Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2006 4 09 /11 /novembre /2006 22:00

Cher X,

 

Tu fais bien de me parler de la CADD. Convention pour l'Action la Démocratie et le Développement d’André OKOMBI SALISSA et de la réunion qui aura lieu le vendredi 10 novembre 2006 à partir de 13 heures.

Ma petite réflexion hâchée va partir des concepts qui compose le CADD car il faut partir de quelque part et l'analyse conceptuelle est un bon début.

Convention : une convention est une initiative commune et je doute que la genèse du CADD vienne d’une assemblée qui ait arrêté les statuts et les objectifs de cette association politique qui veut se muer en mutuelle.

Action : pour l'intérêt de qui ? Juste les membres du CADD ? Qui fixe et définit les objectifs ?

Démocratie : à ce niveau apparaît le premier affinage : la démocratie est aussi une action pour tous ; ce qui est contraire à l'idée de mutualisation car la mutuelle est une mise en commun pour l'action réduite à ses propres membres. Or, je suis sûr que ceux qui bénéficieront des largessses du CADD n'auront pas besoin d'être adhérents !  Mais on peut ramener la chose à un niveau réduit ; on parlera de démocratie interne ; ce qui implique : le principe du vote (un membre du CADD, une voix), le principe de la transparence, de l'équité, etc.

Développement : un concept large. Danger ! Développement économique ? Social ? Culturel ? CADD en parlant de petits métiers vise probablement le développement économique qui ne peut qu'aller de concerto avec les autres formes de développement. Le développement est irréversible ; on parle désormais de développement durable car celui des occidentaux qui pillent les mers, les forêts, etc., ne l'est pas et surtout, ne favorise que l'enrichissement d'une oligarchie.

La mutuelle a-t-elle de l'argent ? Si oui, d'où vient-il ? Qui finance le CADD et pourquoi ? S'agit-il d'une autre façon partiale de prendre de l'argent public pour en donner à une petite poignée ?

UNE MUTUELLE NE PEUT PAS ETRE FINANCEE PAR DES FONDS EXTERIEURS SANS SE DENATURER : les mutuelles ont des fonds qui proviennent des cotisations de leurs membres, donc de l'argent privé pour des actions privées.

Si les fonds proviennent du gouvernement ou de Sassou, ce n'est pas une mutuelle mais une organisation politique à visée populiste.

Encore une contradiction : on veut insérer les membres par les petits métiers. Mais que fait donc la CADD des membres qui travaillent déjà : on ne peut insérer que ce qui est en dehors du champ d'action. Ici, visiblement, le champ, c'est le travail !

 

 

 

 

Petits métiers définis par rapport à quels besoins ? A-t-on étudié les besoins afin de faire ce qui est économiquement rentable ?

Petits métiers, certainement par le financement mais n'impliqueront-ils pas une formation ?

Sur quel critère établira-t-on ceux qui bénéficieront de tel ou tel petit métier ? En seront-ils aptes ? A-t-on fait une étude du coût de chaque petit métier ? Il faut prévoir :

- un BFR : Besoin de Fonds de Roulement pour éviter que le "mutualisé" ne dépense le pécule qui est échu au petit métier à manger et à boire ;

-le coût de l'investissement de sorte qu'il soit rentable ;

-la logistique  (qui a un coût) liée au petit métier s'il doit déplacer les marchandises, les ressources humaines, etc. ;

-le temps de mise sur le marché des produits;

-le coût de fabrication des produits;

-le coût du local.

Bref, au Congo, on utilise bien souvent des gros mots mais on ne va pas en profondeur car gérer, c'est prévoir...

Imaginons que la CADD ait un succès et que  les membres deviennent pléthoriques, le budget répondra-t-il aux attentes de tous ? En effet, tous les membres du CADD devraient bénéficier de ses prérogatives ! Bref, tu vois, je n'ai pas obtenu une maîtrise en ressources humaines par hasard.

Une association peut fonctionner comme une mutuelle. L'association dérive de la loi 1901 et la mutuelle est née du droit de la sécurité sociale car tous cotisent pour tous par exemple pour les mutuelles de santé mais tous bénéficient quand ils en ont besoin des services de la mutuelle ! Je ne sais pas si OKOMBI SALISSA sait de quoi il parle...

La mutualisation de la CADD vise quoi ? Que tous ses membres cotisent ? Mais comme il est question de démocratie, celui qui a le devoir de cotiser a aussi des droits. Lesquels ? Sont-ils bien définis par tous ? (principe de démocratie)...

Apparemment, en te lisant, la population que l'on veut insérer est jeune. Les membres du CADD sont-ils tous des jeunes ? N'y a-t-il pas des personnes âgées membres CADD qui pourraient bénéficier de la prétendue action ? Bref, ça me paraît assez mal préparé, mal pensé. Pourquoi la CADD vise-t-elle les jeunes uniquement ? Si la CADD se mutualise, les jeunes qui ne peuvent cotiser ne peuvent faire partie de la mutuelle CADD, donc ne peuvent bénéficier des aides financières. Or, ils seront les premiers à bénéficier des initiatives issues de la mutualisation de la CADD …

A-t-on listé les activités génératrices de revenus ? Sont-elles forcément des "petits métiers" ?

Bref, tu peux constater que mon esprit fécond en s'emparant des concepts qui définissent le CADD te présente sans trop réfléchir une problématique très complexe.

J’y vois un agissement populiste visant à attendrir une certaine catégorie de l’électorat avant les élections de 2007 et pourquoi pas de 2009…

Il est assez curieux qu'un ministre de la République censé agir pour l'intérêt de tous ait besoin de créer une association pour conduire des actions parallèles.

J'ai bien compris le dicton en vogue au pays : "Prenez et mangez ; c'est l'argent de la République".

Alors, pourquoi ne pas multiplier les mangeoires ? Le principe reste le même : transformer de l'argent public en argent privé...

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg