Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 11:52

« Le président Vieira a été tué par l’armée au moment où il tentait de fuir sa maison attaquée par un groupe de militaires proches du chef d’état-major Tagmé Na Waié ce matin (lundi) vers 4h (GMT) ». C’est en ces mots que Zamora Induta, capitaine de frégate, responsable des relations extérieures de l’armée, a annoncé la mort du président bissau-guinéen, ce lundi matin. Joao Bernardo Vieira, dit « Nino », 69 ans dont les 23 à la tête du pays, « a été fauché par des balles tirées par ces militaires ».

 


Dans un communiqué publié ce lundi, l’état-major des forces armées a affirmé avoir la situation en main. Le commandement de l’armée a promis de respecter les institutions démocratiques. Selon les propos de Zamora Induta, le président a fait les frais de la mort du chef d’état major de l’armée, le général Tagmé Na Waié, tué dans un attentat à la bombe, dimanche soir. Nino Vieira est « l’un des principaux responsables de la mort de Tagmé », a-t-il indiqué. Tagmé Na Waié était dans son bureau au moment de l’explosion de la bombe. « Il a été grièvement atteint et n’a pas survécu à ses blessures », a indiqué à l’AFP son chef de cabinet, le lieutenant-colonel Bwam Nhamtchio. L’engin, de forte puissance, aurait été caché sous l’escalier conduisant au bureau du général Na Waié, et aurait été activé quand celui-ci a monté les premières marches.

 

Une rivalité entre le président et le chef des armées serait donc à l’origine de ce coup de force. Les deux hommes se sont mutuellement défiés ces derniers mois. En janvier, le général Na Waié, avait indiqué avoir été visé par une tentative d’assassinat fomentée par les proches du président Vieira. Des soldats en poste à la présidence auraient tiré sur sa voiture alors qu’il passait devant le palais présidentiel. Ils ont voulu me « liquider », avait-il indiqué. Le 23 novembre dernier, des mutins de l’armée régulière avaient tiré à l’arme lourde sur la résidence de Joao Bernardo Vieira. Deux gardes du corps avaient été tués. Le président Vieira avait alors reproché au chef d’état major le général Tagmé Na Waié de ne pas être intervenu.

« C’est la démocratie qu’on assassine »

Ce lundi, après l’annonce de la mort de Nino Vieira, le capitaine Zamora Induta a affirmé que « le pays va démarrer maintenant. Cet homme a bloqué tous les élans dans ce petit pays ». Joao Bernardo Vieira, a passé au total 23 ans à la tête du pays. Il a été réélu, en 2005, six ans après la fin de la guerre civile de 1998-1999 qui l’avait chassé du pouvoir.

Jean Ping, le président de la Commission de l’Union africaine, a qualifié ces derniers événements survenus en Guinée Bissau, d’actes « odieux et lâches ». Il a indiqué avoir « pris contact avec des dirigeants de la région pour étudier les meilleurs moyens de faire face à la situation », ajoutant que « des consultations sont également en cours pour organiser une réunion d’urgence du Conseil de paix et de sécurité de l’UA. » La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), par la voix de Mohamed Ibn Chambas, son secrétaire exécutif, a également condamné ce coup de force. « C’est la démocratie qu’on assassine », a-t-il déclaré.

Avant la mort de Ninon Vieira, le Premier ministre Carlos Gomes Junior avait réuni le gouvernement, dans la nuit de dimanche à lundi, et créé une cellule de crise pour « suivre la situation », rapporte l’AFP. La Guinée Bissau, ancienne colonie portugaise qui a accédé à l’indépendance en 1974, a souvent été le théâtre de conflits. Depuis quelques années, le pays est devenu la plaque tournante du trafic de cocaïne de l’Amérique du Sud vers l’Europe.
 

Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Mah Ibrahima 02/08/2015 01:18

Un jour les fils de la Guinée-Bissau sauront la véracité de ce qui s'est passé et pourquoi!

valerin ferreira neto 15/01/2011 11:23



assin i horivel pa guiné, n'sta sin palavras



Lamine 21/12/2010 01:02



QUELLE HONTE POUR L'AFRIQUE!!!!!!!



roger 19/12/2010 16:52



vraimen l homme n est rien que du bla bla



forever1256 11/04/2010 18:44



quand on est humain on ne peut souhaiter cela mème a son pire énémie.....tu parle de laurent gbagbo comme un animal alors quan realité vous nètes pas différents de lui....puisque vous pronez la
vengeance  par le ssang ....que DIEU vous pardonne vos propos afin ke cela narrive pas a vos parents



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg