Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 10:23
Nous déplorons tous l'invalidation de la candidature d'Ange Edouard Poungui, candidat de l'UPADS, qui laisse ce parti sans véritable représentant pour défendre ses armoiries lors de l'élection majeure à la présidence de la république du 12 juillet 2009. Hélas, chez nous, le ridicule ne tue pas puisque nous avons bassement assassiné la honte qui est le propre de l'homme véritable ayant pris de la latitude vis-à-vis de son animalité tandis que l'animal n'en fait pas cas. Vous aurez compris que pour le pouvoir certains  sont prêts à redevenir de bons et purs primates - quitte à manger leur propre merde comme le fait le gorille ! Le Comité de Soutien ou l'UPADS aurait pu protester auprès de la Cour Constitutionnelle car les décisions de cette Cour ne sont pas des faits d'évangile ! Et même si nous comprenons que le 12 juillet, Moukouéké aura 70 ans, 1 mois et 3 heures (et ici, la précision décoiffe) ; ce qui l'exclut par le critère de l'âge, autant nous ne comprenons pas l'invalidation de la candidature de Poungui - encore moins nous déplorons que rien ne soit fait pour contester cette décision car d'ici le 12 juillet, il reste 20 jours. 20 jours pour protester !
Cependant, notre propos est ailleurs car AEP, candidat dont l'ambition a été stoppée net, a jugé bon de créer sous forme associative - mais une association ad hoc qui devrait se dissoudre après l'élection présidentielle, un Comité de Soutien pour élargir son soutien en dehors de son parti. Se justifiant par et pour la candidature à l'élection majeure à la présidence de la république d'AEP, il est bon de se demander ce qu'il va advenir de cette association, de ce comité de soutien - puisque sa raison d'être n'existe plus de façon prématurée. Ecoutez, nous savons que nous autres Africains avons un sérieux problème quand il s'agit de se mouvoir dans la sphère du droit, dans le monde nébuleux des principes. Il est bon de dévancer l'ange de la justice car si le Comité de Soutien l'avait fait, peut-être qu'AEP aurait pu éviter ses déboires qui paraît-il viennent d'une multiplicité d'adresses : une pour le cv, une autre pour la résidence, etc. La vigilance a manqué  car il a fallu agir de façon précipitée - alors même qu'AEP avait des prétentions présidentielles dès son arrivée au sein du parti et il ne s'en cachait pas. Il eût fallu que ce "Comité de Soutien" encore officieux à ce moment-là, se penchât sur toutes les conséquences de cette candidature. J'ai l'impression que le grand et bon "cheval politique" Ange-Edouard Poungui a été mal servi par son cavalier en la personne morale du Comité de Soutien qui a jugé bon de couper le cheval de l'écurie UPADS ! Nous concédons à AEP son intégrité morale mais nous dénonçons le rapt qu'une poignée d'individus avait fait sur sa personne car la prévision est le maître-mot en politique et en recevant un mail de panique de la part du comité de Soutien, nous avons réalisé l'amateurisme de ceux qui s'étaient placés en sattelites autour du grand homme et j'accuse ouvertement ceux-ci de lui avoir fait manquer son rendez-vous avec l'histoire.
Certes, légalement, le Comité de Soutien peut encore dire : "Notre existence doit courir jusqu'à l'élection présidentielle et permettez que nous continuions à vous envoyer des mails, etc." Attendez, pas si vite ! L'existence du comité de soutien d'AEP n'est pas liée à l'élection présidentielle mais à LA PARTICIPATION D'AEP à ladite élection. Je m'explique : " Si AEP n'avait pas reçu l'investiture de son parti pour l'élection présidentielle, ce Comité de Soutien n'aurait jamais vu le jour !" Si ce comité de soutien veut continuer à soutenir Ange-Edouard Poungui qui n'est plus candidat et nous savons tous qu'il n'y a aucune voie de recours, il faut qu'elle soit d'abord dissoute et qu'elle revienne sur le devant de la scène avec d'autres objectifs. Il est assez douloureux de voir que le parti de Poungui, l'UPADS, ne s'exprime pas dans cette affaire et seul ce comité de soutien qui n'a pas été assez vigilant pour voir venir le couperet continue à nous abreuver de discours quasi religieux avec des références déplacées à Congo Dia Ntotila. Parler de Congo Dia Ntotila est un anachronisme qui frise le tribalisme. Excusez-moi mais, cher cavalier, tu as mal mis la monture sur ton cheval, alors pourquoi viens-tu pleurer devant ma porte ? Si ton cheval avait gagné la course, tu aurais récolté tout le mérite. Autant récolter, il faut que tu acceptes l'échec que tu as provoqué par ton manque de vigilance. Il faut à présent  que le parti revienne au devant de la scène, s'il vous plaît ! Vous êtes venus hier, déjà vous avez accédé au Conseil National et ailleurs. Or, un conseiller n'est pas pas forcément un membre de son ethnie ; encore faut-il qu'il soit stratège politique  qu'il ait la vision d'un aigle politique et à ce sujet, Sassou est bien entouré mais dans le mauvais sens.
Attendez, on va dire que je suis contre le Comité de Soutien. Non, c'est faux : je pose juste une question juridique parce que j'ai de la suite dans les idées. J'estime que le Comité de Soutien n'a plus le droit à l'existence et qu'il faille revenir dans les ornières du  parti, l'UPADS, parce que le parti doit choisir qui il doit soutenir pendant cette élection présidentielle. C'est assez  étrange que le parti ne s'exprime pas car c'est de son candidat dont il est question ici et on a  l'impression que AEP est passé de candidat de l'UPADS à candidat du Comité de Soutien. Que les choses soient claires : on est libre de soutenir Ange-Edouard Poungui à titre personnel et j'ai beaucoup de sympathie pour cet homme. Sassou Nguesso en le victimisant, lui donne une nouvelle force politique et nous pensons qu'il aura tiré les leçons de cette histoire mais à l'avenir, il faut qu'il soit mieux encadré car c'est maintenant que personne ne croit plus en lui, que moi, le Lion de Makanda, je crois en l'homme...

Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg