Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2007 2 13 /02 /février /2007 16:39
Mon cher X, bonjour. Je suis heureux que tu t'intéresses à la politique car "les problèmes de tout le monde sont des problèmes politiques et les problèmes politiques sont des problèmes  de tout e monde."  
 Voilà pourquoi je me donne le droit de parler de notre pays, des problèmes concernant l'ensemble du pays sans distinction d'origine ethnique car la santé, l'éducation, le transport, l'économie, etc. concernent tous les Congolais. Il faut influer tant soit peu sur la politique par des bonnes idées, des bonnes propostions : c'est comme ça que tu te feras remarquer car ceux qui sont ministres n'ont pas parfois la capacité cognitive à penser large...
La critique pousse le gouvernement on ne peut mieux à bouger, à s'améliorer un peu soit-il mais néanmoins il bouge ! Nous proposons aussi des solutions comme le Revenu Minimum Vital pour les familles les plus pauvres avec des critères précis :
1) la famille ne doit pas avoir une seule personne qui travaille ou qui possède des revenus par le biais du commerce ou des affaires ; la notion de famille est assez différente de celle de l'occident : il faudra donc l'assimiler aux personnes de sang commun ou lié pas des alliances (comme le mariage) vivant ensemble dans la même parcelle ou prise en charge sur le plan de la subsistance quotidienne;
2) ces revenus doivent être proportionnels au nombre de personnes prises en charge par la personne ; il s'agira de charges directes ;
3)seront également concernés les orphelins de père et de mère qui n'ont pas de logement fixe et dont un tuteur légal n'existe pas...;
4)ce RMV doit être le prélude à l'octroi d'un travail dans l'avenir pour que les personnes ne s'y complaisent pas : j'ai toujours pensé que chez nous, l'octroi d'un poste de travail non dépendant de la compétence, du diplôme ou du concours, doit tenir compte de la contexture familiale ;
5)Ce RMV doit porter à 90% sur des populations urbaines car dans le monde rural, la vie est moins rude car le réseau familial fonctionne encore. Et dans le monde rural, le RMV pourrait aider à la construction de maisons à faible coût ou au développement d'activités économiques à faible budget notamment tournées sur l'autosubsistance et sur l'alimentation de la périphérie urbaine.

Je m'attèle à présent à répondre à ton mail :
1) Sur le développement. Il n'est pas linéaire comme une route tracée bien droite que tous prendraient pour arriver dans un port appelé développement. Il n'est pas non plus monoforme pour être partout identique, même si les Occidentaux l'ont formalisé par des indices comme le produit intérieur brut (PIB), la balance commercial, etc. Tu conviendras que si le Congo a 6% de croissance, alors que l'argent des sociétés françaises va en France, il y a un problème ! Cet argent ne sert pas à développer le Congo !
2)Nous pouvons définir d'autres formes de "cultures développées" comme l'ont fait les Japonais ou comme sont en train de le réussir les Chinois pourtant communistes ! L'essentiel est de comprendre que dans la réalité, le développement est une architecture sociale dont les bienfaits atteignent la totalité de la société : en France, tout le monde a l'électricité, l'eau potable,  vit dans des habitations en dur, va à l'école jusqu'à seize ans, est soigné s'il n'a pas la possibilité de se soigner seul, est défendu d'office par un avocat s'il n'a pas assez de revenus, etc. Et surtout, à partir de 25 ans, tout Français, même les mendiants a droit au RMI car on estime que la totalité doit prendre en charge chacun de ses membres. Chaque mois, des prélèvements sont faits sur les salaires pour alimenter les caisses de la sécurité sociale qui elle-même finance les caisses d'allocations familiales. L'URSSAF est l'organe chargé à la collecte de ces fonds.
Tu comprends ? Ce n'est pas d'abord dans une vision technologique que se trouve le développement mais d'abord dans la recherche d'un bien-être pour tous et là, il n'y a pas une seule manière d'être heureux
: prenons les moeurs culinaires. Tu dois me croire, je me sens plus heureux de manger la cuisine conglaise que la française !
3) pourquoi  le modèle des Occidentaux est à revoir ? Parce qu'il n'a été fait que dans leurs intérêts ! Il faut donc prendre ce qui est bon et rejeter le reste !  Notre culture qui place l'homme au piédestal de l'importance, a déjà en elle des prémisses de développement. Sais-tu que c'est en étudiant des types de sociétés comme les nôtres que Marx a eu l'idée du communisme ? Tu en bouches un coin, hein ? Nos sociétés dans leurs traditions profondes sont meilleures que les sociétés occidentales !!! Moins d'égoïsme, plus de solidarité, l'homme comme le bien le plus précieux... Alors, pourquoi sommes-nous dominés ? Parce que le développement n'est appréhendé que sur le plan matériel ! Mais à quoi sert-il à un pays d'être le plus riche du monde si la grande majorité croupit dans la faim, la soif, la maladie, l'ignorance ? Donc cette culture des valeurs est la première clé du développement et tu le sais, dans nos villages, nous avons toujours vécu heureux mais c'est en ville, dans l'espace urbain que les choses se compliquent ! Pourquoi ? Parce qu'il y a un autre mode de production, un autre modus vivendi, un autre mode de survie par des rapports indirects à la nature. L'espace rural ouvre à un contact, un rapport direct à la nature ; donc la survie est rudement physique mais ellle ne dépend pas forcément de l'argent qui lui est une création sociale qui peut échapper à la majorité si une catégorie d'individus le confisque ! Nul ne peut t'empêcher de faire tes pièges, de pêcher, de chasser au village, de puiser l'eau d'une source ! D'autre part, les villes sont des structures qui ne conviennent pas à l'Afrique ! C'est dans ces mégapoles urbaines que l'on est les plus pauvres : on peut donc centrer notre développement sur l'exode urbain, en créant des microvilles autour de grands espaces naturels à grosse hydrographie. Tu dois savoir que dans le fin fond des zones vilies, il y a des femmes pounues qui font de champs et fournissent du manioc à Pointe-Noire. L'Etat peut créer des espaces habitables et attirer des personnes dans ces espaces en y plaçant eau, électricité, commerce. Une société comme la Comilog l'avait fait en créant la ville de Mbinda que j'ai visitée. Toutes maisons étaient en dur ; il y avait un commerce central qui vendait la nourriture à un prix compétitif. Si une société privée l'a fait, un Etat peut le faire ! Il faut désengorger les villes où l'on ne fait rien mais où l'on y vient parce que l'on croit que l'on peut y être plus heureux, alors qu'on y meurt de faim...
Je te parlerai plus tard du socialisme bantou... mais je te démontrerai pourquoi dans notre pays l'appartenance ethnique est plus forte que l'appartenance nationale....
Pour la globalisation ou mondialisation, il faudra tout un article car la globalisation, c'est la mondialisation de la circulation du capital pour faire du profit anywhere...au profit de quelques individus !
A bientôt.
Ton frère M.I.L.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
 MAIL RECU

Merci MIL, pour ce cours motivant d'histoire
et d'économie politique.
Je suis à B/ville, ce jour, pour discuter politique à
la Congolaise; ce que tu voudras bien appeler la
politicienne.
MIL,
Je ne perds pas espoir devant les calculs des
français.
Je reviens sur ta phrase d'étudiant en année de
licence: " Le développement n'est pas linéaire", tu
aimais à le dire... Cela voulait dire qu'il existait
d'autres chemins qui pourraient permettre au Congo de
se développer en échappant aux formules élaborées par
les Occidentaux.
Est-ce que la globalisation te fait réfléchir
autrement?
Pascal dans son socialisme- bantou, vigoureusement
condamné par NDALA et NOUMAZALAYE? disait et croyait
que sur la base de l'infrastructure élaborée par le
colon, il pouvait remplacer la superstructure par le
contact entre des ethnies, le frottement des cadres
créerait ce qui manque à l'Afrique pour décoller. Il a
pris les Bembés et les a opposés aux ethnies du Niari
en vue de soutirer une élite. Erreur !!! Le Congo
s'est déchiré au sein même des ethnies; et cette
fracture se coulisse jusqu'à ce jour dans la recherche
de la remise en condition du Parti UPADS.
Le Peuple Congolais n'est pas à laisser tomber, mais à
instruire sur la base des réflexions économiques;
question de soustraire une partie du peuple de la
Politique.
Cette réponse est à chaud. Je prends mon temps pour
approfondir ma réflexion sur tes lignes.
Labreuvoix

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg