Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 15:03

COMMENTAIRE : Les dictateurs sont certainement les hommes publics les plus difficiles à rencontrer car ils sont méfiants, très méfiants et ils n'ont certainement pas tort. Nombreux se passent de considérations éthiques en espérant recevoir ou gagner de l'argent en rencontrant des chefs d'Etat, ceux de l'Afrique centrale étant assis sur des millions de barils de pétrole. A l'époque du défunt président Omar Bongo, c'est toute la classe politique française, tous partis confondus, qui jouait des coudes pour être reçue afin de percevoir des enveloppes.

La Lettre du Continent publie un article sur la façon de rencontrer trois chefs d'Etat (Ali Bongo, Sassou Nguesso et Obiang Nguéma), en dehors des circuits officiels, c'est qu'il existe une demande dans ce sens. Le protocole ressemble à un bouclier spartiate ; il vous faudra des voies de contournement. La famille y joue un grand rôle - comme partout ailleurs, surtout chez les Sassou & Nguesso. Nous disons à tous les chiens de garde des dictateurs, notamment ceux de Denis Sassou Nguesso, de leur demander de ne pas s'accrocher au pouvoir et de quitter le pouvoir avant que le pouvoir ne les quitte. Et c'est souvent violent, très violent. SASSOU DOIT DIRE QU'EN 2016, IL S'EN VA. SI JE LE RENCONTRE, C'EST LE CONSEIL AVISE QUE JE LUI DONNERAI.

Michel Djotodia et la Séléka viennent de remettre la force au coeur de la farce démocratique en Afrique centrale où depuis quelques années, il suffisait de falsifier les résultats des urnes pour se maintenir au pouvoir. Avec la Séléka, la force redevient un moyen d'accéder au pouvoir. Sassou le sait, lui qui va dépenser des milliards de dollars pour remplacer les stocks d'armes détruits le 4 mars 2012 (et à ce propos, on se demande toujours quand on va juger le colonel Marcel Ntsourou et les autres).

Rien n'est éternel, surtout pas la dictature. Alors, que ceux qui veulent manger le pain du diable en profitent car ça ne durera pas éternellement et, surtout, tous ces biens mal acquis, toutes ces villas, tous ces palaces - notamment au Congo - deviendront des biens publics - ce qu'ils sont en fait car achetés avec de l'argent public !

PORTES_DEROBEES.jpg

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg