vrai parti politique de rupture avec ce qui se fait sur le continent. Quand des idées sont bonnes, elles finissent par
triompher tôt ou tard. En ce moment, je travaille pour rassembler au-delà du Congo pour que le panafricanisme économique devienne un leitmotiv politique. Voici ce que dit De Gaulle qui a créé les
conditions des 30 glorieuses, les années de la croissance française : "Aujourd'hui, ou plus exactement depuis que je suis revenu, depuis sept ans, c'est l'économie qui paraît m'emporter sur
tout le reste, parce qu'elle est la condition de tout, et en particulier, la condition du progrè  social. C'est pas la peine de nous raconter des histoires.." (interview radiotélévisée
du 13 décembre 1965).
J'ai compris que nous devons construire une politique non pas dans le vague des idées abstraites mais sur une certaine vision de l'économie et la mienne va jusqu'à anticiper la résolution des
problèmes qui secouent le continent. Les statuts sont en voie de finalisation. Je ferai une conférence après tout ce travail structurel. Vous savez bien que je ne peux m'amuser sur ce terrain qui
est si sérieux !



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg