Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 18:56

El-ves-par-terre.jpgMonsieur Jean-Dominique Okemba, êtes-vous pour que tous les enfants du Congo aient les mêmes chances au départ de la vie qui se joue souvent au travers de la qualité de l'école ou non ? Pensez-vous, cher "spécial", que l'école de la république doit avoir le même visage sur toute l'étendue de la république ou non ?

Monsieur Jean Dominique Okemba, je viens par cet article récuser l'idée de la journée de solidarité pour l'école que vous voulez instituer non pas parce qu'elle est mauvaise en soi mais parce qu'elle va, si elle se déroule comme vous le souhaitez, détruire l'école publique qui deviendrait ipso facto une espèce d'école privée portant le nom de quelque mécène ici ou là, c'est-à-dire, une école publique à la solde, non, à la merci de coureurs de gloire comme vous.

La construction, la réhabilitation et la modernisation de l'école publique est du ressort de l'Etat et nous savons que de telles tâches doivent être budgétisées annuellement. Améliorer la qualité de l'école publique relève d'un des devoirs cardinaux de l'Etat. N'est-ce pas pour cela qu'il y a au moins trois ministères à ce propos (primaire, secondaire, supérieur sans oublier la recherche scientifique) ?

clip_image002.jpgFélicitation que l'école du village natal de votre père à  Otsendé puisse désormais porter votre nom mais que vont devenir les écoles délabrées qui n'ont pas réussi à susciter une seule richissime personnalité comme vous dans les alentours et le voisinage d'Otsendé ? Vous leur direz : "Allez au diable" ou "Cherchez votre propre moro obosso" ?

Monsieur le conseiller spécial, vous avez les moyens (à moins d'avoir puisé dans la caisse spéciale du PCT) de construire deux bâtiments neufs de trois salles, des logements pour les enseignants auxquels vous ajoutez même le luxe d'une salle de conférence pour une école primaire, des blocs sanitaires, un magasin et un dispensaire. Bientôt, nous apprendrons que vous l'avez dotée d'ordinateurs comme l'a fait le grand nzokou pour son école primaire. Sans blague, à quoi jouez-vous ? A qui revient-il le devoir de réhabiliter l'école publique ? Aux individus ou à l'Etat ? Votre comportement crée une inégalité dans la qualité des écoles primaires aux alentours d'Otsendé.

C'est bien que les petite "otsendiens" ne puissent plus parcourir 80 kilomètres pour aller à l'école à Owando mais qu'en est-il des écoles délabrées du voisinage qui n'ont pas de personnalités dans le gouvernement ? Les élèves doivent-ils continuer à apprendre à même le sol ? A l'air libre ? A quoi sert donc le ministère de monsieur Hellot Mampouya ? Juste à réceptionner des écoles "Jean-Dominique Okemba", " Thierry Moungalla" (juste un exemple) et compagnie ? Non, il vous faut un peu de scrupule, cher monsieur car c'est indigne d'un homme public de votre rang de ne pas demander à l'Etat qui ne manque pas de moyens de construire et de réhabiliter les écoles dans toute l'étendue du territoire. C'est honteux de vouloir organiser une journée pour que les nantis aillent s'occuper des écoles de leur enfance - alors que le président Denis Sassou Nguesso distribue de l'argent au Niger, à la RCA, aux Chinois pour reconstruire justement une école (un milliaird de francs cfa), aux Espagnols qui n'ont rien demandé - et que les écoles du Kouilou qui produit le pétrole sont des taudis.

EcolePleinAirIl est vrai que les paysans d'Otsendé, le village natal de votre père, ont de bonnes raison de débaptiser cette école pour en faire une école qui porte votre nom mais dans cinquante ans, qu'en sera-t-il ? Faudra-t-il qu'Otsendé ait toujours un "moro obosso" pour que son école soit propice à l'apprentissage ? Sachez que si un autre richissime personnage la réhabilitait dans vingt ans, elle changera de nom. Et ce n'est pas là, l'objectif de l'école primaire que de servir de tremplin glorieux à quelque enfant du village ayant réussi dans les affaires louches de la république.

Je marque ici ma déception car il faut que l'Etat de notre pays arrête de nous faire honte à la face du monde. Il ne doit pas y avoir des écoles de privilégiés et les autres ! Toute l'école publique sur l'étendue de la république doit avoir le même visage. C'est le principe même de l'égalité constitutionnelle ! Or, vous introduisez même l'injustice là où elle ne devrait pas exister, là où tout enfant innocent commence à se forger les outils pour devenir le citoyen de demain.

Juste pour interpeller un peu monsieur le ministre  Hellot Mampouya : cher monsieur, que faites-vous du budget de construction et de réhabilitation des écoles du Congo que l'Etat attribue à votre ministère chaque année ? Vous construire des villas à un milliard de francs cfa ? Acheter de somptueuses villas à l'étranger ou entretenir vos maîtresses ?

Non, trop, c'est trop ! Sassou envoie sa femme festoyer lors d'un anniversaire à plus d'un million d'euros et vous ne pouvez pas réhabiliter quelques salles de classes avec le denier public ? Cette situation ne peut plus durer. Les organisations internationales devraient se pencher sur la question. Il y a des choses pour lesquelles l'Etat devrait être aux avant-postes mais, vous, monsieur Jean Dominique Okemba, vous souhaitez que ce soit l'individu fortuné qui vienne au secours de l'école de son enfance, de l'école de sa bourgade natale - comme si tous les villages du Congo dotés d'écoles avaient des natifs milliardaires comme vous !

Franchement, j'ai honte pour le Congo. J'ai honte à votre place car même si vous avez accompli un acte qui vous met en valeur devant les natifs du village de votre père, il eût fallu s'arrêter là et ne pas chercher à en rajouter !

Une dernière question, monsieur Jean Dominique Okemba : si l'école d'Otsendé n'était pas l'école du village natal de votre père, l'auriez-vous réhabilitée ? Et on me dit que le tribalisme, le régionalisme et le "villagisme" n'existent pas au Congo !

Vous faites honte au Congo car non seulement vous ne méritez pas les positions que vous vous êtes arrogés au sommet de l'Etat, vous et les autres, mais en plus, au lieu de faire bonne figure en prônant, en agissant pour l'égalité, vous êtes devenus les instruments d'une république bananière inégalitaire où chacun s'occupe de son petit village parce que Denis Sassou Nguesso en ne s'occupant que d'Oyo, vous montre l'exemple. Même pas honte...

 

Jean Dominique Okemba plaide pour la solidarité envers l’école congolaise

Mardi 1 Octobre 2013 - 09:46


Le conseiller spécial du chef de l’Etat a lancé un appel le 30 septembre en vue de l’institution d’une journée nationale de solidarité pour l’école. Il s’est adressé lors d’une cérémonie de remise des bâtiments et logements des enseignants de l’école primaire du village Otsendé (département de la Cuvette) au ministre en charge du département, Hellot Matson Mampouya


Jean Dominique Okemba plaide pour la solidarité envers l’école congolaise
Pour lui, l’organisation d’une telle journée devrait permettre à chacun d’apporter sa pierre à la recherche des solutions aux problèmes auxquels l’école est confrontée dans le pays. 

«Je pense à l’institutionnalisation et à l’organisation chaque année en prélude à la rentrée scolaire au primaire de la journée nationale de solidarité pour l’école. Il s’agit de demander à chaque congolais adulte de consacrer une journée dans l’année à son école primaire afin d’apporter de concert avec ses condisciples d’antan un peu de leur temps, un peu de leur esprit d’innovations et d’initiatives et un peu de leurs ressources», a déclaré M. Okemba. 

Le secrétaire général du conseil national de sécurité a financé les travaux de construction et d’équipement de deux bâtiments de trois salles, de réhabilitation de deux autres de deux salles, de 
construction et d’équipement des logements des enseignants, des blocs sanitaires, d’une salle de conférence, d’un magasin et du dispensaire de la localité. 

«En remettant officiellement à l’Etat les bâtiments qui abriteront les écoles et les dispensaires d’Otsendé et Ondebé, je réalise le chemin parcouru par un enfant de ces terres et qui aurait pu ne pas aller à l’école au regard de son éloignement et des risques que les parents et l’enfant devaient assumer en ces temps-là», a-t-il indiqué. 

Située à une vingtaine de kilomètres du district d’Oyo, l’école d’Otsendé a été fondée le 31 octobre 1951 par les missionnaires de l’église évangélique qui l’ont ensuite transmise à l’Etat congolais en 1963. Avant la création de cette école, les élèves d’Otsendé et des villages environnants étaient tenus d’aller étudier à Owando à plus de 80km ou à Edou à plus de 20km. 

En 2002, les toits des salles de classe de cet établissement scolaire ont été emportés par une tornade. Informé du désastre survenu au village natal de son père, Jean Dominique Okemba n’a pas attendu l’intervention des pouvoirs publics en s’engageant à faire renaître cette école débaptisé en son nom. 

«L’école était dans un état piteux. Nous étions contraints tout temps de réhabiliter les toits des bâtiments. Aujourd’hui, nous sommes contents de la qualité des travaux menés au sein de cette structure d’encadrement de nos enfants. Et, nous remercions Jean Dominique Okemba et son épouse de nous avoir libéré de cette servitude», s’est réjoui le chef du village Otsendé, Jean jacques Ngassaki. 

La cérémonie de remise des clés des bâtiments de l’école primaire d’Otsendé s’est déroulée en présence des ministres de la santé et de la population François Ibovi, de l’équipement et des travaux publics Emile Ouosso, de la jeunesse et de l’instruction civique Anatole Collinet Makosso, des anciens élèves de cette école et de plusieurs autres personnalités. 

Le directeur de cette école, Jérôme Andzouana qui séjourne à Otsendé depuis quatre ans, a estimé que l’œuvre entreprise devrait influer sur les rendements des enseignants et des élèves. «C’est une grande joie pour nous enseignants de travailler dans de telles conditions. Car, nous dormions auparavant dans des maisons en terre battue. Ces nouveaux bâtiments inciteront les parents à envoyer leurs progénitures à l’école», a-t-il ajouté. 

L’école primaire d’Otsendé accueille également les enfants des villages d’Olenga et de Mbobo. Cette structure scolaire dispose de six enseignants dont quatre titulaires et deux bénévoles. Le projet de réhabilitation et de construction des bâtiments de l’école d’Otsendé a été coordonné par l’ancien ministre, François Nguimbi. 

Hormis cette école, le centre de santé intégré (CSI) de la localité a été réhabilité et équipé en médicaments et matériels médicaux par le couple Okemba qui a été affectueusement ovationné par les populations. Des groupes de musique traditionnelle et tradi moderne ont rythmé la cérémonie, de même le chansonnier Cosmos Moutouari. 

Pour le ministre Mampouya, «à travers ce geste, le conseiller spécial du chef de l’Etat s’est souvenu d’où il venait, des risques qu’il a encourus mais aussi du concours de circonstance qui lui a permis finalement de faire des études. Alors, il a pris la résolution de faire en sorte que ceux qui viennent après lui ne puissent pas subir ce qu’il aurait subi». 


EN ILLUSTRATION, UNE SALLE DE CLASSE A LOUINGUI. JEAN-DOMINIQUE A LA GENEROSITE DEBORDANTE A L'EGARD DES ECOLES DU CONGO, LUI QUI EST SI SOLIDAIRE ET PAS TRIBAL DU TOUT, PEUT-IL ALLER LA REHABILITER ? AH, J'OUBLIAIS : SON PERE N'Y EST PAS NE !
Salle_De_Classe_A_Louingui.jpg

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg