Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2007 3 10 /01 /janvier /2007 23:49

En regardant TVMONDE très tard ce soir, nous apprenons que l'affaire des disparus du beach est relancée en France. Pour rappel, il s'agit de plus de 350 refugiés congolais de Brazzaville rentrés du Congo démocratique assassinés par Sassou et ses neveux - sous prétexte qu'ils allaient reprendre les armes pour continuer la guerre. L'affaire avait été jugée en France et avait été sanctionnée par un  non lieu mais en cassation, cette décision a été invalidée car prise par Chirac pour des raisons politiques. A Brazzaville, il y a eu une mascarade de procès mais cette affaire relève du Tribunal Pénal International dont nous jugeons Sassou et ses neveux passibles. Sassou, tu seras jugé par le TPI un de ces jours ! Dieu m'entende !

Il faut se battre contre l'injustice et ne jamais baisser les bras : la raison humaine a conduit à l'institution des droits de l'homme. Et est-il encore nécessaire de rappeler qu'un homme en vaut un autre et Sassou ne peut impunément tuer des gens rentrés chez eux sous le regard de la communauté internationale.

Il faut que les populations du Congo-Brazzaville se souviennent en 2007 et 2009 que Sassou est un assassin. Comment les gens du Pool peuvent-ils voter pour lui ? Ca serait semblable à un suicide ! Un monstre qui a tué vos frères sans pudeur, vous daignerez le réélire ? Mais sans blague, quel peuple es-tu, peuple congolais ?

TSS : Tout Sauf Sassou !

Ci-dessous la réaction du gouvernement congolais qui se targue que nul ne peut être jugé deux fois, alors que le procès de Brazzaville n'avait de procès que le nom. Oui, nul ne peut être jugé deux fois et on va pour la première fois juger cette affaire macabre...

 


 

Déclaration du Gouvernement sur la décision de la Cour de Cassation de Paris (source : site officiel du président Sassou )...

 

Le ministre de la Communication, chargé des Relations avec le Parlement, Porte-parole du Gouvernement, Alain Akouala vient de faire une déclaration relative à la décision de la Cour de cassation de Paris sur l'affaire des disparus du beach de Brazzaville. Voici l'intégralité de ladite déclaration.

"Courant 1999, au port fluvial de Brazzaville (Beach), des Congolais ont disparu, alors qu’ils étaient réfugiés en République Démocratique du Congo, et revenaient dans leur pays à la suite d’un accord tripartite conclu entre le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), la RDC et notre pays, définissant un couloir humanitaire placé sous les auspices du HCR.

Une information judiciaire a été ouverte à Brazzaville, et un arrêt de la chambre des mises en accusation renvoyait quinze citoyens devant la Cour criminelle de Brazzaville, pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre et génocide.

Les accusés poursuivis pour leur responsabilité dans ces disparitions ont été acquittés. Constatant que les disparitions déplorées ont été rendues possibles par une défection du système de sécurité au Beach de Brazzaville, la Cour criminelle a retenu souverainement la responsabilité civile de l’Etat congolais et l’a condamné à payer diverses sommes d’argent à diverses parties civiles à titre de dommages et intérêts.

Ce procès s’est déroulé en toute transparence durant un mois à Brazzaville et, fait rare au monde, il a été radiotélévisé en direct par les médias nationaux et internationaux. De hauts officiers de notre pays accusés dans cette affaire ont été interrogés et confrontés publiquement aux parents des disparus et aux témoins.

A ce jour, seules les parties civiles ont intenté un pourvoi en cassation contre la décision intervenue sur le plan des intérêts civils, ce qui confère à cette affaire l’autorité de la chose jugée au pénal.

En l’absence du pourvoi des accusés et du Ministère Public, celui des parties civiles n’a aucune incidence sur l’action publique qui, désormais, est éteinte.

Dès lors, il est contraire au droit international et à la coutume internationale qu’une juridiction d’un pays étranger, en l’occurrence la juridiction française, se saisisse de cette affaire pour la juger, violant ainsi le principe de la souveraineté des Etats.

L’immixtion de la justice française dans le règlement judiciaire des crimes et délits reprochés à des congolais au Congo est une atteinte grave à la souveraineté de notre Etat. Elle est susceptible d’entraîner, si elle ne prend fin de suite, une détérioration grave des rapports de coopération entre la France et le Congo.

Nul ne doit être jugé deux fois pour les mêmes faits (NON BIS IN IDEM).

Il paraît que la juridiction française a agi au nom de la compétence universelle. Mais cette compétence ne paraît être effective qu’envers des pays sortis de la colonisation considérés comme étant des Etats faibles. Cependant, celle-ci est outrageusement inopérante, voire inexistante face à certains pays que nous ne citerons pas.

Il est clair que l’action de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), qui a excellé dans la politisation de cette affaire, tend à instrumentaliser la justice française en voulant jeter l’opprobre sur la Justice congolaise. Cela est intolérable.

L’histoire contemporaine, à travers certains procès montre combien la justice française n’est pas un modèle du genre.

Le Congo est un Etat souverain qui n’acceptera pas que sa souveraineté soit remise en cause.


Fait à Brazzaville, le 11 janvier 2007.


Le Ministre de la Communication, chargé des Relations avec le Parlement, Porte-parole du Gouvernement"

 

Partager cet article

commentaires

bee_human 13/01/2007 12:29

Belinda Ayessa et Jean-Paul Pigasse sont payés grassement par Sassou Nguesso pour faire de la désinformation sur leur commanditaire. Le Web commence à s'approprier et recouper de nombreuses informations sur le train de vie du clan et l'impact sur celui des autres Congolais. C'est déjà sorti sur le détournement de la rente pétrolière avec le livre de Xavier Harel. Demain, ce sera pour expliquer le pillage du budget de l'etat à des fins personnelles.

Mouvimat 13/01/2007 14:42

Bee_human,
bonjour
 et mes voeux les meilleurs pour cette année 2007 à vous et à votre famille. Je ne vais pas manquer de visiter votre site. Croyez-moi, l'information se diffuse à la vitesse de la lumière avec internet. Je retrouve les infos de DCB sur des sites anglophones, américains, voire gabonais car eux aussi depuis qu'il y a une Nguesso au coeur de leur pouvoir, suivent ce qui se passe au Congo avec beaucoup d'intérêt, etc, signe que le monde a besoin de savoir ce qui se passe dans notre pays, le Congo. Ceux que nous combattons ont la puissance de notre richesse nationale pour corrompre, désinformer  notre propre peuple à qui appartient cette richesse mais les gens ne sont pas dupes des propos tenus par Ayessa ou Pigasse. La preuve, même les soi-disant  "nouveaux denisiens" parlent ! Il s'agit des frustrés du pouvoir qui finissent par le critiquer sans y renoncer. Sont-ils plus denisiens que Congolais ? Si oui, je vous prie de tirer les conséquences ! N'hésitez pas à nous communiquer toute information utile : plus le peuple congolais saura ce qui se passe, plus il aura matière à réagir.
 Pour simple exemple, je ne citerai que l'article sur De Brazza que nous avons écrit sur DCB. Sassou et les siens sont obligés de lancer des démentis sur l'appartenance de De Brazza à la secte maçonnique, tout en reconnaissant qu'il était apprenti franc-maçon, comme si un apprenti franc-maçon n'en était pas un !  Et l'exemple des francs-maçons qui se rétractaient avant de mourir sont légion ! On ne sait pas ce qu'il y a de l'autre côté, et, vaut mieux serrer du côté du Christ car si on a été franc-maçon pour des raisons matérielles, à la mort, on n'en a plus besoin... Je connais de nombreux francs-maçons qui vont dimanche à l'Eglise ; ça n'en fait pas des francs-maçons de moins...  J'ai été celui qui a fait ces révélations et, à ce qu'il paraît, cette info agace le pouvoir car elle circule dans les bus de Brazzaville !
Sachez que les insignes de l'Etat français et des Etats coloniaux français comme le Congo, le Gabon, entre autres, sont des insignes francs-maçons (médaillons, écharpes, etc.) ; il vous suffira d'observer les défilés francs-maçons pour vous en rendre compte. D'autre part, la devise même de la nation française :"Liberté, Egalité, Fraternité", une devise franc-maçonnique ! Vous devez savoir que la plupart des présidents français sont des francs-maçons. Je ne citerai en exemple que Mitterrand... Ce n'est pas par hasard que les affaires africaines sont un domaine régalien et même la gauche ne changera pas cet état des choses car le pouvoir de la France vient en grande partie de l'influence de son réseau franc-maçonnique, avec un code strict d'obéissance et, à ce niveau, les partis s'effacent, les Etats s'effacent, ne reste plus que L'INTERET DE LA FRANCE !!! Et nous présidents quand ils en deviennent membres, aux dires d'un ami qui y est entré doivent prêter ce serment :
" POUR LA GLOIRE DE LA FRANCE !"
Notez que Sassou n'a jamais parlé de l'intérêt du Congo, alors qu'il est toujours dans la bouche des gouvernants français de... l'intérêt de la France !
 Or, ce jour-là, Omar Bongo  portait  un insigne franc-maçonnique ! Cette sorte de grosse médaille avec des étoiles incrustées dans un cercle. Pour quelle raison la portait-il ? Regardez bien les photos sur le site officiel de Sassou ou sur nos images en ligne. Il nous faut ajouter à l'intelligence objective, une intelligence symbolique, ou même une intelligence mystique, pour porter à la lumière ce qui se fait, se sait dans l'ombre...
Merci pour l'info sur le livre de Xavier Harel que je ne tarderai pas à lire.
                                                                          M.I.L.

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg