Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 15:12

QUELLE  REELLE OPPOSITION APRES LE FRONT (FUPOC) ?

 

Par Mathurin NGODE

 

Sassou les connaît ou les connaissait tous par cœur – tous les hommes politiques de sa génération – c’est cela qui fait sa force.

 

Yhombi, Lissouba, Kolélas, Ghanao, Paul Kaya, Feu Milongo, Feu Poignet, Feu Bongo-Nouara, Feu Thystère Tchikaya, Feu Noumazalaye, Feu Kimbouala Nkaya, Feu Taty Loutard, Mbéri, Moungounga Nkombo, Tamba-Tamba, Moukouéké, Poungui, Ndzon, Kinfoussia, Mierassa, Général Damase Ngolo, Général Emmanuel Ngouélondélé, Galibali, Miokono, Jacques Okoko, Lékoundzou, Marion Mandzimba, Florent Ntsiba, Jean-Marie Mokoko, Ndala Graille, etc. Cette liste n’est pas exhaustive car elle remplirait des pages entières.

Pour avoir tous été ses subalternes et pour avoir réussi à les manipuler, en dehors de Pascal Lissouba, Sassou considère, en toute logique machiavélique, qu’il n’a pas une opposition crédible en face de lui au Congo-Brazzaville. Et, il le dit, à qui veut bien l’entendre car ce n’est un secret pour personne. Au sein du pouvoir français, c’est le même constat accablant, arguant que l’opposition congolaise n’a pu se mettre d’accord autour d’un seul candidat face à Sassou.

 

La preuve, le FUPOC (Front Uni des Partis de l’Opposition Congolaise) qui nous a rabâché les oreilles avant les pseudo-élections présidentielles au Congo en affirmant : « si les conditions ne sont pas réunies, ni lui, ni nous, personne n’ira aux élections ». Sassou n’a pas été empêché d’aller à ces élections. Pire, il les a remportées haut les mains avec le score que tout le monde connaît soit 78%, des voix avec un taux de participation de 66%, alors que paradoxalement, le peuple l’a désavoué massivement (90% d’abstention). Aujourd’hui, fort est de constater que les candidats du FUPOC investis dans cette bataille des pseudo-présidentielles ne se contentent désormais que d’une simple demande d’annulation de l’élection auprès de la Cour constitutionnelle aux ordres du pouvoir, sachant d’avance qu’ils en seront déboutés. Autre exemple : le meeting du FUPOC du 25 avril 2009 à Pointe-Noire, officiellement autorisé, avait été interdit par Sassou sous prétexte qu’un match de football devait avoir lieu à l’endroit dudit meeting. La réaction du Front, sans demander au militants venus nombreux ce jour là d’aller à l’affrontement, m’a paru, somme toute, très molle. Tout le monde a cru, à un moment donné en ce Front et moi le premier mais, l’occasion, que lui a offerte le peuple congolais en s’abstenant massivement au vote, n’a pas été exploitée par le Front pour la transformer en Victoire. Le peuple en est réellement plus que déçu et ne sait plus à quel saint se vouer. Maintenant que Sassou va jouer le pourrissement de la situation pour se maintenir au pouvoir, qu’elle est la manœuvre du FUPOC ? Aucune. Bien au contraire, nous assisterons sans nul doute, aux va-et-vient à Mpila dans la nuit, pour aller féliciter le bourreau des Congolais et, par cette même occasion, négocier un petit poste au sein du futur Gouvernement ou ailleurs.

 

Ils croyaient déstabiliser Sassou sans couper les branches sur lesquelles il se cramponne

 

Ce n’est un secret pour personne, Sassou tient son pouvoir grâce en premier chef au soutien indéfectible de la France. Le pouvoir, c’est les réseaux et le renseignement. Sassou manie efficacement les deux car il sait maintenir ses relations et surtout, n’est pas avare. Je me suis personnellement entretenu, sans les nommer, avec certains Leaders de l’opposition en exil en France en leur posant la question suivante : Connaissez-vous quelques personnalités françaises qui peuvent, le moment venu, vous apporter le soutien nécessaire pour faire partir Sassou ? La réponse était non chaque fois. Vous êtes restés près de 12 ans en exil en France, n’avez-vous pas tissé quelques relations d’amitié avec le pouvoir en place ou les partis majoritaires dans ce pays ? Sans surprise, la réponse était toujours non. Et d’ajouter : tu vois comment ils nous traitent ces autorités françaises, c’est comme si chez nous, nous n’avions jamais occupé des postes de responsabilités. Ce qu’ils oublient, malheureusement, c’est qu’ils ne sont plus au pouvoir et qu’ils doivent par conséquent être humbles et modestes. Si vous n’êtes pas de mèche avec les Français (tout au moins pour l’instant car on ne sait pas de quoi demain peut être fait) qui ont réinstallé Sassou au pouvoir, vous ne pouvez prétendre à aucun changement dans notre pays car ils bloquent tout : embargo médiatique sur le Congo, aide en douceur au pouvoir de Brazzaville (au travers du FMI, de l’ONU, de l’UE, etc.) afin de lui permettre de rester au pouvoir, freins sur toutes les actions menées par l’opposition. Et ainsi de suite…

 

Moungounga Nkombo Nguila, réel opposant à Sassou c’est vrai, donne de la peine à force de l’entendre s’égosiller sur quelques médias (RFI, BBC, La Voix de l’Amérique…), tapant énergiquement sur le système Sassou. Cela ne nous a malheureusement guère avancé et n’a apporté aucun changement car, depuis 12 ans, Sassou n’entend que la même chose et il s’en moque d’ailleurs. Comme on dit : le chien aboie, la caravane passe !

 

A la nouvelle génération de prendre son mal en patience et de s’organiser autrement

 

Sassou est parti pour sept nouvelles années au pouvoir sauf si Dieu, le Maître incontesté de tout être vivant, le rappelait à lui. La nouvelle opposition de demain qui fera peur à Sassou, c’est celle qui sera incarnée par des personnes qu’il ne connaît et ne maîtrise pas. Il revient donc à la nouvelle génération de prendre son mal en patience et de s’organiser autrement pour palier aux insuffisances notées et réfléchir sur l’avenir du Congo car, Sassou passera mais le Congo restera. Nous devons par conséquent tous travailler ensemble pour rebâtir un Congo nouveau, débarrassé du tribalisme, du régionalisme, du népotisme, du clanisme, de la corruption, de la dépravation des mœurs, du gain de l’argent facile, etc., un Congo où il fera bon vivre, réconcilié du nord au sud et de l’est à l’ouest.

 

Il est venu l’heure de faire de la politique autrement. En France comme aux Etats-Unis, aujourd’hui, ce sont des personnalités de notre génération qui ont pris les choses en mains pour apporter le changement dont le peuple a besoin. Le discours de Barack Obama, à Accra, au Ghana, deux jours avant les pseudo-élections présidentielles au Congo, tombe à pic pour nous conforter dans cette direction. Diversifier dès à présent nos futurs partenaires de demain est un impératif si nous voulons sortir, comme la Côte d’Ivoire, des griffes de la Françafrique qui nous tient à grâce des « esclaves » comme Sassou.

 

C’est donc dès maintenant qu’il faut commencer à travailler en direction des pays comme les Etats-Unis, la Grande Bretagne, l’Allemagne, l’Italie, la Chine, l’Inde, le Brésil, l’Afrique du sud, etc. Dans la stratégie que nous mettrons en place, nos actions doivent concourir, quotidiennement, à affaiblir davantage le régime illégitime de Brazzaville qui sait très bien, que pour lui, le plus dur ne fait que commencer.

 


Partager cet article

Published by Mathurin NGODE - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg