Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2006 4 22 /06 /juin /2006 15:45

   S'il est vrai que la justice congolaise vient de débouter Pascal Gamassa en sa qualité de président par intérim de l'UPADS ce 21/06/2006 (cf. www.upads.org), on peut dire que les documents précités sont suspects car seule la carte d'identité du président Lissouba aurait été présentée ; ce qui ne constitue pas l'authentification d'une signature. En effet, il y aurait un vice de procédure : les documents n'auraient pas été signés par Lissouba devant maître Perrine... Les conditions d'indisponibilité du professeur Lissouba valent pour tous mais il semble que ceux qui hier avaient accepté certaines décisions prises par ce dernier aient pu trouver le temps (politique) long... Certaines ambitions n'ont pas de patience !

  La section UPADS-RHONE-ALPES a par ailleurs décidé d'écrire à monsieur Perrine pour plus d'informations ; il s'agit de comprendre comment un notaire peut engager sa réputation pour donner une fausse caution d'authenticité à des documents politiques.

   Une chose est donc certaine : Paulin MAKITA reste secrétaire général par intérim, n'en déplaise à certains, à défaut d'un texte nouveau ou d'un nouveau secrétaire général sorti du congrès. Cette décision a été prise par un Pascal Lissouba lucide. Nous qui soutenons cet homme, soutenons aussi les décisions qu'il aura prises quand il était sain de corps et d'esprit. Entre Lissouba et ses détracteurs, tous ces Judas qui le brandissent parce que son nom en politique fait des miracles, ceux qui hier l'ont critiqué pour se rétracter,  nous avons choisi Lissouba. Et la maladie n'y changera rien ! En amour, c'est pour le meilleur et pour le pire qu'on se lie...

   Dans ce statu quo qui seul peut éviter l'éparpillement des mentalités, nous invitons le parti à organiser au plus vite son congrès afin que ceux qui ont des ambitions les légitiment. Hélas, l'UPADS est le parti que nul ne veut quitter ; et ceci est encore plus vrai depuis que le président Lissouba est malade. L'exemple de l'exercice démocratique des partis français voit la création de nouveaux partis quand l'on n'est plus d'accord avec le leader du parti: on peut citer pour le parti gaulien, Chirac qui a créé son RPR, Pasqua qui a créé son parti. En politique, quand on n'est plus en bonne entente avec un leader, notamment le fondateur d'un parti, quand on a (permettez-moi l'expression)...des couilles, on crée son parti. Interrogeons-nous un moment : si Lissouba n'avait pas créé l'UPADS, l'auriez-vous fait ? Non ! Alors, pourquoi vous comportez-vous comme si cet homme n'avait aucun pouvoir à la tête du parti qu'il a créé ?

   Il est inconcevable qu'un parti ait deux secrétaires généraux. Un est de trop. Aux détracteurs du pouvoir du président de l'UPADS, Lissouba : "pensez-vous que le Président du parti, président du Conseil National, etc. n'ait aucun pouvoir ? " Sans nier l'exercice démocratique, ceux qui aimeraient assimiler Lissouba à un porte-étendard sans personnalité se trompent. Même diminué, Lissouba reste Lissouba. Mal entouré par le passé, il était prévisible qu'il se retrouvât trahi par ceux qui venaient dormir devant sa porte pour obtenir des postes politiques, ceux-là mêmes aujourd'hui qui contestent ses décisions mais parlent en son nom ! Ah, Jésus, tu vois tous ces pasteurs qui parlent en ton nom mais ne t'obéissent pas ! Heureusement, tu sauras séparer le bon grain de l'ivraie...

   Créer un renouveau politique, avec des homme dignes de foi car je le dis et le répète, le problème du Congo, c'est l'ingratitude de ses propres fils qui n'aiment pas leur pays. Une génération d'il y a soixante ans, a pillé le Congo et l'a vendu aux enchères à la France. Il faut des hommes nouveaux pour refaire des meubles avec du neuf car les planches pourries ne font que des meubles pourris...

   Dans une situation de crise, des décisions exceptionnelles doivent être prises : au sortir de la guerre, il n'y avait plus de fonctionnement normal des structures de l'UPADS puisque les membres du Conseil National et des autres instances du parti se trouvaient pour l'essentiel hors du Congo... Les textes du parti ont des vides juridiques et il est inadmissible que l'on bafoue l'autorité d'un homme qui a honoré le Congo en permettant l'expression d'une démocratie africaine véritable. Comment peut-on parler au nom de Lissouba et ne pas respecter son autorité ? J'aimerais bien qu'on me le dise... Le constat est patent : "Même à ceux-là, l'onction lissoubienne est nécessaire pour qu'ils aient un semblant de prestige politique ! " Je vous dis, vous n'avez de vie politique que parce que Lissouba existe ! Alors, respectez-le ou quittez-le  en créant un autre parti comme l'ont fait Bruno Maigret, Charles Pasqua, etc. !

   Nous attendons donc tous le congrès et si le professeur Lissouba n'est plus à même d'exercer la présidence, que quelqu'un d'autre exerce cette fonction.

   Il s'agit pour une fois de soutenir les hommes pour les vertus intrinsèques, leurs qualités morales et leur capacité à porter un projet politique dans l'intérêt du Congo. Or à ce niveau, on ne voit que des ambitions sans projet. Je vous demande : " Vous voulez le pouvoir pour quoi faire ? " La même chose que Sassou ?

   Il y a trop de passions au sein du parti ; les regroupements ethniques sont réapparus. Qu'on se souvienne de ce que le président Lissouba avait dit :" Si seuls les Nzabis (une toute petite ethnie du congo) avaient voté pour moi, je n'aurais jamais été président de la République..."

   Lissouba a été politiquement, du nord au sud, un homme de consensus, un homme de paix élu à 62% qui s'est retrouvé englué dans le piège d'une guerre de conquête du pouvoir. Le lion amoindri, les souris politiques dansent... Ils oublient qu'un grand homme vaut pour ce qu'il représente, pour les oeuvres qu'il a faites, pour son idéal et son projet pour les autres et, même malade et diminué, il continue  à être un vecteur, un modèle pour l'action, pour la pensée. Même mort, Lissouba vivra dans nos coeurs car il a été un homme de paix, un homme qui n'a eu qu'un seul tort :croire que la démocratie était possible au Congo. La mort a renforcé les grands hommes hommes, notamment les grands penseurs : Moïse, Jésus, Mahomet, etc. Il est donc faux de croire que Lissouba n'a plus aucune influence politique parce qu'il est diminué par la maladie. A ceux-là, je dirai que Miterrand est resté président de la République française en dépit d'une grave maladie...

  Dans un pays comme le Congo où la politique est un univers de privilèges, de réussite sociale, d'enrichissement, on comprend pourquoi nombreux sont ceux qui s'accrochent au prestige politique, aux postes, alors même qu'ils n'ont pas de projets politiques véritables pour le peuple congolais... Or, pour battre Sassou, il faut être mieux que Sassou et un seul homme l'a fait : LISSOUBA ! Lissouba, non pas seulement un génie scientifique mais aussi un homme politique qui a beaucoup fait pour son pays quand il était premier ministre et qui a démontré que la démocratie au Congo était possible, en dépit d'une structure sociale qui ne s'y prêtait pas au point où Sassou est obligé de tenir compte du changement de mentalité dans la société congolaise. En effet, quand un âne a goûté au miel, il ne veut plus boire que de cette boisson-là...

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg