Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 02:26
Les phrases font feu avec des cartouches de mots. Le tir est la trajectoire d'une idée qui atteint le centre nevralgique de l'ineptie, de l'incongru. Feu ! La cible, une incohérence,  est dépouillée de sa gangue de mensonge. Ainsi écrit LDM. Les phrases sont des fusils et les mots des munitions. Que le tir atteigne sa cible ou la manque, l'onde de choc est ressentie et, il restera toujours un stigmate dans l'esprit. Mes balles ne sont pas faites de masse pour frapper la chair. Chasseur, je ne chasse que les esprits et mon champ de chasse est le cerveau humain. Voici ma méthode. A vous de la tester.
L'Union Africaine. Elle n'a d'union que de ses désaccords et le dernier attroupement des chefs d'Etat à Addis Abéba l'a encore démontré à propos des constitutions flexibles, étirables à souhait, malléables à volonté de sorte qu'elles produisent le pouvoir éternel, le trône à vie. Quand l'ostracisme de ceux qui modifient leur constitution a été évoqué, Paul Biya (28 ans de pouvoir), Blaise Campaoré (23 ans de règne sans partage), Idris Itno Deby (20 ans sur le trône du Tchad), quittent l'auguste assemblée avec Kadhafi, Ben Ali, Hosni Moubarak, Omar El-Béchir. Nul ne doit ôter aux dieux noirs le droit d'allonger le temps politique. L'Union Africaine s'entendait si bien sur ses désaccords, voilà qu'elle ajoute de l'audace à se séparer des assoiffés du pouvoir. Le pouvoir est comme une griserie à l'alcool de l'autorité et nul ne veut se dessaouler. Au contraire ! C'est le propre des rois de posséder à jamais la foudre et le pouvoir et les républiques africaines sont toutes nostalgiques de ce mode de gouvernance  si bien qu'elles jouent à la royauté.
L'Union Africaine a-t-elle un iota de pouvoir sur les nations africaines ? Peut-elle apprivoiser le Soudan, dresser le Rwanda, calmer la RDC, démocratiser la Somalie, arroser le Tchad de paix, injecter de la sagesse là où il le faut ?  A savoir qu'un rassemblement composite ne fait pas un corps car il faut du ciment et l'UA n'a aucune adhérence à vendre aux pays africains afin qu'ils deviennent une véritable Union. Au milieu, il y a Ping. Mi-noir, mi-chinois, un peu rond sur les bords, court sur pattes, entièrement invisible et inutile au milieu de la marmaille des chefferies africaines. Un Gabonais, quoi car il lui manque du pong pour être un vrai Chinois. Comment faire coller ensemble des dictatures ? La dictature est la négation de tout principe sensé et une union d'egos démesurés n'est pas possible. Chacun règne sur le  bout de glaise gracieusement hérité du découpage de l'Afrique par l'Europe et tous veulent y rester au sommet quand on parle de chefs d'Etats. Aux uns, leur poisson chat avec du manioc, aux autres un peu de sauce graine à l'atiéké, là du tchébou -machin au riz, bref, à chacun sa cuisine politique. Les retrouvailles "uaesques", c'est du simple divertissement.
Cependant, l'idée sacrilège a été pondue. Quelqu'un a osé ! Que ceux qui sont las du pouvoir se désistent mais au diable la contagion !
L'Europe n'inspire l'Afrique que dans le sentiment d'infériorité qu'elle lui oblige à assumer parce qu'elle n'est pas prête pour la démocratie. Et elle ne peut le devenir que lorsque l'Europe l'aura décidé, c'est-à-dire quand il n'y aura plus une petite richesse à glaner sur le continent de la démesure. La démocratie est le luxe des vrais hommes et l'Afrique, c'est l'enfance de l'humanité : on doit lui donner son indépendance, son biberon,  lui indiquer sa place et un jour, peut-être quand les Africains seront "un continent en voie de disparition", ils pourront être conduits vers la voie royale de la démocratie. Vers l'humanité, quoi.
Vous prendrez un peu de démocratie, chères dictatures ? Non, merci ! C'est naturel. Les constitutions rigides ne sont bonnes à digérer que lorsqu'elles totalement flexibles jusqu'à la royauté déguisée en res  publica.
Nous sommes Noirs. Ce n'est pas une marque déposée de peau mais un déficit de principes car sur le plan pigmentaire, nous sommes complets. Il ne nous reste qu'à nous greffer de nouveaux cerveaux dans lesquels le principe de liberté occupera les trois quarts du cortex. Nous ne faisons que survivre au milieu de l'humanité ; il va falloir apprendre à vivre et vivre, c'est être libre ; être libre, c'est manifester sa volonté et la volonté c'est comme bander par l'esprit. Or, quand on débande par l'esprit, on bande fort au niveau de... C'est peut-être la faute à la testostérone !

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg