Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2007 6 13 /01 /janvier /2007 14:09

Chers compatriotes, chers blogueurs,

je mets en ligne les voeux du président Sassou avec encore et encore des promesses. Quand Sassou ouvre la bouche, c'est une promesse qui sort ! Sa "nouvelle espérance", somme toute électorale est pour...2007, une année électorale ! De nombreuses promesses, surtout pour le nord et il convient de se poser des questions :

1) quelles sociétés recevront les marchés ?

2) Seront-ils menés à terme ?

Les réponses :

1) les sociétés appartenant à la famille présidentielle (Edith, Ninelle, Edgar, etc...) car il n'y aura aucun appel d'offre. On notera que tous les projets sont des projets d'infrastructures et les Nguesso ont créé à ce propos de nombreuses sociétés de construction, y compris le maire de Brazzaville Ngouélondélé ;

2) Non, comme en 2006, elles prendront l'argent et nous n'aurons rien en perspective sinon des chantiers inachevés. Alors, prudence !

Vous trouverez nos commentaires en rouge, la couleur du sang de notre peuple sucé par le clan Sassou : le peuple dépérit, les Sassou s'enrichissent...

Mon idée est celle du RMV ou Revenu Minimum Vital pour les familles les plus pauvres  : le recrutement dans la fonction publique bénéficie d'abord aux gens du nord, aux Mbochis. Donc, pour équilibrer, il faut un RMV pour le reste de la république... Ca, ça serait une vraie espérance et que le président ne se gêne pas de nous emprunter cette idée qui le rendrait un peu populaire. Sassou, réfléchis ! Tu te ferais bien voir pour une fois par les populations de tous le Congo. Fais-le même à titre électorale car la méthode associative est partiale et ses résultats ne te garantissent pas une réélection !


 

 

 

 

Message de voeux de Son Excellence

Monsieur DENIS SASSOU NGUESSO,

Président de la République du Congo,

à l’occasion du nouvel an 2007

Mes Chers Compatriotes,

L’année qui s’achève ce soir a vu le Congo renforcer ses acquis sur tous les plans (Ah bon ? ). La paix et la stabilité ont été préservées et consolidées ( pour l'intérêt de ton pouvoir ). Le climat social est resté apaisé ( par la peur et le meurtre et les intimidations ). L’économie nationale a connu une croissance plus forte, favorisée ( qui en a profité ? ), il est vrai, par les bons résultats du secteur pétrolier (où sont passés les milliards du pétrole ? ).

Les efforts de redressement et de modernisation du pays, portés entre autres par la municipalisation accélérée ( qui sont ceux qui construisent les beaux immeubles, sinon les gens du nord ? ), et par l’exécution de grands travaux hors municipalisation ( lesquels ? Ton aéroport d'Olombo qui a été un abysse financier et qui n'est même pas fini ? ), se sont inlassablement poursuivis. En 2006, le Congo s’est bâti et s’est modernisé un peu plus. C’est incontestable ( Oui ! Ta famille est devenue incontestablement plus riche ! ).

Les premiers pas de notre longue marche vers le progrès et le mieux être ( tu as dit "progrès ? ", "mieux être ?" Pour qui ? ), pour satisfaisants qu’ils soient, ne nous empêchent pas de contester qu’il reste beaucoup à faire ( tu veux dire TOUT à refaire, oui ! ) ; à faire chaque jour à venir, sans répit et sans négligence. Il n’y aura de total succès pour cette grande oeuvre nationale que dans la persévérance et la rigueur dans l’effort  collectif ( et toi et ta famille, vous serez aussi dans la rigueur ? ).

C’est dans cette perspective que j’inscris la nouvelle année qui doit être l’année de la rigueur et de l’ardeur au travail ainsi que de l’espérance sociale ( ceci ne vaut que pour le pauvre peuple qui t'écoute, pas pour toi  ! ).

2007, année de la rigueur et de l’ardeur au travail ( rigueur quand vous dépensez sans rigueur ? Ardeur au travail quand les fonctionnaires ont faim ? ). Parce qu’après des épreuves épuisantes qui ont laissé des profondes séquelles dans notre société ( et les épreuves continuent ! ), le temps est venu d’éradiquer les dernières traces de ce passé douloureux. Le Congo doit se donner la bonne mesure, le bon rythme et les bonnes conditions de son développement ( quel développement ? De quoi ? de qui ? D'un petit groupe de prédateurs ? ). Le programme gouvernemental d’équipement et de modernisation du pays sera résolument poursuivi et approfondi, au cours des douze (12) prochains mois, avec rigueur et ardeur ( rappelle-nous d'abord ce qui a été fait ! ).

C’est dans cet esprit que plusieurs ouvrages vont être achevés ( ah, ils n'ont pas encore été achevés ? Tu sais, le baril est revenu à un prix raisonnable ! alors, si tu n'as pas pu l'achever quand il était à près de 100 dollars... ) et mis à la disposition du public. Il s’agira entre autres de :

- la route Bouansa-Mouyondzi dans la Bouenza  ( pourquoi le mets-tu en premier ? C'est ta priorité ? );

- la centrale thermique de Brazzaville  ( qui va profiter à Mpila, pas à tout Brazzaville ! );

- la route Obouya-Owando, y compris le pont sur la Vouma, dans la Cuvette  ( sans commentaire ; au moins, finis-la : c'est pour les tiens... );

- le port de Lékety, dans la Cuvette-Ouest ( pour ta livraison d'armes ? ) .

C’est dans le même esprit que le gouvernement lancera de multiples travaux dans le département de la Cuvette en rapport avec la municipalisation accélérée et la célébration du 47ème anniversaire de l’indépendance nationale. (toujours et encore le nord !De nombreux autres projets, vont entrer dans la phase d’exécution en 2007. On peut mentionner, à titre d’exemple :

- la route Pointe-Noire-Brazzaville ( ah, enfin tu y penses ! Mais la livraison, c'est pour quand ? Tu ne peux pas annoncer des travaux sans en estimer la fin ! Sans blague ! ) ;

- le bitumage des voies urbaines de Nkayi  ( qui vivra ne verra rien );

- la route Owando-Makoua-Ouesso ( ils seront combien à la prendre, hein ? ) ;

- la route Obouya-Boundji-Okoyo-Lékéty-Frontière Gabon ( c'est beau-fils Bongo qui sera content ou peut-être, prépares-tu la route de la fuite... ) ;

- la deuxième sortie nord de Brazzaville ( encore le nord ! ) ;

- l’aérogare de Ouesso (toujours le nord !  Je te rappelle que 90 % de la population vit dans le sud !) ;

- la modernisation et l’aménagement des infrastructures de l’aéroport international de Maya-Maya ( c'est toi qui voyages tout le temps : tu aurais dû commencer par là pour téviter une honte internationale !  )  ;

- la réhabilitation et l’extension de l’usine d’eau de Djiri ( ah, écoutez, brazzavillois, vous aurez bientôt de l'eau mais ne vous réjouissez pas trop vite ! Un goutte ne vaut que si elle est potable et si on l'a bue ! ).

L’année 2007 connaîtra également :

- la poursuite des travaux de la route Brazzaville-Kinkala-Gambari-Matoumbou ( qui avait le marché ? Edith ? Pourquoi n'a-t-elle pas fini les travaux, vu qu'elle a déjà bouffé les sous ? ) ;

- la réalisation des lignes de transport de l’électricité du barrage d’Imboulou vers Brazzaville et vers le Nord-Congo  ( ne nous réjouissons pas trop vite !  C'est une souris qui parle ! );

- la poursuite de l’effort de rénovation du Centre Hospitalier Universitaire de Brazzaville ( ils auront le temps de tous crever, oui ! ) ;

- les travaux de modernisation de l’hôpital Mère et Enfant Blanche Gomez à Brazzaville ( et tu as attendu près de 10 ans ? Ah, j'oubliais ! Tes fils naissent en France ! ) ;

- la redynamisation du Chemin de Fer Congo-Océan par la réhabilitation de la voie ferrée et l’acquisition des locomotives et des wagons  ( ne nous raconte pas tes boniments : ce projet court depuis l'époque de Sassou 1 ! );

- la poursuite des travaux de dragage du Port Autonome de Pointe-Noire et son agrandissement en vue de l’édification d’un terminal à containers ( tu vas recevoir plus de biens ? ).

J’ai dit « 2007, année de l’espérance sociale » ( parce que 2006 était l'année de la désespérance ? Et 2005 ? 2004 ?....). Oui. Parce que maintenant que nous nous sommes appropriés notre marche vers le progrès ( oui, toi et les tiens vous êtes bien enrichis ! ) ; que, pour l’essentiel, nous en maîtrisons les atouts et les moyens ( toi, parler de maîtrise, je rigole ! ), le gouvernement peut et doit graduellement, se pencher sur les nombreuses et pressantes attentes sociales des populations pour leur apporter des réponses espérées ( tu as eu dix ans pour le faire ; ce n'est pas en un an que tu le feras ... ).

L’espérance sociale ne saurait se limiter à une simple pensée ( bien dit mais ce ne sont que des mots, toujours du bla bla ). Elle est une série de mesures que le gouvernement doit mettre en chantier. La première mesure qui entrera en vigueur sans délai est le relèvement des minima sociaux ( tu trouves que c'est maintenant urgent ? Et les retards de paiement ? Ils seront aussi rélevés ? ).

Il s’agit d’augmenter le plus petit salaire indiciaire de la fonctionpublique de 25% pour l’amener de quarante mille (40.000) à cinquante mille (50.000) franc CFA, et de relever la valeur de faibles pensions versées par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et la Caisse de Retraite des Fonctionnaires pour qu’elles atteignent 80% du salaire minimum de la fonction publique, soit 40.000 francs CFA. Les dispositions réglementaires relatives à cette mesure ont déjà été prises ( tout ça pue l'odeur des élections... ).

La deuxième mesure consistera en la modification, au cours de l’année 2007, du statut général de la fonction publique et du code de travail de sorte que l’âge légal d’admission à la retraite soit relevé de 55 ans à 60 ans (  les pauvres, bosser encore cinq pour ne pas être payés, je les plains !  ).

Les projets de loi y relatif, qui vont être soumis au Parlement dans les meilleurs délais, préciseront les modalités d’application de cette mesure suivant la spécificité de chaque catégorie socio professionnelle. Des dispositions seront prises pour que le relèvement de l’âge de la retraite ne porte pas préjudice à l’emploi des jeunes ( il y a du boulot pour les jeunes ? Dans quoi ? ).

La troisième mesure, actuellement en étude avancée, concerne la simplification des procédures d’admissions à la retraite (Oui, mais ils ne la toucheront que tous les six mois !). En 2007, les textes fixant la nouvelle procédure d’ouverture des droits à la retraite doivent être publiés afin qu’à partir du 1er janvier 2008, l’accès à la retraite soit automatique.

Les autres mesures à caractère social que le gouvernement exécutera en 2007 sont :

- le paiement de quatre (4) mois d’arriérés des salaires des agents de l’Etat contre trois (3) mois en 2006  (donc il y a des salaires impayés tandis qu'Edgar Nguesso se fait voler 270000 euros dans un hôtel cossu à Paris) ;

- l’octroie des primes particulières au personnel de la santé à l’instar de celles qui ont été récemment accordées aux agents de l’enseignement ( elles ont au moins été payées ? ) ;

- la poursuite des recrutements dans les secteurs de la santé et de l’éducation de base ( tu as vu le niveau de l'enseignent ? Ossebi, fais quelque chose ! Tu es un homme intelligent ! Maintenant que tu es ministre !  Toi au moins, tu es docteur en sociologie ! ) ;

- la gratuité totale des anti-rétroviraux, dans le cadre de la lutte contre le VIH/SIDA ( A tout le monde ou juste pour tes violeurs de policiers  comme l'avait préconisé Antoinette ? il faut être précis quand on parle à sa nation d'esclaves !  ).

Mes chers compatriotes,

2007, nous ne l’avons pas oublié, est aussi une année électorale. ( Comment l'oublier ? Tu ne penses plus qu'à ça ! On le sait ! ) Elle nous impose pour cela le défi d’une saine compétition démocratique qui doit affirmer notre maturité politique et notre dignité ( saine ? Sans tricherie ? Sans corruption ? Je suis madame Soleil et je te dis que tu as tout faux et tu le sais ! ).

Nous devons relever ce défi, en faisant toujours prévaloir l’intérêt supérieur de la Nation ( enfin Sassou parle de l'intérêt supérieur de la nation ! Vous avez compris comme moi ? En fait, il ne parle que de son intérêt à lui ! ).

Notre devoir et notre intérêt sont dans l’espérance ( le peuple espère comme les chrétiens attendent le retour d'un christ qui ne revient pas : l'espérance peut être une attente indéfinie !. Le christ au moins était d'abord venu !  Arrête de te prendre pour un messie et parle d'espoir encore que l'espoir pour toi, ce n'est qu'un mot...) d’un Congo uni ( uni quand le nord reçoit tout et le sud des miettes ? Tu rêves ! ), stable et moderne ( ho ho, regardez la modernité de Sassou : elle n'a ni courant ni électricité ! ), scrutant des lointains horizons et visant à jamais les hautes cimes ( hautes cimes de la pauvreté ? De la corruption ? De la peur ? ).

Dans la sincérité ( ah bon ? Avant tu n'étais donc pas sincère ? Mais il n'y a pas de sincérité en toi ! ), j’adresse à chacune et à chacun de vous, aux malades ( tu ferais mieux de les soigner  par des médicaments et non par des promesses ! ), aux victimes des dernières catastrophes naturelles, à l’ensemble du peuple congolais ( laisse le peuple en dehors de ça : tu ne ssouhaites tes voeux qu'aux tiens ! ), mes voeux confiants ( confiants ? Méfiance ! ) de santé ( tu leur souhaites la mort, oui,  pour qu'il y ait plus de sous à te mettre dans les poches ) , de courage et de prospérité.

                                                             Bonne année 2007 ( pour qui ? Toi, c'est sûr si ta santé ne te fait pas faux bond, tu auras une bonne année 2007 !  ).

                                                              Vive la République ! ( Elle existe encore ? Moi, j'y vois un royaume géré comme "une épicierie familiale" pour paraphraser  l'autre, ton parent ! )

                                                                  Vive le Congo ( Oui qu'il vive mais d'abord, qu'il se réveille ! Lamouka, Congo, oza Kolala  pongi ya liwa !  )

Partager cet article

commentaires

arnaud ibara 08/02/2007 18:17

je trouve que vous avez raison sur certain points mais en vous lisant je ne lis que de la haine, dans les annees 80 et debut des annees 90 je ne connaissais meme pas ma tribu, lissouba a apporte le tribalisme au congo et non sassou. beaucoup de chefs d'etats travaillent avec leur famille, claude chirac fille de jacques chirac travaille avec son pere, pourquoi pour sassou vous en faites un probleme. je sais que sassou est peut-etre un voleur mais je crois que c'est le seul pour le moment qui peut maintenir l'union de congo, si vous avez quelqu'un d'autre dites le moi, on pourra faire un coup d'etat (lol) mais je pense qu'il ya aucun politicien pour le moment qui peut replacer sassou, alors laissez lui faire son boulot en paix.

Mouvimat 09/02/2007 16:25

Qu'il le fasse bien et il aura la paix réservée aux grandes âmes... mais avant cela, tribal ou pas, il détruit notre pays et vous ne devez pas le laisser faire, et ce même si vous profitez du système Sassou... par le biais de votre père !  Quant à dire que personne ne peut diriger le Congo sinon Sassou, c'est faux  ! Les leaders politiques peuvent être des gens discrets qui n'attendent qu'un coup de pouce de l'histoire. Sassou n'a-t-il pas eu le sien avec Ngouabi ?
La haine?  Je n'ai point de haine mais du dégoût de voir un pays si riche qui sombre dans la pauvreté et la misère un peu plus de sorte que nous n'avons jamais été si pauvres que depuis que nous sommes si riches ! Quelle contradiction ! Vous ne trouvez pas, non ? Hélas, des gens comme vous  qui profitez du système inique de Sassou ne pouvez que le soutenir. La haine est un sentiment parfois injustifié mais en politique peut-on haîr ? C'est peut-être Sassou lui-même qui fait en sorte qu'il soit haïssable. Le Congo est mon pays ; j'ai le droit de me battre avec mes petites forces pour essayer d'améliorer l'ordinaire de mes concitoyens. C'est un principe légitime, incorruptible et indécrottable.
Certes Chirac a pour conseillère sa fille Claude mais à eux deux, ils ne constituent pas pour la France un système de détournement gigantesque d'argent public ! Je vous signale que le Congo n'est pas un royaume mais une république !  Chirac a des émolûments et un budget pour la présidence ; c'est tout ! Direz-vous la même chose de Sassou ?
Quant au tribalisme de Lissouba, vous me faites rire ! Il n'y avait même pas un Nzabi dans son gouvernement ! On y a retrouvé parmi les ministres Yhombi et bien d'autres. Sauf votre respect, si c'est le président et votre père qui vous poussent à m'écrire, soyez un peu plus sérieux ! Il y a des millions de vies en jeu. Sassou n'est pas Dieu et sa vie ne vaut pas plus que celle du plus petit des Congolais qu'il laisse mourir de faim. Alors, laissez-moi me battre et continuez à trahir votre pays... Un jour l'histoire nous dira qui avait raison de nous deux...

arnaud ibara 05/02/2007 00:50

si sassou regardait les origines de ses ministres il n'aurait pas nomme isidore mvoumba premier ministre et les autres hommes forts du pouvoir, sassou est peut-etre est voleur, je le dis et je le sais mon pere travaille a la presidence, mais tribal je ne pense pas

Mouvimat 07/02/2007 17:22

Mon cher Arnaud, bonjour. Encore une fois, si vous êtes un être humain comme moi, avec un peu de compassion, avec un peu de coeur, avec un semblant de raison, avec un peu d'amour du Congo, vous conviendrez qu'on doit présider un pays pour le bien-être de ses semblables au nom desquels vous agissez. Que serait un Sassou si le peuple congolais n'existait pas ? Rien du tout ! SASSOU DOIT RENDRE AU CONGO CE QUI LUI APPARTIENT : SES RICHESSES, SA DIGNITE PARMI LES NATIONS... Isidore Mvouba premier ministre ne gouverne pas, c'est un postiche, un leurre, une simple illusion qui a moins de pouvoir que Willy Nguesso pour ne citer que celui-là ; il a par ailleurs failli démissionner, du fait du détournement par Sassou de 1115 milliards de francs cfa afin d'échapper à ses créanciers. Sassou n'aurait pas trouvé un autre faux-cul pour le remplacer, Kolélas ayant décliné l'offre... Sassou donne l'illusion de partager le pouvoir mais vous devez le savoir, c'est un poste lié à sa stratégie géopolitique : Mvouba pour les Laris, Thystère président de l'Assemblée pour les Vilis, des pantins qui n'ont aucun pouvoir véritable car celui qui a le pouvoir c'est en fait celui qui décide et vous savez bien que Mvouba ne gouverne pas le Congo. Vous qui avez un père à la présidence devez savoir que c'est Sassou et sa famille qui exerce véritablement la vraie gouvernance : le palais de Mpila tient lieu de Trésor Public où toute la famille vient se servir. Vous marquez un point en reconnaissant que Sassou est un "voleur", mais, reconnaissez, le mot est faible : Sassou est un criminel car il prive le peuple congolais de besoins élémentaires comme l'eau, l'électricité, les soins primaires, l'éducation en accaparant l'argent qui devrait y être alloué. On ne peut le confondre avec un voleur notoire qui chiperait une banane parce que la faim le tenaille. Non ! Sassou n'est pas pauvre car sa fortune est immense. Il gagnerait à rendre à ce peuple qu'il parasite depuis quarante ans un peu de dignité. Je n'ai rien à voir avec l'homme Sassou mais avec LE POLITIQUE SASSOU. Je peux comprendre ses faiblesses d'être humain mais je ne saurai lui pardonner ses folies d'homme politique... Le tribalisme ne signifie pas que quelques individus d'autres tribus ou ethnies ne peuvent pas servir à masquer cette logique ! Votre père est à la présidence, vous avez donc la possibilité de lui demander combien de personnes du sud occupent des postes de responsabilité sur l'ensemble des listngs nationaux. Il existe un site où tout le personnel de la présidence est recensé et je vous laisse me dire combien de "sudistes" y travaillent. Pour la petite histoire, Hitler avait son bon Juif, un homme à qui il a permis de sortir d'Allemagne avec beaucoup d'argent pour les Etats-Unis avant de déclencher l'holocauts. Cela, vous l'attesterez ne signifie pas qu'il n'était pas antisémite ! Un Mvouba ou un Thystère ne suffisent pas pour faire de Sassou le président de tous les Congolais car il pense avant tout aux siens et au nord de la république où ne vivent que 6 à 10% de la population, alors qu'il a tout à gagner s'il faisait la preuve qu'il peut être le président de tous les Congolais ! Transmettez ce message à papa Ibara, même si je sais que Sassou n'écoute pas ses conseillers...

arnaud 15/01/2007 00:54

des gens comme vous ne font pas avancer le congo, tu es tres tribal, je suis "nordiste" mais je n'approve toujours pas ce que le president sassou dit, je te conseille d'attendre la fin de l'annee et de dresser un bilan

Mouvimat 16/01/2007 14:51

Cher Ibara,
bonjour...
Moi, tribal ? Non ! Sassou, oui ! Cette politique tribale a pris une propansion exagérée avec Marien Ngouabi...  Je ne fais que dénoncer un fait afin que Sassou change ! J'ai listé le gouvernement, l'assemblée, l'administration,  les institutions et le pourcentage de gens du nord ne reflète pas la répartition démographique de la République.  Et je peux le prouver mathématiquement ! Je sais que vous savez que je suis dans les faits... Prenez la fonction publique, l'armée, le nord qui ne représente que 10 à 15% de la population est surreprésenté, les Mbochis encore plus, la famille Sassou, n'en parlons pas  ! Et cela à tous les niveaux !  L'armée est aujourd'hui à 98% nordiste ; ce n'est donc pas une armée nationale mais une milice !  C'est ça, le vrai tribalisme ! On choisit les gens en fonction de l'origine et non en fonction des compétences : c'est ça la véritable définition du tribalisme !  Et c'est moi qu'on traite de tribal ?  Si je suis tribal, sache que ma tribu, c'est tout le Congo, ma tribu, c'est le peuple congolais.  Depuis Sassou I, la politique de Sassou privilégie le nord de la République : il parlait allors à l'époque de désenclavement de l'arrière-pays ! Comment se fait-il que la majorité de la population vivant au sud, la plupart des projets d'infrastructures 2007 sont pour le nord ? J'aimerais bien que vous y répondiez, monsieur Ibara.
Pour le bilan de l'année 2006, qui augure déjà du bilan 2007,  les "nouveaux denisiens" nous ont aidé à voir clair : rien n'a été achevé,  sauf le mausolée de De Brazza, le franc-maçon. Alors, qu'est-ce qui vous fait dire que l'année 2007 sera différente ? La pulpart des marchés ont été attribués à la famille présidentielle, sans appel d'offre, ça c'est plus que du tribalisme ! C'est du sectarisme, voire du communautarisme,  un niveau encore plus réduit  !
Quoi qu'il en soit, je prends le rendez-vous du bilan 2007.  Nous passerons en revue les promesses sassouiennes une  à une . Je vous  rappelle que dans le texte sur la "nouvelle espérance", Sassou promettait déjà des milliers d'emplois pour les jeunes. Ont-ils été tenus ? Non !  Sur 100% de la richesse nationale, quel pourcentage va au nord de la république sous-peuplé ? 90 %  !  Même le Kouilou d'ordinaire laxiste se plaint et réclame désormais une meilleure répartition des richesses nationales et même des postes dans la SNPC, notamment en ce qui concerne les revenus du pétrole.  Croyez-moi, mes propos, en poussons Sassou à plus de justice sociale préserve le Congo d'une guerre civile car les peuples se déchaînent un jour et aujourd'hui, tout se sait : et on pourrait assister à une destruction sociale massive de maisons, de sociétés, etc, sous la vindicte populaire. AUCUNE ARMEE N'A ENCORE VAINCU UN PEUPLE EN REBELLION : ON PEUT VAINCRE UNE ARMEE, PAS UN PEUPLE. REGARDEZ CE QUI SE PASSE EN IRAK...
C'est à cause des gens comme moi que le Congo avance ! Pourquoi ? La critique améliore le comportement d'un Sassou d'au moins 0,05%.  Il s'améliore un peu parce que nous le critiquons ! Des gens comme moi et il n'en reste plus beaucoup, s'ils n'existaient pas, seraient à inventer !  NOUS BONIFIONS LE MONSTRE SASSOU... Il a promis de nouvelles locomotives parce que nous critiquons les conditions de voyage dans notre pays, vu que le Burkina qui n'a pas une seule goutte de pétrole a des trains mieux lotis que le Congo !  L'idée d'une route Pointe-Noire-Brazzaville se trouve dans un de mes articles... Et cette critique ne peut que le pousser à sortir de son sectarisme et de ses retranchements.. Bon sang, n'est-il pas le président de tous les Congolais ou est-il seulement celui des Mbochis et des gens du nord ?
Vous vous affirmez comme "nordiste", moi,  je vous dis que je suis Congolais, la région de naissance étant un hasard : j'aurais pu naître au nord et ma critique n'aurait pas été différente car je constate les faits, et d'ailleurs, elle serait encore plus virulente selon l'adage "Qui aime bien, châtie bien" : vous avez remarqué que je ne suis pas tendre avec Lissouba : c'est du destin d'un peuple qu'il s'agit de millions de personnes dont les vies se valent prises une à une !  Au nom de quoi une poignée de barbares devrait les vouer à la mort alors même que c'est en son nom qu'elle est cenée agir ? Dites-le moi, s'il vous plaît, monsieur, Ibara.
 La répartition des projets d'infrastructure entre le nord et le sud vous paraît-elle équilibrée ? Répondez à cette question ! Je vous signale que près de 90% de la population vit au sud. Or, la réserve des carburants est au nord, c'est au nord qu'on construit des aéroports que personne ne prendra sinon Sassou et les siens, etc.
Mes amis ont pour noms Akondzo, Makéla, Milandou, Mboumba, Makosso,  etc. Je ne regarde pas à l'origine.  Hélas, Sassou, si et vous le savez ! Son tribalisme s'est même accru en devenant du sectarisme familial avec un zeste de communautarisme...
Vous n'approuvez  toujours pas ce que Sassou dit ; c'est bien mais peu-être approuvez-vous ce qu'il fait !  Moi, je n'approuve ni ce que Sassou dit , encore moins ce qu'il fait comme toutes ces dépenses folles qui privent notre pays du peu de pécule que la France nous laisse. Il s'agit de passer, mon cher Ibara, de nordiste à CONGOLAIS.  JE CROIS QUE LA RACE DES VRAIS CONGOLAIS COMME MOI EST EN TRAIN DE MOURIR SOUS LA CORRUPTION, LE CLIENTELISME... Je suis pour une justice sociale. Pour terminer, je dois dire que je respecte votre critique qui me permettra de revoir mes positions mais dans aucun autre de mes articles,  je n'ai parlé du nord. Cependant, lisez le discours de Sassou ; les attributions de projets qui vont au nord sont en vert et elles dépassent celles de tout le reste du pays !  Et il ne s'agit là que de la partie visible de l'icerberg : en effet, il y a tout ce que les ministres et les gens du  nord font pour le nord à titre privé avec de l'argent public transformé en capital privé au gré des détournements. Le nord compte aujourd'hui de nombreux milliardaires en des temps records et d'une façon inexpliquée... 
C'est peut-être un mal pour un bien que le nord s'urbanise car je compte m'installer au nord quand je rentrerai au pays... Après tout, le nord n'est pas que pour les nordistes puisque vous vivez bien au sud. Je crois que ce mouvement migratoire vers le nord est même sociologiquement à recommander pour un brassage des populations afin que disparaisse le tribalisme... C'est un peu osé mais quand on y réfléchit...

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg