Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 21:59
Si vous ne vous rendez pas encore compte de l'importance de la prochaine élection présidentielle, il vous suffit de penser que les choses risquent d'être bien pires pendant sept longues années car nos richesses ne sont pas infinies et surtout, Sassou Nguesso va encore accroître l'endettement du pays qui a pourtant assez de liquidités pour l'éviter. Tout le monde sait que les choses vont mal au Congo mais il ne suffit pas de faire ce constat ; encore faut-il identifier QUI est le MAL car ici, le mal, c'est un homme, un individu imbu de sa personne qu'il ne se voit nulle autre part qu'au sommet de la chaîne alimentaire pour ruiner le pays. Le mal, c'est Sassou Nguesso qui a mis en place un système de prédation qui étrangle le peuple congolais et comme le remède et le mal doivent être forcément différents, c'est tout sauf Sassou Nguesso. Si le mal c'est monsieur Sassou Nguesso, il ne faut pas voter cet homme car ça serait de l'autoflagellation, de la folie pure, un non sens politique  !
Imaginez sept longues années sans eau à Brazzaville ou sans électricité à Pointe-Noire. Pensez à sept années sans hôpitaux dignes de ce nom, sept années sans nouvelle école construite, déjà que l'école actuelle ne vaut plus rien, notre université étant devenue la dernière d'Afrique. Pensez à tout l'argent que monsieur Sassou Nguesso va encore voler, pensez à toutes les personnes qu'il va encore assassiner, empoisonner, faire disparaître comme les 300 du Beach. Le pays est par terre ; sept ans de plus avec Sassou Nguesso, il sera dans la fosse. Quand nous n'aurons plus de forêts parce que les Chinois auront détruit toutes nos forêts pour exporter nos essences rares, le Congo ne tardera pas à devenir un désert !
Comment pouvez-vous apprécier objectivement un régime  politique ? D'abord au service de qui est-il ? Sert-il des intérêts publics ou privés ?
Les intérêts privés,  c'est d'utiliser l'Etat pour enrichir des individus et non le pays car voyez-vous si Sassou Nguesso enrichit Total-ELF-FINA, le pétrole profite à tous les Français au travers d'impôts sur le bénéfice, au travers du chauffage au fuel, au travers de l'essence et du gaz-oil des voitures, au travers des industries qui tournent à l'aide du pétrole, des barrages électriques qui fonctionnent au fuel, aux compagnies aériennes, à tous les produits dérivés qui profitent au peuple français.  Vous voyez dans cet exemple comment une société publique qui exploite le Congo profite dans son ensemble à tout un pays démocratique car les bénéfices prélevés par l'Etat reviennent aux Français sous forme d'allocations et d'aides diverses sans oublier la construction de nouveaux logements, etc. Or, l'argent qui revient à l'Etat congolais ne profite pas aux Congolais car il n'y a pas une seule action d'envergure qui profiterait à tout le peuple congolais entreprise par le gouvernement Sassou Nguesso - je dis bien à tout le peuple congolais. Il y a des bricoles ici ou là mais tribalement orientées surtout. Là où on pourrait attendre un profit pour tout le peuple congolais, justement, Sassou ne fait rien comme l'eau potable pour tous ou l'électricité pour tous, l'école pour tous, l'hôpital pour tous, à manger pour tous, du travail pour tous. En France, ils ont la sécurité sociale pour tous car le propre d'un véritable progrès est qu'il atteigne tout le monde quand nécessaire là où il se trouve - le progrès n'est pas pour quelques privilégiés mais pour tous - même le dernier des citoyens. Avec trois petits millions d'habitants, on pourrait avoir des soins gratuits pour tous ! Sassou Nguesso ne s'occupe pas de tout ça mais par contre, vous voyez des individus acheter des villas qui coûtent des millions d'euros en France et ailleurs, ou des voitures qui coûtent des centaines de milliers d'euros. Sassou Nguesso n'a pas construit d'écoles en douze ans, pas de nouveaux collèges, pas de nouveaux lycées alors que la population augmente ! L'Etat qui est une institution publique est devenu un club privé, une secte de privilégiés qui est au service de la Françafrique. Rappelez-vous que la première parole de monsieur Sassou Nguesso après son coup d'Etat a été : " Il faut réconcilier le Congo et la France" comme si les deux pays étaient en guerre sous Lissouba. Dans les pays développés quand une personne est riche, il investit dans son pays, crée des emplois et fait avancer d'une certaine façon le niveau de vie général en créant des emplois, en inventant des produits utiles à la collectivité. Chez nous, dans le régime Sassou Nguesso, les milliards sont planqués à l'étranger et ne sont même pas réinvestis au Congo !
Ensuite, pour bien juger un régime politique, demandez-vous quels ont été ses objectifs ? Etaient-ils d'améliorer la vie collective, le sort des Congolais ? Sous Sassou Nguesso, tout a regressé comme le niveau de vie des Congolais car les objectifs de ce pouvoir, ce n'est pas le bonheur du peuple mais l'enrichissement personnel de quelques renards mafieux. Chez les autres, dans les pays occidentaux démocratiques, un Etat a pour objectif d'améliorer le niveau de vie de l'ensemble de la population en lui apportant la modernité, le confort. Or, rien de tout cela ne constitue un seul objectif de monsieur Sassou Nguesso. Il a promis des milliers d'emplois avec sa nouvelle despérance mais c'est le chômage qui s'est accru. Et on apprend même que sa fausse municipalisation dite accélérée s'est brusquement arrêtée : il fallait bien financer sa campagne électorale aux présidentielles à coups de milliards de francs cfa et surtout, arroser les faux opposants !
Puis il faut regarder ses moyens : ici, l'argent. Avec une hausse extraordinaire du prix du pétrole, il y a eu des surliquidités ! Or, que voit-on ? Sarkozy qui vient acheter notre port de Pointe-Noire au prix de 20 milliards pour le compte de monsieur Bolloré ! Nous manquait-il vingt milliards de francs cfa ? Bien sûr que non ! Mais ici, vous devrez comprendre que Sassou non seulement n'entreprend rien mais vend le pays  au sens propre du terme ! A la fin de la vie de monsieur Denis Sassou Nguesso, le Congo appartiendra aux étrangers qui auront tout acheté... Il vend nos ports, nos côtes, nos forêts et laisse les étrangers venir piller allègrement nos richesses. Il y a beaucoup d'argent  ; ce qui devrait se traduire par un bien-être général - or, il n'en est rien ! Sassou Nguesso distribue en bon roi l'argent de l'Etat à ses courtisans quand il ne le vole pas pour lui-même !
Regardez ce qui se passe dans les Emirats comme Dubaï ! Le progrès profite à tous les Emiratis. Or, chez nous, il n'y a même pas un hôpital digne de ce nom - ce qui fait que tous nos politiciens meurent dans des hôpitaux étrangers ; même la propre fille de monsieur Sassou Nguesso est morte au Maroc - faute d'hôpitaux dignes de ce nom au Congo comme au Gabon. Quelle honte pour deux pays producteurs de pétrole !
Enfin, comparez le rapport moyens/réalisations d'un régime politique : ici, nous n'avons que quelques projets inachevés qui ont pourtant été surfacturés - à vrai dire, rien  du tout par rapport aux énormes moyens collectés car le budget du Congo est passé à plusieurs milliers de milliards de francs cfa ! On a feint simplement de mettre au point ce qu'ils ont appelé une "municipalité accélérée" mais le résultat, c'est plus du "détournement accéléré" ! Sassou n'a créé aucne nouvelle municipalité ; il a simplement construit quelques maisons qui seront vendues à des prix modiques à des proches du pouvoir. Le pays est sale ; surtout la capitale Brazzaville souvent inondée et offrant au monde un spectacle apocalyptique ! Et pour cause, Sassou Nguesso a coulé la voirie publique et les travaux publics qui réfectionnaient les routes pour donner de jûteux contrats à ses amis chinois !
Déjà que Sassou Nguesso n'atteint même pas les objectifs qu'il s'assigne lui-même, qu'il ne respecte même pas sa propre Constitution, vous vous rendez compte ? C'est un homme qui n'a foi en rien qui ne recherche pas le pouvoir pour ce qu'il est vraiment : un outil d'émancipation populaire, un outil de progrès collectif. Non, Sassou Nguesso veut le pouvoir pour sa propre gloire personnelle ! DONC LE PREMIER NIVEAU DU VOTE UTILE, C'EST DE NE PAS VOTER MONSIEUR SASSOU NGUESSO. Tout autre choix ferait déjà l'affaire et dans tous les autres candidats, vous éliminerez facilement ceux qui sont là pour servir de faire-valoir et tous ceux qui se sont salis en travaillant avec lui car il vous choisir le moins "sale politiquement" de tous les candidats. Et il est bien clair que le plus sale politiquement et de loin est MONSIEUR DENIS SASSOU NGUESSO !

Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

owona 24/06/2009 22:00

Le lion de Makanda mwan Mizumba 24/06/2009 22:42


Francine, bonjour.
Vous n'avez trouvé rien à dire car votre commentaire est vide ! Bon si ça vous laisse sans voix...


Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg