Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2009 3 15 /04 /avril /2009 14:11

 

Détonation d’obus à Ouenzé : l’état major général des FAC invite la population au calme.

Une tornade s’est abattue sur Brazzaville dans la nuit du 13 au 14 avril 2009 provoquant l’explosion de certains obus d’artillerie entreposés dans l’enceinte du Commissariat central des armées ex Intendance. L'explosion a causé des dégâts matériels au passage dans l’environnement immédiat et éloigné de cette caserne et semé la psychose au sein de la population. Dans un communiqué rendu public le 14 avril, l’état major général des Forces armées congolaises (EMG/FAC) a invité la population à vaquer à ses occupations.


Des maisons, murs de clôture et autres endroits ont été touchés par cette explosion qui a plongé en émoi certaines populations de Ouenzé (5ème arrondissement). 

L'explosion a atteint un rayon de plus de deux kilomètres, a indiqué le colonel Jean Claude Mopita, ajoutant que ses services ne disposent pas de paratonnerre pour faire face à ce genre de situation liée aux intempéries. 

Informé de la situation, le maire de Ouenzé, Marcel Nganongo s’est rendu au chevet des victimes et souhaité que la fibre de solidarité habite des personnes généreuses pour voler au secours des populations sinistrées. 

Dans son communiqué, l'état major des FAC a rassuré la population et l’a invitée à vaquer librement à ses occupations. Voici la teneur de ce communiqué. 

"L’état major général des forces armées congolaises a le regret d’informer les populations de la ville de Brazzaville en général et des quartiers Ouenzé et Mpila en particulier, que suite à l’orage qui s’est abattu dans la nuit du lundi 13 avril 2009, certaines installations pyrotechniques situées dans la zone de Mpila ont été touchées par la foudre, entraînant la mise à feu des munitions en stockage et leur détonation dont l’écho a été entendu au loin. 

Il s’en est suivi par un effet de dispersion, des dégâts matériels dans les habitations des paisibles citoyens résidents dans les rues Mvouti n° 432-434, Mossaka n° 70, Babembé dans le marché, Lénine n° 552, Mboko n° 541, Mbéti 116 ainsi qu’à la résidence du commandant du 1èr régiment blindé au camp Intendance, toutes situées à Ouenzé et Mpila. 

L’état major général des Forces armées congolaises tient à rassurer les populations qu’aucune victime humaine n’a été déplorée et que les services compétents du ministère de la défense nationale, sont instruits de se rapprocher des populations sinistrées pour des questions de réparation. 

Par conséquent, ces incidents d’ordre purement technique ne sauraient donner lieu à toutes autres interprétations. L’état major général des Forces armées congolaises renouvelle ses regrets et invite les populations à vaquer paisiblement à leurs occupations quotidiennes. 

Fait à Brazzaville, le 14 avril 2009 " 

Commentaire: Voici un propos qui ne révèle qu'un fait : l'armée stocke des quantités considérables de munitions à Ouenzé, le quartier de Brazzaville occupé majoritairement par les populations originaires du nord-Congo à laquelle appartient monsieur Denis Sassou Nguesso. A la lumière de l'explosion et de son rayon (deux kilomètres), il s'agit d'une quantité non négligeable d'obus pour développer une telle puissance. L'orage est peut-être le signe que Dieu a détruit sans trop de dommages cette puissance de destruction accumulée à cet endroit en vue du massacre planifié des populations du sud après l'élection présidentielle car nous savons que Sassou a ordonné à l'armée d'intimider les populations du sud par des manoeuvres militaires dans leurs régions. Nous nous ne pouvons que conclure avec l'hypothèse suivante : Denis Sassou Nguesso tandis qu'il parle de "paix" avec la lèvre supérieure, ordonne la guerre avec la lèvre inférieure. Ce qui montre que quel que soit le résultat, le pouvoir a l'intention de se maintenir au pouvoir. L'explosion est attribuée à l'orage mais il pourrait aussi s'agir d'un sabotage... Aux dernières nouvelles, on aurait tiré trois obus sur des quartiers populaires !

 

Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg