Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 20:41
Global Voices

 

COMMENTAIRE : Voici un article qui fait de la lumière sur la façon dont les francs-maçons embrasent notre pays depuis les indépendances en fait car ce qui s'est passé en 1997 n'est que la continuité de cette guerre nocturne des francs-maçons congolais pour le pouvoir. Les voilà  encore prêts à mettre le pays à feu et à sang. C'est le 400ième article mais le suivant que je vous réservais arrive pour vous éclairer un peu plus sur les origines béninoises de monsieur Denis Sassou Nguesso car à pâques, nous avons fait un voyage-éclair au Bénin, du côté de Godomey. Vous allez apprendre des choses intéressantes...
La franc-maçonnerie comme je l'ai écrit dans mon épitaphe, est le réseau qui tient toute l'élite africaine qui tourne autour du pouvoir néocolonial qu'elle a tissé au travers de la françafrique après les indépendances.  Ils savent tous qu'ils doivent en être s'ils veulent exercer le pouvoir car de cette façon, les règles de la franc-maçonnerie leur imposant une obéissance totale et aveugle à la France, les puissances de la destruction peuvent dormir tranquilles car leur plan continuera pendant des siècles et des siècles. C'est tout simple : on donne aux nègres l'impression d'être gouvernés par eux-mêmes mais de façon souterraine, on tient l'élite par les rouages de la franc-maçonnerie. Nous avons beaucoup à faire si voulons nous départir du pouvoir néocolonial de la France car les réseaux qu'elle a tissés sont nombreux et gangrènent notre pays...
Je pense que le petit-fils du roi de Mbaya a une lecture un peu romantique de la franc-maçonnerie quand il pense qu'elle a été porteuse de bienfaits en Europe et aux Etats-Unis parce qu'en fait, c'est la franc-maçonnerie qui a provoqué toutes les guerres qui ont émaillé le vingtième siècle et avant. Il faut lire le livre de Van Helsing sur les sociétés secrètes pour s'en convaincre (ce livre, on ne le trouve plus en librairie mais j'en possède une copie pour ceux qui sont intéressés : je peux le scanner et vous l'envoyer. Tout y est jusqu'à la façon dont les francs-maçons ont contourné la Constitution américaine pour imposer le dollar comme monnaie unique. Un président américain a même été assassiné parce qu'il a voulu changer le billet de un dollar qui porte l'oeil qui voit tout, symbole de Satan). 
Les loges sont des espaces non ouverts à tout public comme le sont les églises ; elles détiennent des secrets, des savoirs qu'elles ne veulent pas voir rendus publics faute de perdre la puissance qui leur permet de règner sur le monde car par la franc-maçonnerie, vous avez la preuve que l'occultisme et la politique sont liés et comme il est évident que la politique et l'économie sont aussi en relation, vous pouvez comprendre que l'occultisme contrôle ce que nous mangeons, ce que nous buvons et même ce que nous pensons car il contrôle les médias officiels. Il est par exemple interdit à un franc-maçon de prononcer le nom de sa loge en public ou de divulguer le nom d'un frère. Le secret est au coeur de cette organisation car il s'agit dans l'objectif final de dominer le monde en parvenant à l'établissement d'un gouvernement mondial qui ne sera que la conséquence du nouvel ordre mondial qui se trouve inscrit en latin sur le dollar. Il est donc normal que celui qui a écrit cet article signe simplement ses initiales pour se présenter (M.F.) puisqu'il vient de trahir des frères, lui qui reconnaît être franc-maçon depuis vingt (20) ans. Il est évident qu'il y a des secrets qu'il n'a pas le droit de nous dire puisqu'il s'est contenté de nous donner les noms des francs-maçons qui hantent la politique congolaise, leur degré et leur obédience. Le 33ième degré est le dernier degré des francs-maçons et son enseignement est dangereux pour l'humanité ; ceux qui ont atteint ce degré sont des êtres redoutables car au-dessus, il y a le malin et ceux qui le servent directement.
Les loges déterminent qui prendra le pouvoir ou qui le perdra et celui qui est choisi est souvent celui qui est à même de mener à bien les projets de la fraternité. Ce n'est donc pas l'élection qui est déterminante pour eux mais le jeu d'influence entre obédiences... pour le malheur du Congo, pour le malheur de l'Afrique et du monde. 
Pour des informations pratiques, voici ce que nous avons trouvé sur le site CONGOPAGE (http://www.congopage.com/article1554.html) à propos du rôle de la franc-maçonnerie qui a fini par supplanter les partis politiques :
 
"Désormais, postuler pour un poste politique ne passe plus par une appartenance militante au parti unique, le P.C.T. Il est de l’intérêt des candidats à la fonction politique d’adhérer à une loge maçonnique ( ça prolifère au Congo marxiste) pour se tailler une position confortable dans la sphère du pouvoir. Au Congo, une idéologie (le communisme) qui promettait le bonheur du peuple opprimé a cédé le pas à une autre (la franc-maçonnerie) dont l’objet est, semble-t-il, d’élever la conscience humaine. L’article ci-après a été publié dans un journal brazzavillois Epanza-Makita. Cette "enquête" eut pu gagner en pertinence si les auteurs ne s’étaient pas cantonnés dans un style allusif en évitant notamment de citer les noms des vénérables "frères" de la nouvelle maçonnerie congolaise !

LA FRANC-MACONNERIE AU CONGO : UNE NICHE DE MALFRATS ?

En lisant les ouvrages disponibles à la lecture du profane, on apprend toujours que la Franc-Maçonnerie, Institution essentiellement philanthropique, philosophique et progressiste, aurait pour objet, la recherche de la vérité, l’étude de la morale et la pratique de la solidarité . Elle travaillerait, et ceci est essentiel , à l’amélioration matérielle et morale, au perfectionnement intellectuel et social de l’humanité. C’est en tout cas, ce que l’on peut lire en substance dans la profession de foi de toutes les obédiences maçonniques. Alors, comment avec une telle déclaration de principe, justifier l’attitude des obédiences qui tolèrent en leur sein la présence des crapules notoires coupables des crimes politiques et économiques qui désolent des peuples entiers ?

En effet, si depuis quelques années, la grande Loge Nationale de France, a définitivement inscrit l’ordre maçonnique comme étant une association perverse qui utilise à foison les pires travers humains ( le pouvoir et les honneurs ) la Grande Loge de France, longtemps à l’abri de ces travers, vient d’inaugurer son admission dans ce vil milieu mafieux. Tout comme la Grande Loge Nationale Française qui a initié les anciens communistes africains et la quasi-totalité des dictateurs africains, la Grande Loge de France est désormais devenue une obédience assassine commercialo-honorifique, véritable refuge spirituel de nombreux criminels politiques et autres malfrats.

Les informations recueillies tant à Brazzaville que dans la ville océane Pointe-noire, sont révélatrices de la complaisance caractéristique de ces obédiences.

La grande Loge de France est présente au Congo Brazzaville à travers une loge installée à Brazzaville appelée UNION PARFAITE, en fait il s’agit de l’union des malfrats. Cette Loge a eu pendant longtemps comme "vénérable", un célébrissime argentier national (Mathias Dzion - NDLR) qui a eu le (…)mérite de piller le Trésor Public affamant des milliers de travailleurs et qui aujourd’hui, prenant les congolais pour des bourriques, parce que sorti du gouvernement, s’amuse à distraire le peuple en daignant critiquer une mal gouvernance qu’il a pourtant manifestement contribué à installer dans le pays. Aujourd’hui, bien qu’ayant cédé le siège de patron de la Loge à un autre dont l’épouse est depuis longtemps devenue sa maîtresse ; l’argentier, usant de sa fortune mal acquise, demeure malgré tout le véritable patron de la Loge. Il multiplie de petites affaires silencieuses pour « blanchir » son argent. On cite ainsi l’hôtel construit rapidement à Pointe-Noire sur la route de l’aéroport, géré par un prête-nom, un Franc-Maçon, neveu d’un ancien Président du conseil de transition. Ce qui est encore plus grave ici, c’est que ce gérant est un agent du CFCO encore en activité, qui a depuis plusieurs années, abandonné son poste, percevant (malgré tout) régulièrement son salaire et prenant en otage le logement de service.

L’argentier a construit avec l’argent du contribuable congolais, trois luxurieux temples maçonniques à Brazzaville. Se rendant à Pointe-Noire pour le visu de la présence du fameux hôtel, où l’on a subtilement pu avoir un entretien avec ce gérant, qui s’est d’abord prêté avec fierté aux questions, jusqu’au moment où, se rendant compte de son imprudence, visiblement agacé par les questions, a fini par éclater de colère indiquant, que la Loge UNION PARFAITE n’était pas l’unique bénéficiaire de l’argent du contribuable. Il a révélé que les loges d’une obédience qu’il a désigné par obédience du PCT, les GOLAC, Grands Orients et Loges Associés du Congo, se réuniraient dans une ancienne villa située derrière la SNDE à Pointe-Noire, rachetée par l’argentier congolais. Rencontré de leur coté, les Francs-Maçons du fameux GOLAC, faisant une réponse du berger à la bergère, ont indiqué, que le régime de Sassou n’a pas inauguré le détournement des fonds publics au profit des Francs-Maçons. Ils ont alors précisé, que ce gérant ferait mieux de regarder d’abord autour de lui, où son parent, neveu de Pascal Lissouba, un architecte lui aussi membre de la Loge UNION PARFAITE, aurait du temps de Pascal Lissouba, royalement détourné les fonds destinés à la construction d’une villa présidentielle à Tsinguidi, pour construire une école privée à Pointe-Noire. Ainsi donc, pendant que de nombreux Congolais croupissent dans la misère, d’autres mourant par manque de soins médicaux, on comprend mieux désormais où va l’argent du contribuable.

Que l’on ne nous accuse surtout pas de faire le procès de la Franc-Maçonnerie, car, notre enquête a révélé malgré tout que toutes les obédiences maçonniques ne sont pas à loger à la même enseigne. Ainsi, il est ressorti du travail de fourmi, que de toutes les obédiences maçonniques présentes au Congo, quelques-unes sont encore indemnes de salissure. Les obédiences corrompues dénombrées sont :Grande Loge de France, Grands orients et Loge Associés du Congo, Grande Loge du Congo et Grand Orient du Congo Brazzaville, hier proche de l’opposition, aujourd’hui inscrite sur le registre du pouvoir de qui elle reçoit les subsides par le canal d’un "honorable".

Les seules obédiences qui demeurent fréquentables, sont donc d’après l’enquête : Le droit humain obédience française à travers sa loge de Pointe-Noire essentiellement fréquentée par des blancs, mais dont la grande Maîtresse est une dame congolaise ; La grande loge traditionnelle et symbolique Opéra qui dispose de deux Loges à Brazzaville ; La Grande Loge féminine de France présente seulement à Brazzaville ; La Grande Loge Française du Rite de Memphis-Misraïm qui dispose de deux Loges au Congo, une à Brazzaville et une récemment installée à Pointe-Noire qui serait dirigée par un ancien Ministre la justice.

Enfin, dernière-née, une Loge Française très réputée mystique et hermétique : La Grande Loge Traditionnelle de Rites de l’Egypte, qui ne disposerait que d’une Loge à Pointe-Noire, et dont on n’a pu obtenir aucun renseignement, et semble-t-il refuserait d’initier tout ancien communiste.

Mais combien de temps résisteront-elles ces obédiences qui jusqu’ici semblent se conformer à l’idéal Maçonnique ? Le temps, juge incorruptible nous le dira.

Pour le moment réfléchissons ensemble. Que sont les Francs-Maçons africains ? Quel est le sens de leur quête ? Pourquoi choisissent-ils cette voie, ce chemin ?

LA SYMBOLIQUE DU COMPAS, DE LA TRUELLE ET DE L’EQUERRE

Au fait, pourquoi devient-on Franc-Maçon ? Comment se fait-il que les Francs-Maçons africains sont absents de tous les sujets de société africaine qui concernent ce continent : l’immigration, le sous développement et le plus important : le mode d’accession à la magistrature suprême. On nous a toujours rabattu les oreilles avec le slogan propageant que la franc-Maçonnerie est un cheminement exigeant savoir, action, vigilance. Par son ouverture d’esprit et de tolérance, de curiosité et d’huminité, ce sentier fit sortir l’occident tant adulé des désordres en développant une présence harmonieuse et équilibrée. En plus de son animalité, l’être humain a la conscience être, d’évoluer, de donner un sens à sa vie. L’avenir harmonieux de L’Afrique noire ne peut être porté que par des hommes donnant à autrui un exemple immédiat de ce qu’un homme réalisé, tolérant, fraternel. Par conséquent humain. Des hommes capables de dépasser certains blocages. Il ne s’agit nullement de vivre dans l’isolement de nos temples. Il s’agit d’agir de manière réfléchie, pondérée et de rompre cet immobilisme mental responsable, coupable que permet de comprendre notre sensibilité de chercheur de vérité. Il a été révélé , au cours de cette enquête, que périodiquement les Francs-Maçons africains se retrouvent tantôt dans un pays, tantôt dans un autre, dans les réunions appelées REHFRAM, (Rencontres humanitaires et Fraternelles africaines et Malgaches) pour réfléchir semble-t-il aux problèmes qui se posent à la cité profane. C’est le lieu de se demander, quelle joie ressentent -ils, les Francs-maçons africains, à se réunir dans des pays où la misère gronde et va croissante d’année en année ?

A LA RECHERCHE DE LA PIERRE PHILOSOPHALE

Des REHFRAM, il ressort que les Francs-Maçons veulent transformer positivement l’Afrique noire. Intention qui n’est que fort louable. Mais, il faut au préalable que les Francs-Maçons africains se dotent d’un niveau de conscience qui leur permette la nécessaire autonomie individuelle de jugement c’est-à-dire de la lucidité. Ce qui signifie que seuls les hommes dotés d’une conscience sont en mesure de changer le monde. Cette conscience qui fait qu’ils se remettent régulièrement en question en jugeant la conformité de leurs actions . Une metanoïa à la mesure du continent. Alors, seulement les valeurs défendues par les Francs-Maçons seront et respectées et in fine partagées par le plus grand nombre. C’est à l’extérieur de la Franc-Maçonnerie que les Francs-Maçons s’accompliront. Quatre décennies de désolation réfléchies et imposées par les Africains eux mêmes à leurs frères Africains. Quatre décennies de chaos récurrent qui fait que le continent soit noir soit dans un état pathétique. Et, pour se donner bonne conscience on a trouvé le bouc émissaire idéal : l’occident. Nos responsabilités, nos fautes personnelles sont attribuées à l’occident. Ce Blanc qui ne veut pas que nous vivons bien en volant nos richesses.

Les Francs-Maçons africains, censés améliorer le sort de la société africaine, qu’ont-ils donc apporté à ce continent depuis les indépendances ? Thabo Mbeki le 1er juillet 2003 à Kingston (Jamaïque) déclare : « Nous devons constater que les révolutions américaines et Françaises ont su créer les conditions du développement pour les peuples Américains et français. Nous africains, nous avons à répondre à cette question : Pourquoi la condition des Africains s’est elle dégradée au fil des ans, bien que les Républiques africaines existent en tant que républiques noires, comme c’est le cas en Haïti depuis le 01 janvier 1804 ? »

Les Francs-Maçons, porteurs de lumière (sic) ne peuvent rester éternellement spectateurs de telles dérives. Mais, sont-ils seulement des exemples en Afrique, le miroir ? Et aujourd’hui l’accueil réservé à leur idéal, à leur courant de pensée n’est qu’ironie, violence verbale sur tout le continent. La franc-Maçonnerie n’est nullement repoussée par ignorance, mais parce que les peuples jugent ses œuvres, faites de viol, de vol, de massacre en toute impunité pendant des décennies entières sous le couvert de la Franc-Maçonnerie. Car, de tolérants ils sont devenus complices au niveau des peuples. Quel est leur apport pouvant soulager cette misère exponentiellement croissante ?

Tout ce qui se passe en Afrique porte atteinte à la dignité humaine. Tout ce qui s’y passe est une injure faite à la race noire. Il est temps pourtant qu’on leur fasse cette réflexion de Gil Garibal qui disait « Tolérer ne veut pas dire accepter tous les écarts. Car, nous ne sommes plus dans la Tolérance, mais dans la faiblesse vis-à-vis de cet autre, quelle que soit sa responsabilité ou la couleur de son tablier. Une telle attitude laxiste ne peut en effet qu’encourager le dominant, le capricieux, l’incorrect ou l’inconscient, à se croire tout permis »

Et c’est cela qui se passe en Afrique Noire . Les obédiences maçonniques observent tout ce qui est abominable : torture, viol, vol, pillage, executions sommaires, arrestations illégales, disparitions, détentions arbitraires. Les élites, coupées du peuple, ont trahi l’Afrique, ce continent né sous le signe républicain. Derrière les héros de la première heure, les pères des indépendances Houphouët Boigny, Boganda, lumumba, Kwame Khruma, il n’y eut personne pour faire vivre ces valeurs . Il faut donc que les Francs-Maçons qui se sont accaparés les rênes du pouvoir partout et à tous les niveaux de la société, aient le courage de voir leur laideur en face, parce que l’Afrique noire est désormais un tissu effroyable. Le moment est venu de refonder la nation sur une base purement morale , de sorte que les différentes directions nationales soient assurées selon le principe de la morale universelle prônée par la Franc-Maçonnerie.

Cet échec, parce qu’il faut bien le nommer ainsi, pose le problème de la capacité du peuple noir à conduire ce continent au développement. Que les francs-Maçons, porteurs de lumière, aident à corriger cette démagogie la plus crue qui fait toujours recette dans toutes les capitales noires que si tout va mal c’est la faute des Blancs. Et que les dictateurs, les criminels de tout poil et portant tablier, peuvent, tuer, affamer, générer la misère."

Enquête réalisée par : Jean Gilbert Ossombo, Dominique Akiera, Philippe Batantou-Mbemba, Mboungou-Bissila.

Extrait du journal Epanza Makita N°014 du 17 au 24 mai 2004

 
_________________________________________________________________________________________________________      

Je suis le frère M.F. et je suis franc-maçon depuis plus de 20 ans ! Devant le danger que mes frères en lumière font à nouveau courir au Congo, notre pays, le patriotisme m'appelle à dévoiler certains secrets de cette confrérie qui a fait le bonheur de l'Europe et des Etats-Unis mais qui, du fait de l'égoïsme de certains frères congolais ne fait que causer la misère et la guerre dans notre pays.

Tout d'abord, permettez-moi de présenter les acteurs :

- Pascal LISSOUBA (Grand Orient - G.O), grade 7è degré

- Denis SASSOU-NGUESSO (Grande Loge du Congo -  GLC), grade 28è degré

- Mathias DZON (Grande Loge de France – GLF), grade 7è degré

- Guy Romain KINFOUSSIA (Grand Orient- G.O), grade 33è degré

 - Marion Michel MANDZIMBA EWANGO (Grande Loge de France –GLF), grade 33è degré

- Ange Edouard POUNGUI (Grande Loge Nationale de France – GLNF), grade 7è degré

- Emmanuel NGOUELONDELE MONGO (Grande Loge du Congo – GLC), grade 7è degré

Nous sommes donc en face des "frères" gradés, et même très gradés (deux du 33è degré et un du 28è degré). Pendant la guerre du 05 juin 2007, les frères Marion MANDZIMBA, Rodolphe ADADA, Justin LEKOUNDZOU et Mathias DZON soutiendront SASSOU, tandis que Guy Romain KINFOUSSIA, Samuel BADINGA, MANOUKOU et Dieudonné GANGA soutiendront LISSOUBA.

Et voici la trame de l’histoire :

Tout commence en marge de la conférence nationale souveraine de 1991. Devant les déviations ethniques et des injures contre les mbochis pendant cette conférence, les frères EKONDI-AKALA (à l'époque au 28è degré) et Marion MANDZIMBA EWANGO (à l'époque 33è, et dont le père fut déjà franc-maçon) ayant constaté que les originaires du nord du Congo étaient minoritaires dans les loges, vont demander l'initiation des compatriotes de ce côté du pays. Leur choix se porte astucieusement sur YHOMBI OPANGO, MOKOKO et SASSOU.

Mais les autres frères dirigés par Samuel BADINGA, Dieudonné GANGA et Joseph BADILA (tous gradés du 33ème degré) vont y opposer une fin de non-recevoir. C'est alors que Roger NGOUROU (agent de la DST, à l'époque et gradé au 5ème degré) et Raymond IBATA (gradé 7ème degré) vont amener les dossiers refusés au Sénégal qui acceptera d'initier les trois généraux congolais (bien que refusés dans leur propre pays).

A la fin de la transition, contre toute attente, SASSOU devient "Maître-maçon" grâce au concours d'Abdou DIOUF, alors Président du Sénégal. Ingrat, SASSOU va réussir à faire radier Roger NGOUROU et Raymond IBATA ses parrains, pour devenir le plus ancien de cette loge que YHOMBI et MOKOKO ont refusé de fréquenter. SASSOU va donc initier tout son entourage (Jean Dominique OKEMBA, TCHENZELLE, Jean François NDENGUET, Hugues NGUOLONDELE, MOKOKI, etc.).

Puis SASSOU va créer la Franc-maçonnerie sorcière. Il créera en 1999 une Loge "sorcière" qui est dirigée par Jean Dominique OKEMBA et qui obligera tous ceux qui veulent "manger", donc être nommés à des hautes fonctions, à y adhérer (cette ‘‘Loge sorcière’’ compte l'essentiel des femmes et des hommes ministres des gouvernements successifs depuis cette date).

Les maîtres Marion MANDZIMBA EWANGO et Mathias DZON ainsi que Justin LEKOUNDZOU (filleul de Marion MANDZIMBA) ont été également sollicités pour faire également partie de cette ‘‘Loge sorcière’’ créée par SASSOU et dirigée par OKEMBA mais ils vont refuser d'y entrer.  La femme de DZON va mourir, LEKOUNDZOU sera empoisonné et le petit MANDZIMBA EWANGO (qui est "grand" la nuit) va répudier sa femme lorsqu'il constatera que cette dernière couche avec SASSOU qui veut ainsi lui arracher "ses pouvoirs maçonniques".

Dans la bagarre LEKOUNDZOU contre SASSOU au sujet du PCT, Le Grand-Maître Marion MANDZIMBA EWANGO va aller chercher l'esprit d'un autre grand initié, Marien NGOUABI, sous le couvert de l’association partant le nom de ce dernier pour s'en servir comme "bouclier" face à SASSOU qui a été plongé dans son assassinat. C'est pourquoi SASSOU refuse d'autoriser l'existence de cette association au Congo. L’association ‘‘Marien NGUABI et Ethique’’ n'est pas une simple association. C'est un "Pentacle", un talisman contre SASSOU ! Et ce dernier le sait.

Et Mathias DZON dans tout cela ? Le pauvre DZON qui n'est pas très haut gradé dans l'affaire, mais très ambitieux, va aussi chercher à créer sa "Loge sorcière" avec l'appui du défunt "roi de Mbaya". Les membres  de cette "Loge sorcière" de DZON sont notamment : Jean NKABA, Stanislas EBATA MONGO, Jean Sylvestre ITOUA.  Le Grand-Maître Marion MANZDIMBA EWANGO était également invité à les rejoindre, mais là aussi il refusera de fréquenter cette Loge (tout comme il refusa de fréquenter celle de SASSOU et OKEMBA). Voila donc pourquoi ce dernier, bien que dans l'opposition, n'est pas politiquement proche de son frère Mathias DZON, et se sent plus proche de Guy Romain KINFOUSSIA qui, comme lui-même, est donc plus propre ‘’maçonniquement’’ parlant. Voilà la face cachée de la guerre entre Marion MANDZIMBA EWANGO et, d’un coté ses frères SASSOU et OKEMBA et de l’autre coté le frère Mathias DZON. Quant aux POUNGUI, MOUKOUEKE et autres MUNARI, ce ne sont que des  pauvres "malanda ngulu" dans cette histoire de "grands sorciers" qui n'en est à vrai dire qu'à ses débuts.

 

Jean Claude BOURANGOU

Petit-fils du défunt roi de Mbaya

Partager cet article

Published by Jean Claude BOURANGOU - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

congolais 12/05/2009 05:42

quelle belle connerie de ta part j t croyais serieux mais tu parle plus que tu pense.les 33 degrés cé les illuminati et aucun africain n'est illuminati.mORT DE rire

Le lion de Makanda mwan Mizumba 12/05/2009 10:16



Monsieur Congolais,
bonjour.
Il y a quelques articles qui sont des textes que nous recevons ; nous vous prions de bien lire avant de lancer des jugements de valeur. Qui écrit ? Quelqu'un qui se présente à la fois comme le
petit-fils du roi Makoko, un certain Bourangou ou Bouragon et sous les initiales du frère franc-maçon M.F. de nombreux compatriotes on reçu ce mail. Ce monsieur Bourangou semble avoir quelques
comptes à règler avec Mathias DZON. D'autre part, qui êtes-vous pour dire qu'il n'y a pas d'illuminati congolais ? Etes-vous franc-maçon ? Et même si vous l'étiez, connaissez-vous tous les
illuminati pour prétendre qu'aucun Congolais ne s'y trouve ?  Tu ne prouves pas ce que tu prétends. J'attends des explications. Il semble que dans ton esprit, il y ait un préjugé racial : tu
crois qu'un Noir ne peut être illuminati mais c'est une erreur ! Qui croyait qu'un Noir pouvait être président des Etats-Unis ? Je ne suis pas franc-maçon mais je sais que toute la politique de
mon pays est ficellée par la franc-maçonnerie. Peu importe qui est à quel degré ; je n'en ai pas la preuve que c'est vrai et j'attends que vous me prouviez que c'est faux. Ce n'est qu'après ça
que vous pourrez mourir de rire ou de joie ; peu m'importe. La connerie doit se démontrer et celui qui croit qu'il suffit d'utiliser le mot pour faire sensation perd son temps car la connerie est
souvent là où on ne l'attend pas, là où on ne la soupçonne pas. La connerie peut-elle se réduire à une erreur d'appréciation ou à une surévaluation des degrés de la franc-maçonnerie ? Si M.F. est
con ou si moi en publiant cet article pour éclairer le peuple - même s'il y a des erreurs, suis con, alors bravo pour votre intelligence, vous qui ne prouvez pas vos assertions : il ne suffit pas
de dire ; il faut prouver et prouver, c'est apporter des faits tangibles, vérifiables. La franc-maçonnerie étant un milieu fermé, occulté secret, je prends le pari de voir comment vous allez
démontrer qu'il n'y a aucun illuminati noir ou congolais sans en être un... Celui qui risque de mourir de rire, c'est certainement pas vous. Congolais, mon frère, vous avez la parole !
Apportez-nous vos lumières ! J'ai un ami  du côté de Vincennes qui pourrait vous aider si vous n'arrivez pas à prouver vos dires. il est un franc-maçon très élevé...



Frere africain 28/04/2009 15:56

Lion de Makanda, bonjour. Je suis un lecteur assidu de vos posts. Je suis Gabonais et résolument déterminé à ce que mon pays avance vers le développement véritable avec Christ Jésus. Je souhaiterais avoir une copie numérique ( scannée) du livre de Van Helsing. Me dire le montant pour l'envoi et une adresse pour un western union.Merci.

Le lion de Makanda mwan Mizumba 29/04/2009 11:36


Mon frère,
bonjour.
Je vous ferai parvenir le manuscrit si possible à mes frais et vous allez vous régaler car vous allez entrer dans le monde secret de ce qui se trame sur le dos du peuple. Envoyez-moi vos
coordonnées à l'adresse mail suivante : demainlecongobrazzaville@yahoo.fr Il existe une fraternité qui remonte aux prêtres de Sumer dénommée : "Fraternité du serpent". Son but se transmet de
génération en génération. Ce livre n'a pas été un best-seller pour rien...
A bientôt.
 


Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg