Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2007 7 22 /04 /avril /2007 10:56

Ce dimanche 22 avril 2007, les Français votent pour le premier tour de l'élection du président de la République, un exercice bien huilé depuis très longtemps. On remarquera que dans les vraies démocraties, les Français de l'étranger votent car c'est leur droit le plus inaliénable : les Français des Etats-Unis ont voté hier samedi tout comme ceux des départements d'Outre-Mer. Le vote est l'expression la plus démocratique de la ...démocratie ! Le pauvre, le riche, le vieux, le jeune, tous ont le droit d'exprimer leur liberté de choix et on ne leur demande pas leur avis tout le temps - même si le référendum a été prévu à cet effet ! Le vote exprime l'égalité entre les citoyens -même si je pense qu'on devrait permettre à des jeunes de quinze ans de voter car ils se font déjà des idées sur la politique, vu que dans un monde où l'information est libérée, on peut facilement accéder aux données qui permettent de juger une personnalité politique. Qu'est-ce qui fait croire qu'on est plus majeur à dix-huit ans qu'à quinze ? Un jeune de quinze ans peut avoir plus de maturité politique qu'un autre jeune de dix-huit ans ! Il faut adapter cette histoire de démocratie car ça remonte au moyen-âge et on voit bien que cette sorte d'entente universelle de fixer la majorité à dix-huit ans ne correspond à rien du tout ! S'il s'est agi de protéger les jeunes filles en allongeant l'âge du mariage, on devrait comprendre que pour la nature la majorité d'une femme n'est autre que l'âge à partir duquel elle peut tomber enceinte. Si la nature l'estime à même de donner la vie, ne pensez-vous qu'elle pourrait voter ? On pourrait même garder cette majorité civile et en créer une autre : la majorité électorale et la mettre à quinze ans car je trouve qu'il n'est pas juste de priver une grande partie partie des citoyens de leur plus grand droit démocratique qu'il ne peut exercer que tous les cinq ou six ans !

Ceci pour dire que les Congolais de l'étranger qui n'ont pas le droit de voter lors de l'élection présidentielle sont simplement privés de leurs droits civiques CAR ILS ONT LE DROIT DE VOTER A L'ELECTION PRESIDENTIELLE   ; ce qui constitue une violation de la Constitution par le king Cobra ou Cobra suprême, Sassou, le Béninois.

La république du  Congo possède des ambassades à l'étranger où les Congolais de l'étranger pourraient voter. L'enfant terrible d'Oyo ne se contentera donc pas d'organiser la fraude puisque à cela on peut ajouter la violation des droits civiques des Congolais de l'étranger, une communauté non négligeable surtout qu'avec son coup d'Etat de 1997, de nombreux Congolais sont désormais à l'étranger. Combien sont-ils ? 200000 ? 300000 ? 400000 ? 500000 ? Ce n'est pas tout. On notera la transparence, le passage de l'équité à l'égalité pour ce qui est de la communication, l'équité prévalant au début pour les gros candidats par rapport aux petits au devant de tous les médias publics et privés. Il est clair que l'on ne peut attendre de la télévision nationale pareille exigence, d'autant qu'il y a un parent de Sassou, l'actuel ministre de la justice qui habite dans l'enceinte même de la radio. La transparence dans le dépouillement est une phase cruciale pour garantir une élection digne de ce nom pour que le président entre en fonction avec toute sa légitimité. Il y a lors du dépouillement, des représentants de chaque candidat. Sassou, vous verrez, ne s'entourera pas de tels scrupules car tout plaide pour la fraude à vue de nez :

1) aucun recensement n'est fait pour préparer les listes électorales, étape nécessaire lors de l'organisation d'une élection. Cette étape permet de vérifier l'authenticité des électeurs : leur origine, leur résidence, leur domiciliation, bref seuls ceux qui ont la nationalité congolaise doivent voter comme c'est le cas en France pour les Français ;

2) les Congolais n'ont pas de cartes nationales d'identité ; Sassou pourra tranquillement faire voter des étrangers avec de fausses attestations d'identité. C'est un apport de voix non négligeable, vu qu'il y a de nombreux étrangers dans notre pays  ;

3) seul le gouvernement s'occupera de l'organisation de l'élection en lieu et place de la commission indépendante, un autre casse-tête car qui la crée et comment en compose-t-on les membres ?  Si tous les membres sont des Congolais, Sassou mettra des individus tout acquis à sa cause. Donc cette commission indépendante, pour être vraiment indépendante devrait être en majorité composée de personnalités étrangères, de religieux car l'église catholique au Congo s'intéresse aux conditions d'organisation des prochaines élections législatives et présidentielles.

En France, un président ne souffre pas de voir son élection contestée - même si des erreurs apparaissent avec des électeurs ayant deux cartes d'électeur ; ce qui s'explique par des erreurs informatiques démontrant que le vote électronique n'est pas fiable (souhaitons que Sassou ne nous impose pas des élections virutelles où le code source aurait déjà prévu qu'il gagne à tous les coups). De tels électeurs seraient vite démasqués et ils savent que cela leur coûterait cher. Au Congo, Sassou, pour compenser le déséquilibre ethnique, n'hésitera pas à distribuer de nombreuses cartes d'électeurs aux gens du nord et à mettre des véhicules qui leur permettrait d'aller voter dans toutes les communes de Brazzaville ou même de voter plusieurs fois dans la même commune car les procédés de fraude ne sont pas légion. On peut facilement les recenser, la plus simple étant le trucage des résultats - dans le cas où les autres formes n'ont pas été utilisées ou se sont avérées insuffisantes.

Nous attendons de voir ce qui se passera ce soir car il s'agit probablement de l'une des élections présidentielles la plus incertaine quant au résultat du premier tour que nous vous communiquerons ce soir...

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg