Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 12:00

 

  LA NOUVELLE GENERATION DOIT PRENDRE SES RESPONSABILITES

 

Par Taguy-Kihoulou Guy

 

Après presque 50 ans d’indépendance, notre pays, le Congo-Brazzaville, est à l’agonie et le constat est implacable. L’élite politique qui a pris le pouvoir après l’indépendance du pays en 1960 est responsable de tous les maux qui minent notre nation. Quand on creuse pour savoir pourquoi il y  a eu tant d’assassinats politiques dans notre pays, l’on se rend compte que ce ne sont pas les débats d’idées pour changer le Congo qui divisent cette élite, mais plutôt les affaires de culs « pardonnez-moi l’expression ». Depuis 1960, ce sont les mêmes qui se succèdent au pouvoir, laissant le pays exsangue. Sassou, Yhombi,Lissouba, Kolélas, Moungounga, Tamba-Tamba, Mbéri, Moukouéké, Poungui, Dzon,Ngouelondélé, pour ne citer que ceux-là, car la liste est longue, sont responsables des problèmes que connaît notre pays. Ils ont tous été, en dehors de Lissouba, des subalternes de Sassou qui les connaît très bien et qui sait comment les manipuler. C’est pour cette raison que j’interpelle la nouvelle génération afin qu’elle prenne ses responsabilités face à l’histoire. Eux, sont dans les rouages du pouvoir depuis leur tout jeune âge : 22 ans pour les uns et maximum 26 ans pour les autres. Exemple : à 22 ans, Sassou était déjà Ministre de la défense et à 36 ans, il était président du Congo. Les Congolais nés pendant l’indépendance et qui incarnent la nouvelle génération ont 49 ans aujourd’hui. Beaucoup d’entre-eux se retrouvent à l’extérieur du pays car le Congo ne peut leur offrir un lendemain meilleur. A tous ceux-ci, je lance un appel : réveillez-vous, il est temps de s’organiser pour chasser cette vieille classe politique qui n’a rien fait pour les jeunes et pour nos populations. Arrêtons aussi de toujours penser que c’est eux qui feront à notre place. Nous avons souvent l’habitude de les appeler « Vieux » ou « Grand » par respect c’est vrai, mais, ils doivent se rendre à l’évidence que nous ne sommes plus des enfants ! A 49-50 ans, vous acceptez qu’on continue de vous appeler « petit » alors que vous êtes des chefs de famille et que vous avez des responsabilités ? Ce temps est fini. Qu’allons-nous léguer à notre tour à nos enfants ? Un pays moribond sans tissu social ? Un pays divisé où règnent le tribalisme, le népotisme, le clanisme, la corruption, la dépravation des mœurs etc. ?

 

 

L’on ne peut faire de critiques sans faire d’autocritique. Beaucoup de jeunes gens, de notre génération en effet, ont vendu leur âme et leur conscience pour de l’argent. A cause de l’appât du gain facile, certains ont même dénoncé leurs parents qui ont été massacrés. Ils sont aujourd’hui dans les rouages du pouvoir totalitaire de Sassou qui les utilise pour des basses besognes (Hellot Mampouya, Guy Parfait Kolélas, Okombi Salissa, Thierry Moungala, etc.). La nouvelle génération responsable qui arrivera au pouvoir demain a du pain sur la planche car elle doit s’attaquer à tous ces maux qui minent le Congo. Il faut recréer les valeurs dans le pays, chacun doit vivre et manger à la sueur de son front. Il faut créer les conditions vitales nécessaires à la vie d’un être humain et relancer l’emploi. Tout reste à faire au Congo. Sassou est un instrument de la France, ce qui veut dire que nous ne serons jamais libres tant que ce Monsieur sera aux commandes du pays. La vraie liberté pour les Congolais commencera le jour où Sassou sera renversé par la ferveur populaire. Ce jour là, aura également sonné le glas de la Françafrique et nous serons alors délivrés des griffes du colonisateur qu’est la France. Il ne nous reste plus qu’à nous mettre en ordre de bataille pour libérer notre pays du joug français. Le peuple ne peut se lever tout seul, il faut un Leader charismatique, et ce Leader charismatique s’appelle La Nouvelle Génération. Le Congo sera libre un jour, il faut y travailler et dès maintenant ! Le combat prendra le temps qu’il faut, ce qui compte c’est la libération de notre pays. Suivons l’exemple de Nelson Mandela.

Partager cet article

Published by Taguy-Kihoulou Guy - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg