Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2006 7 15 /10 /octobre /2006 21:52

Si Nicolas Sarkozy accédait à la magistrature suprême, il serait le premier juif président de la République française, non pas qu'il soit juif pratiquant mais nous avons noté qu'en France, les Juifs n'ont jamais dépassé la primature. Il nous semble plus aisé à expliquer pourquoi madame Ségolène Royal est plébiscitée car c'est une Française d'origne et Strauss Khan et Fabius qui sont Juifs seront certainement battus à ce simple titre. Les Français sont très regardants quand il s'agit de porter une personnalité au sommet du pouvoir et l'apparition de livres révélant les origines juives de Nicolas Sarkozy et sa vie de noble n'est pas un hasard. On pourrait avoir des surprises, car certains membres du camp même de Sarkozy qui l'accusent de ne pas être assez "républicain" pourraient manigancer pour élire Ségolène, une fille de France qui ne critique pas son pays à l'étranger. Et, surtout, qui est bien de France. Elle engrangera, si Le Pen n'est pas au deuxième tour, les voix du Front National. Au sommet de la République, en France, la raison d'Etat semble se confondre avec la raison des origines...  D'autre part, à confondre brutalité et courage, monsieur Sarkozy risque de faire plus peur qu'autre chose ; les français n'aimeraient pas avoir un petit dictateur hongrois au pouvoir. Le réveil de ceux qu'on appellent chiraquo-villepinistes était à prévoir. Le pouvoir ne se donne pas : il faut le prendre ou le mériter mais quoi qu'il en soit, des empoignades sont nécessaires. Mais que croyait donc Sarkozy ? Que le chemin à l'Elysée est le boulevard réservé à un candidat unique prêt à "karsheriser" tout ce qui bouge ?

Qui du courage politique ou de l'origine l'emportera ? Affaire à suivre...

Un sondage place Ségolène Royal victorieuse au deuxième tour sur Nicolas Sarkozy pour la première fois. Certains députés UMP sont par ailleurs prêts à soutenir S. Royal pour barrer le chemin à N. Sarkozy de Nagui Bocsa... Certes les puissances de l'argent qui tiennent les médias soutiennent N. Sarkozy mais les élections sont une question de nombre et les richissimes soutiens de Sarkozy n'y peuvent rien...  Ca promet !


 

 

 

 

NICOLAS SARKOZY : Nicolas Sarkozy, Ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et de l'aménagement du territoire, de son vrai nom Nicolas, Paul, Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa, fils de réfugiés juifs hongrois (père et mère juifs), né le 28 janvier 1955 à Paris 17ème, est le Président du parti de droite au pouvoir, l'UMP, Union pour un mouvement populaire. Il est également Président du conseil général des Hauts de Seine. Il est conseiller municipal de Neuilly-sur-Seine, dont il a été le maire de 1983 à 2002. Nicolas Sarkozy, au mandat de député clos, est considéré par ses détracteurs d'être un leader libéral populiste. Livre : "Nicolas Sarkozy, le destin de Brutus" de Victor Noir, Denis Demonpion, Sonya Faure, Antoine Glaser.


Nicolas Sarkozy, (photo), ici en compagnie du Rabbin Martin Hier, a reçu le "Prix de la tolérance" 2003 du "
Simon Wiesenthal Center" pour "sa" lutte contre l'antisémitisme. Le 22 juin 2005, le Syndicat de la magistrature avait estimé que Nicolas Sarkozy appelait "explicitement à la haine".
Photo, source : http://pro.wanadoo.fr/fil-info.org/gifinfos/nicolas,sarkozy,israel.jpg

Biographie officielle (modifiée) :

NDLR. En raison de ses déboires familiaux récents avec sa femme Cécilia (née Ciganer-Albeniz, ex-femme de Jacques Martin), sa situation matrimoniale "marié, 3 enfants" a été purement et simplement effacée sur le site du Ministère de l'Intérieur et du Premier Ministre. Lire l'édition du quotidien Fil-info-France du jeudi 13 octobre 2005 (N° 1163/22559) qui révèle que Nicolas Sarkozy a porté plainte contre l'Agence France Presse AFP présidée par Bertrand Eveno, pour "atteinte à la vie privée" après la diffusion d'une dépêche reprenant un article du quotidien "France-Soir" qui évoquait une liaison intime entre lui et Anne Fulda, journaliste du quotidien "Le Figaro".

Etudes :

Maîtrise de droit privé (1978)
Certificat d’aptitude à la profession d’avocat (1981)
DEA de Sciences Politiques avec mention (mémoire sur le Référendum du 27 avril 1969)
Institut d’Etudes Politiques de Paris (1979-1981)
Ancien avocat au barreau de Paris
 (Rappel de sa biographie officielle, mais les lecteurs de Fil-info-France disposent d'une autre version, Nicolas Sarkozy est avocat associé en "suspension" au Cabinet d'avocats "SCP Arnaud Claude et Nicolas Sarkozy", devenu en 2002, "SELAS Arnaud CLAUDE – Nicolas SARKOZY". - site officiel - )

Fonctions politiques :

Conseiller municipal de Neuilly-sur-Seine en 1977
Maire de Neuilly-sur-Seine de 1983 à 2002
Vice-Président du Conseil Général des Hauts-de-Seine, chargé de l’enseignement de la culture (1986-1988)
Député des Hauts-de-Seine (6ème circonscription) de 1988 à 2002
Elu Président du Comité départemental du RPR des Hauts-de-Seine le 3 mai 2000.
Elu Président du Conseil Général des Hauts-de-Seine le 1er avril 2004.
Ministre du Budget (1993-1995) et de la Communication (1994-1995)
Porte-Parole du Gouvernement (1993-1995)
Secrétaire national du RPR, chargé de la Jeunesse et de la Formation (1988)
Secrétaire national du RPR, chargé de l’Animation, de la Jeunesse et de la Formation (1989)
Co-directeur de la liste d’union pour les Elections européennes (1989)
Secrétaire Général Adjoint du RPR, chargé des Fédérations (1992-1993)
Membre du Bureau Politique du RPR (depuis 1993)
Coordonateur et porte-parole de l’équipe de transition (10 juillet 1997)
Secrétaire général du RPR (6 février 1998)
Président par intérim du RPR (avril 1999-octobre 1999)
Tête de la liste RPR-DL pour les Elections européennes de juin 1999.
Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Intérieure et des Libertés Locales (2002/2004)
Ministre d’Etat, ministre l’Economie, des Finances et de l’Industrie (2004)
Président du Conseil général des Hauts-de-Seine
Elu président de l’UMP le 28 novembre 2004
Depuis mai 2005, ministre d'Etat, minitre de l'Intérieur et de l'Aménagement du Territoire

Livres :

Georges Mandel, Le Moine de la Politique - Editions Grasset - 1994
Au bout de la passion, l'équilibre - Entretien avec Michel Denisot - Editions Albin Michel - 1995
Libre - Editions XO / Robert Laffont - Janvier 2001


ACTUALITES EXCLUSIVES SUR NICOLAS SARKOZY :
(Source : Quotidien Fil-info-France)


Mercredi 2 novembre 2005 N° 1180/22576

 

 

 

 

 

 

FRANCE : BAVURE : 6ème soirée de troubles en banlieue parisienne nord selon la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) qui signale environ 150 départs de feu. Mais les émeutes de Clichy-sous-Bois (Seine-saint-Denis) ont baissé en intensité, et, malgré la présence de près d'un demi millier de policiers quadrillant toutes les cités-dortoirs, environ 70 voitures (NDLR. 68 répertoriées) ont été incendiées à coup de cocktails Molotov, projectile incendiaire artisanal composé d'une bouteille, d'essence et d'une mèche en tissu. Dans des villes voisines de Seine-Saint-Denis, des véhicules ont brûlé à Sevran, Bondy, Villetaneuse, Bobigny et Neuilly-sur-Marne. A Montfermeil, le garage de la police municipale a été incendié. A Aulnay-sous-Bois, les forces de l'ordre ont subi des caillassages. 7 véhicules ont été brûlés à Chelle (Seine-et-Marne). La voiture du recteur de la Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, venu rompre le jeûne du ramadan avec les fidèles de Clichy-sous-Bois, a été la cible de jets de pierres. Est à l'origine de ces émeutes, qui oppose uniquement la police dirigée par Nicolas Sarkozy, Ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et de l'aménagement du territoire, aux jeunes des cités "sensibles" habitées en grande majorité par des Musulmans, la mort de Ziad, 17 ans, et Banou, 15 ans, électrocutés dans un transformateur, le jeudi 28 octobre 2005 à Clichy-sous-Bois (Seine-saint-Denis) en voulant, selon la version populaire, échapper à la police. Le gouvernement de Dominique de Villepin a été déstabilisé après qu'Azouz Begag, ministre délégué à la Promotion de l'Egalité des chances, ait critiqué, Nicolas Sarkozy, mardi 25 octobre 2005, dans le quotidien "Libération", estimant que les mots "voyous et racaille", "Karcher" et employés par le ministre de l'Intérieur lors de ses visites en banlieue parisienne s'apparentaient à une "sémantique guerrière" : "On est là pour éradiquer la gangrène, on va vous débarrasser de cette bande de racaille". Ajoutant : "Je regrette de ne pas être associé (NDLR. Au ministre de l'Intérieur) quand il y a un dialogue difficile avec des jeunes. A chaque fois que mon collègue (NDLR. Nicolas Sarkozy) intervient en banlieue même quand il s'agit d'égalité des chances, je ne suis jamais contacté. Quand on nomme un préfet musulman, (NDLR. Aïssa Dermouche, 57 ans, préfet du Jura depuis le 14 janvier 2004) quand on dit vouloir donner le droit de vote aux étrangers et qu'on envoie des CRS contre les jeunes de banlieue, il y a un décalage". Azouz Begag concluant : "Ca fait 5 mois que je suis au gouvernement (NDLR. De Villepin) et je n'ai pas été assez incisif. J'ai été trop faible". Le 22 juin 2005, le Syndicat de la magistrature avait estimé que Nicolas Sarkozy appellait "explicitement à la haine". Le principal parti d'opposition, le Parti socialiste, a jugé, mardi 1er novembre 2005, "inadmissible" le silence du Premier ministre et du chef de l'Etat, Jacques Chirac, dans les événements de Clichy-sous-Bois, qui sont la conséquence "des provocations récurrentes de Sarkozy". Poursuivant dans un communiqué intitulés "Halte au feu !" : "Lorsqu'un ministre de l'Intérieur n'hésite pas à utiliser des propos injurieux, en traitant de "racaille" et en voulant "nettoyer au Kärcher" des populations qui ont le tort d'être fragiles, c'est l'image de la République qui est ternie" ; "La tension a atteint son paroxysme avec les tirs de gaz lacrymogènes en direction d'un lieu de prière (NDLR. Mosquée) et de surcroît pendant la "nuit sacrée" du Ramadan". "S'agit-il d'une erreur ou d'un acte délibéré ? On est tenté de croire à une énième provocation". Ce communiqué du Parti socialiste qui est signé par le délégué national chargé de l'égalité des chances et de la lutte contre les discriminations du PS, Faouzi Lamdaoui, dénonce "le silence observé par le préfet, le Premier ministre et le président de la République sur ce sujet comme sur la mort des 2 adolescents est tout simplement inadmissible". Nicolas Sarkozy y est qualifié de "ministre-pyromane". Concluant : '"Il est temps de mettre fin au populisme sécuritaire de Nicolas Sarkozy, directement inspiré de l'idéologie de l'extrême droite" ; "Ce que cette dernière a rêvé, Sarkozy l'a fait. L'opinion en est témoin et les électeurs s'en souviendront. Avec la mort de Banou et Ziad nous sommes déjà au stade de l'irréparable". Dominique de Villepin, Premier ministre, a reçu tardivement, mardi soir, pendant plus de 3 quarts d'heure, Azouz Begag, ministre délégué à la promotion de l'Egalité des chances, pour "étudier avec lui les perspectives de la promotion de l'égalité des chances". Il a également reçu mardi soir, Nicolas Sarkozy, avec les familles des jeunes garçons électrocutés à Clichy-sous-Bois, qui avaient refusé l'invitation très médiatisée de Nicolas Sarkozy, accusé par celles-ci d'être "très incompétent". Enfin, Dominique de Villepin a lancé un appel au calme. NDLR. 1 - Le terme employé par Nicolas Sarkozy, "racaille", est raciste dès lors qu'il désigne les Arabes. Ce terme raciste, avait connu son appogé de la fin des années 1900 jusqu'à l’été 2003 sur le site Internet SOS-RACAILLE qui estimait que depuis "depuis 20 ans, la France est colonisée par les immigrés afro-arabes". Ce site, d'abord accusé d'être une émanation de l'extrême droite française et anti-musulmane, présenté même par la presse comme "néo-nazi", était en réalité fabriqué par un ultranationaliste juif, "escroc multirécidiviste" surnommé le "caméléon", Joël Michel Sambuis, ingénieur en informatique déjà condamné à Grenoble. Il sera arrêté le 15 juillet 2003 à Moscou, (Russie) par le département "K" de la Direction centrale des affaires intérieures (GOuVD) de la ville de Moscou, une unité de la police russe chargée de la criminalité liée aux nouvelles technologies. Il est alors sous le coup de mandat d'arrêt international lancé contre lui par la justice française d'au moins 13 chefs d'inculpation, dont celui d'escroquerie à la carte bancaire. ; NDLR. 2 - Nicolas Sarkozy, de son vrai nom Nicolas, Paul, Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa, né à Paris en 1955, fils de réfugiés juifs hongrois, est également le Président du parti de droite au pouvoir, l'UMP, Union pour un mouvement populaire. Nicolas Sarkozy a reçu le prix de la tolérance 2003 du "Simon Wiesenthal Center" pour "sa" lutte contre l'antisémitisme. ; NDLR. 3 - Liste des sites considérés "racistes" sur Internet, établie par la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme, tel que France Echos ou ISLAM ECHOS ; Musulmanes on line ; Sos France, "site contre l'islam et les collabos" ; SOS ISLAM ou SOS FRANCE ; Merde in France ; A lire, "Nicolas Sarkozy, le destin de Brutus" de Victor Noir, Denis Demonpion, Sonya Faure, Antoine Glaser. (Source Fil-info-France)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Mouvimat - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Serrurier sur Gonesse 17/12/2015 15:03

Bon pas de fin de monde je suis toujours la, vous aussi ? :-)

serrurerie paris 14/02/2015 15:57

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

MONTES 08/05/2011 08:00



6 mai 2012 : 4 a,s de rçgne . 2012 la fin du monde ? Le compte à rebours a commencé (manethon 2012)



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg