Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 09:04

Il y a encore peu de temps, j'écrivais un texte sur l'importance de la connaissance de l'homme en politique tandis que certains estimaient la question non fondée. Ceux-là mêmes qui dévoilent aujourd'hui une sombre et froide ambition qui froissent leurs propres amis qui crient : "TRAHISON !"

Oui, il faut des codes dans la vie en société comme chez les légionnaires et le sang de tout code est l'honneur tandis que le coeur qui le distille est la constante loyauté mais tous doivent jouer le jeu en le respectant, en ne marchant pas hors des plates-bandes. Le code d'honneur suppose l'honneur, c'est-à-dire le gage irréversible de la parole donnée ou de la parole acceptée.

L'homme n'est pas dans son extériorité mais d'abord intériorité, c'est-à-dire, de l'ADN biologique combiné à de l'ADN social, à de l'ADN culturel et celle-ci est cachée, masquée, parfois perceptible au travers de la parole mais la parole peut mentir tandis que les actions ne mentent pas. C'est donc au rapport entre la parole et l'action que l'on peut mesurer l'intériorité d'une personne, que l'on peut apprécier sa Valeur Intérieure Ajoutée. La rigueur du code garantit l'ordre et l'atteinte d'un objectif de groupe qui n'est pas, hélas, la même chose que l'objectif personnel. Tout le problème de l'homme est là : comment concilier ses objectifs égoïstes avec ceux du groupe, de la société ? La tentation de trahir ou d'utiliser le groupe ou la société pour l'atteint de ses propres objectifs reste tout le long de l'histoire humaine le péché mignon de notre espèce.

La politique ne se réduit pas à un jeu d'ambition où tout est permis pour se hisser le plus haut possible en profitant du rassemblement de ceux qui partagent en vrai et/ou en apparence vos convictions.

Pendant que la jeunesse congolaise se fourvoie, le peuple souffre, le peuple est torturé, les enfants meurent de faim, l'éducation est bafouée, piétinée même, les richesses du pays dilapidées pour la gloire de quelques-uns, la soif gagne, la maladie triomphe, tout cela enveloppé dans de l'ignorance.

A ceux qui ont cru qu'il suffisait d'être jeunes pour être vertueux, nous disons : " la vertu est un long combat contre ses propres démons intestins et qui ne les a pas affrontés ne peut les vaincre..."

Epargnez-nous vos petites vies trouées à l'abri du besoin. Avec le temps, toutes les natures se dévoilent comme telles, avec le temps, les hommes constants restent dans la constance - condition première du respect d'un code d'honneur. Il ne peut y avoir d'idéal collectif qui ne se trouve au-delà de nos petites personnes et pour l'atteindre, cet idéal collectif, il faut des hommes désintéressés...

Longue la lutte est. Rude est le combat. Ceux qui comme nous mènons une oeuvre désintéressée se compteront à la fin sur les doigts de la main. Notre quête se confond avec le bonheur d'un peuple. N'ajoutez pas à sa souffrance, s'il vous plaît. A cette jeunesse qui perd son Cap faute de maintenir le Sud (vous avez compris, j'espère l'allégorie), vous nous décevez, nous qui sommes au creux des générations ayant dépassé le demi-siècle. Vous êtes l'avenir mais si en vous ne se trouvent que les germes du mal, où va-t-on ? Avec vous, je redoute que notre avenir soit déjà notre présent, c'est-à-dire, l'objet même de votre critique. Au dedans des louveteaux, on perçoit la nature de l'éléphant, sa lourdeur, sa gloutonnerie, sa lubricité, ses écarts, sa folie des grandeurs, son art de diviser, de corrompre, de ruser, de tromper. Y a-t-il quelque espoir dans cette jeunesse qui se déchire, qui étale sa vie privée sur les réseaux sociaux ou devrons-nous attendre une autre ?

Il y a comme une carence en kimuntu qui se reproduit, qui passe des pères aux fils - faute d'un ADN culturel et social pur et nous désespérons car nos forces vives, nos jeunes, ressemblent à ceux-là mêmes qu'ils prétendre combattre.

Ils se cachent sous des pseudos multiples comme les multiples têtes de l'hydre de la légende, symbole de leur duplicité. Oui, notre parti à tous, c'est notre patrie, c'est le peuple Congolais mais pas pour qu'il nous serve de strapontin.

La vie est un jeu universel qui a tourné vrai dès le début. Il n'y a pas d'innocence puisque tout est enjeux ; tous les coups sont blessures. Ceux qui en donnent doivent s'attendre à en recevoir et la force de les supporter doit être plus grande que celle de les donner.

Comme toute force physique qui entraîne nécessairement une force opposée de même intensité, tout code de l'honneur appelle la traîtrise, la lâcheté. Quoique reconnaissant le droit à tous à l'ambition légitime de prendre l'ascenseur social, cela ne doit pas se faire en jetant les autres dans le vide.

Certains m'ont dit que je les avais inspirés ; je leur dis : "soyez constants, soyez plus grands que les pesanteurs de la chair et de l'argent, soyez les dignes fils de nos aïeux qui plaçaient l'homme au piedestal de l'importance..."

On ne fait pas l'histoire en avançant masqués ; il faut être entier ou lâcher la lutte et ceux qui annoncent de la lâcher font bien car l'homme qui lutte accepte de voir triompher sa cause même à titre posthume : Christ n'a pas vu le christianisme triompher comme Marx n'a pas vu le communisme devenir société. Le vrai combattant politique a ceci de commun avec l'homme religieux : ils ont tous deux la foi qui déplace les montagnes et transforme les hommes en leur ôtant chaque jour une petite part de leur animalité car ainsi naît l'humain. Si vous n'êtes pas des hommes de foi, votre code d'honneur ne tiendra jamais ; il cèdera face à vos différences, à vos ambitions croisées.

Nous avons pris depuis longtemps le seul parti qui vaille la peine d'être pris : le parti du peuple congolais, la cause du peuple congolais. NOUS NE CEDERONS PAS. JAMAIS NOUS NE TRAHIRONS COMME CEUX QUI VENDENT DES PETITES ANNONCES AVEC L'ARGENT DE LA CORRUPTION AVOUEE  ET ASSUMEE...

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

A. KIHOULOU KIA NGANDZI 01/10/2013 12:54


Je partage entièrement vos propos cher ami. Je crains même que le déchantement soit programmé quant à leur positionnement politique. Wait and see...

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg