Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 13:07
Nos correspondances, nos lectures sur des sites amis allaient  toutes dans le même sens : un événement énorme se préparait au Gabon où la sphère politique était sur le qui-vive entre démonstrations de force et déclarations tapageuses sur les origines nigérianes d'Ali Bongo Ondimba, l'actuel ministre de la défense gabonais, fils adoptif du mollah Omar.
La nouvelle est tombée comme la foudre sur l'arbre du pouvoir  le 5 mai 2009 : Omar Bongo Ondimba laisse vacant le pouvoir et se rend en Espagne dans un avion médicalisé. C'est que l'homme est âgé de 74 ans et usé par 42 ans de pouvoir - sans oublier une santé défaillante. Nous savons qu'il venait  soigner son épaule droite déboîtée dans une clinique lyonnaise secrètement mais il y a d'autres pathologies pas très avouables à ce que l'on dit et par respect, nous n'en dirons pas plus. C'est qu'Omar Bongo somnolait en pleine réunion et ne fait plus que signer des papiers ; en fait, cela fait un moment qu'il est invalide, inapte à exercer le pouvoir mais il sait que s'il le quittait sans une stratégie, il plongerait le Gabon dans une guerre civile entre nordistes et sudistes (il n'y a pas qu'au Congo où le nord et le sud se battent pour le pouvoir !)
L'homme a été frappé, terrassé même,  par la mort de son épouse Edith Bongo Ondimba née Sassou Nguesso.  Ce décès a été l'occasion d'une vive tension avec le pouvoir de Brazzaville qui n'a pas voulu qu'on enterre Edith au Gabon et on pourrait imaginer que monsieur Denis Sassou Nguesso ait à coeur de venger la mort de sa fille car il aurait lancé à Bongo : "Salaud, tu as tué ma fille !" Simple hypothèse ! Mais quand le lion de Makanda a une idée, elle est souvent inspirée.
Le fruit est mûr, trop mûr même et si les nordistes et les sudistes ne se battaient pour pour déterminer dans quel point cardinal, la pomme empoisonnée du pouvoir allait tomber, le régime d'Omar Bongo serait déjà balayé à l'heure où je vous écris.
Arcbouté sur une branche, armé d'un lasso prêt à cueillir le fruit pourri du pouvoir ,Ali Bongo Ondimba, qui a reçu récemment le soutien de sa mère adoptive Dabany, l'ex-épouse de Bongo qui a préféré la musique au pouvoir. Il a déjà mis l'armée dans les rues de la capitale pour envoyer un message clair : "je suis l'héritier du royaume ; j'ai été adoubé en secret par Sarkozy qui m'a reçu et qui n'a pas voulu recevoir le mari de ma soeur Pascaline. J'ai la situation en main. Je serai Lucky Luke car je tirerai plus vite que mon ombre pour cueillir le fruit de la pourritique, qu'on le veuille ou non !"
En attendant que l'on cueille le pouvoir du haut de l'arbre ou qu'on le ramasse par  terre, c'est
   le vice-président Didjob Divungi Di Ndinge, a-t-on appris de source officielle à Libreville, qui assure le pouvoir mais on sait que c'est Ali et Pascaline qui gèrent le carnet de rendez-vous du Président. Omar Bongo aurait décidé de marquer une pause, suite au décès de sa femme mais tout le monde sait au Gabon que cette situation est inconstitutionnelle et nul ne sait combien de temps va durer cette vacance du pouvoir. Sur le tatami de la politique gabonaise, chacun affûte son kung fu politique car entre fils, gendres et opportunistes, les postures sont nombreuses et tous les coups permis.
Et si monsieur Sassou Nguesso prenait exemple sur son beau-fils et quittait le pouvoir, non pas une pause mais une bonne démission ? Dans ce cas, on se demande si c'est le président du sénat Obami Itou ou le vice-président non constitutionnel qui assurerait l'intérim. Après tout, Edith était la fille de monsieur Sassou ! Si Omar quittte le pouvoir pour se reposer ou mieux pour préparer sa succession et tester le peuple gabonais pour savoir s'il peut le quitter sans que le peuple gabonais se déchire, pourquoi pas ? Ils sont riches et peuvent enfin laisser les peuples congolais et gabonais respirer !

Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg