Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 13:13

Voici un mail que je viens de recevoir : il s'agit d'un incendie qui se serait produit dans le sacro-saint, la ville sainte du sassouisme, Edou, là même où le prophète de Satan, Sassou Lucifer Nguesso est né. Incendie criminel ? Incendie mystique ? Coup monté pour faire croire qu'on en veut à sa campagne présidentielle pour se présenter en victime ?  Incendie accidentel ? Avec l'enfant terrible de la la nguessocratie, tout est possible ; tout est imaginable. S'il s'agit d'un incendie criminel, c'est que le ver est maintenant au coeur même du fruit car comment expliquer une telle forfaiture chez lui, là où il se sent le plus en sécurité ? Pourra-t-il après cela dormir dans ces palaces  d'Edou sans craindre un incendie ? Rappelez-vous la mort de Bruno Ossébi, de sa femme et de ses deux filles : un incendie non élucidé parce que la volonté politique n'y est pas !

S'il s'agit d'un incendie accidentel, l'enquête ne manquera pas de nous dire comment il s'est produit mais avec les nguessologues qui ne mangent pas du pain de la vérité, il n'est pas sûr qu'on entende parler de cette affaire car certains secrets de famille doivent être bien gardés. Sassou, c'est l'homme le mieux gardé du Congo ; la sécurité de sa personne et de ses biens doit être parfaite. Alors, comment lui faire avaler la pilule de l'accident ? Le cobra royal ne va pas être content de l'inattention des siens et si c'est dû à un problème électrique, il paie les conséquences de la non-électrisation générale du pays - alors même qu'il a les moyens de le faire !

Si c'est un incendie volontaire dans le but de se victimiser au cours de la campagne présidentielle, vous aurez là une preuve de l'esprit machiavélique de monsieur Denis Sassou Nguesso car il faudrait être un sorcier pour mettre le feu à sa propre baraque et à son matériel de campagne. Monsieur Sassou, nous pensons que cette hypothèse a peu de chance d'être la bonne car elle est la plus insensée de toutes. Les retombées d'une telle action recherchant la pitié populaire ne sont pas garanties dans la mansuétude populaire et rien ne dit que cela rajoutera des voix aux urnes pour vous !

Si c'est un incendie mystique ,étant donné que les sorciers qui passent du premier monde (le nôtre et celui de tous) au deuxième  (le leur uniquement) et vice-versa connaissent ce procédé depuis longtemps (il vous suffit de penser au mwandza, entre autres), c'est que même les forces de l'ombre sont désormais hostiles à monsieur Denis Sassou Nguesso. On a parlé de feu mystique dans l'incendie de la maison de feu Bruno Ossébi, incendie fulgurant car son embrasement si soudain aurait étonné tous les observateurs. Sassou Nguesso aime à avoir toutes les forces de son côté : physiques, politiques, sociologiques, mystiques et si c'est le cas, une brèche est ouverte du côté de ces dernières.  Il ne manque pas d'ennemis puissants du côté des Tékés et comme je l'avais dit dans un autre article, nous n'avons pas fini d'entendre parler de cette guerre du côté des forces obscures, s'il en est. Il y a d'abord la famille tékée de feu Bruno ou le roi nain téké aux talonnettes du Gabon qui a des comptes à solder avec son beau-fils car en apparence dans le premier monde, tout va bien mais que Denis Sassou Nguesso dise au cours de l'oraison funèbre  d'Edith qu'il gardera les enfants de la défunte, c'est présager la mort prochaine d'Omar Bongo ; ce dernier pourrait croire que son beau-père veut l'y précipiter pour lui piquer ses enfants ! C'est bien à Bongo de garder ses propres enfants, n'est-ce pas ? N'oubliez pas cette donnée : Sassou est un sorcier qui évolue dans les deux mondes (le physique et le mystique). N'est-il pas le fils d'un puissant marabout-féticheur ?  Sinon comment expliquer son addiction aux fétiches, à la magie noire et à toutes ces choses ? Croyez-vous que les éléphants blancs que l'on  voit ici et là dans les grandes villes du Congo sont là pour faire de la figuration ou pour faire joli ? Bien sûr que non ! L'éléphant, c'est le symbole de Sassou Nguesso, l'animal qu'on retrouve sur les armoiries de notre pays le Congo et en s'appropriant mystiquement ce symbole, c'est le pays qu'il s'approprie et les éléphants qui sont postés ici et là, sous eux, de puissants fétiches sont dissimulés pour annihiler la volonté du peuple congolais afin qu'il ne conteste pas le pouvoir royal de monsieur Sassou Nguesso Denis alias le Prince (de Machiavel).

Pour le matériel, Sassou n'aura aucun problème puisqu'il lui suffira de puisera dans son Trésor royal pour se racheter les mêmes véhicules neufs perdus ou de reconstruire un autre palace plus beau. Il  a des palais partout et même si des milliards de pétrocfas ont brûlé dans son antre d'Edou, l'éléphant sacré du Congo n'aura qu'à les reconstituer ; en effet, le Trésor, c'est désormais  chez lui dans sa villa de Mpila ! La vraie question est de savoir si cet incendie est criminel ou non et s'il l'est, de se demander : Qui en veut à monsieur Sassou dans son sassouland, là où il se sent le plus aimé ?  Dans l'article précédent, nous nous demandions si monsieur Denis Sassou Nguesso est vraiment populaire ; cette affaire ajoute de l'eau à notre moulin car s'il s'agit d'un acte délictueux, c'est la preuve même que même chez lui, dans son propre fief, il n'est pas aimé de tous ! Affaire à suivre de près avec une loupe. Une grosse loupe !

----------------------------------------------------------------

Le mail :

"Une fois de plus la preuve est apportée à Sassou qu’on ne peut éternellement défier les ancêtres, se moquer du créateur, martyriser tout un peuple, sans qu’une sanction céleste ne s’abatte. Après la fille bien aimée, c’est maintenant un incendie spectaculaire qui vient de ravager hier soir, à Edou, les locaux où Denis le prince avait stocké des véhicules et autres objets destinés à sa "campagne". Quelques véhicules seulement ont pu être sauvés. Comme à l’accoutumée, le roi d’Oyo était au bord des larmes devant le sinistre.

 

Mais mon Général, te faut-il un signe des temps de plus pour que, comme Pharaon face au peuple d’Israël réduit en esclavage en Egypte, tu comprennes qu’il faut te résoudre à laisser le peuple reprendre son pouvoir et se choisir librement un autre destin ? 

 

Boni yo motéma Mbindo boyé ko ! Wuta obanda kolia nanu otondi té !"

Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg