Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2006 1 29 /05 /mai /2006 11:30

 LES ORIGINES BENINOISES DU BOURREAU DE BRAZZAVILLE...

  Il est bon que les Congolais sachent que l'homme qui les tue par les armes, ou en les affamant est un étranger en partie, même si sa mère est du Nord. D'autre part, le Nord du pays étant proche des frontières, on peut douter de la "congolité" de sa mère...

  La démonstration que je vais faire tient de deux niveaux :

1)un niveau sémantique nominal : il n'y a pas de Sassou comme nom propre dans toutes les ethnies du Congo-Brazzaville, du nord au sud mais ce nom est familier au Bénin ;

2)un niveau factuel : la famille béninoise de Sassou se trouve au Gabon où il leur rend visite quand il s'y trouve... en tant que président ou en tant que beau-père d'un beau-fils plus vieux que lui. Quelques personnalités politiques gabonaises et hommes d'affaires le savent mais sont priés de garder le silence...

   Sassou, Sossou, Dossou, des patronymes similaires, tous d'origine béninoise. Remarquez que l'homme qui a recueilli sa mère en deuxième noce s'appelle Nguesso et le président du Congo est le seul dans sa famille qui porte le nom de Sassou. L'ajout de Sassou a été fait lorsque l'homme a pris de l'importance en politique. Denis Nguesso sous la pression de sa famille paternelle béninoise devient Sassou Nguesso Denis. L'importance de l'ordre nominal n'est pas à négliger. C'est d'abord un Sassou avant d'être un Nguesso, d'abord un Béninois avant d'être un Congolais. Je me demandais pourquoi cet homme n'aimait pas son pays ; je tiens enfin l'explication. Il s'agit d'un fils d'immigré qui se sent plus proche du pays de son père, le Bénin, que du Congo-Brazzaville. Il est connu que les Nguesso n'ont pas beucoup aimé ce bâtard de père béninois. Il a été recueilli à Dolisie par la famille de Boussoukou-Mboumba qui a été plusieurs fois ministre. Vous remarquerez que Sassou n'a rien fait pour Dolisie, une ville où il a vécu, où il est allé à l'école normale, sans jamais terminer son cycle car peu intelligent. Les Nguesso se sont rapprochés de lui avec sa montée en politique.

   Les valeurs chrétiennes d'amour, de paix, de fraternité, de solidarité, ne sont pas reconnues par Sassou qui est plus proche de la pensée de l'islam ( car son père est certainement musulman) qui n'hésite pas à lever le bras pour faire la guerre qu'il promet aux Congolais s'il n'était pas réélu. Que ceux qui en doutent sachent que le cobra suprême se surarme en vue d'une éventuelle guerre s'il venait à perdre le pouvoir...

  

La famille Sassou est bien implantée au Gabon où Sassou leur a construit une grande villa aux frais du contribuable congolais. La prudence a fait qu'il les installe à Libreville au lieu de Brazzaville. En effet, il n'est pas bon que cette information s'ébruite. Au Gabon, ils vivent incognito sous la protection d'Edith Sassou Nguesso Bongo Ondimba qui leur a certainement accordé la nationalité gabonaise( ils peuvent même aussi avoir la nationalité congolaise pour circuler librement au Congo, au Gabon et au Bénin)... Les Béninois ayant le commerce dans le sang, on comprend que Sassou se préoccupe plus de ses "affaires personnelles" que des affaires du Congo. J'espère que des Gabonais écriront pour confirmer mes dires.

   Voilà, celui qui est né à Edou, il y a plus de soixante années, des amours extraconjugales d'une femme du nord du pays avec un commerçant béninois, certainement de passage, (un coup rapide sous griserie d'alcool de maïs ou kéléwélé qui nous coûte cher aujoud'hui), a des raisons de ne pas aimer ce pays. Il pourrait très bien un jour s'installer au Bénin et y finir ses jours.

 

 

 

     L'Afrique connaît de nombreux cas similaires au cas Sassou qui fait qu'un étranger règne sur un pays qui n'est pas en réalité le sien : Bongo, un pur Téké du Congo-Brazzaville qui règne au Gabon où toute la sphère supérieure de l'Etat est occupée par des étrangers, notamment des Congolais devenus Gabonais (il y a en plus de nombreuses ethnies communes aux deux pays comme les Punus, les Nzabis, les Tékés, les Vilis), Mobutu, un Ngwandé de Centrafrique qui instaura une dictature de fer au Zaïre, actuel Congo-Démocratique, le fils Kabila qui serait un Rwandais, Dos Santos, un ressortissant de Sao Tomé et Principes qui règne sur l'Angola, etc.  Dans le cas du Congo, nous savons tous que les étrangers sont mis en avant pour éventuellement servir d'appui en cas de guerre : les Angolais vivent dans les maissons de Congolais, les Ouest-Africains sont légion et nous traitent de "Congolais nzoba", les Libanais ont la côte, bref, un pays dirigé par un étranger est un pays qui ne se dirige plus. Ce n'est pas par hasard que le Collectif des ressortissants du Kouilou (COK) devient de plus en plus exigeant en revendiquant 30% des postes dans le secteur pétrolier avec création d'une réserve financière de 3% des recettes pétrolières...

  

Il est à noter que lorsque des étrangers sont intégrés dans la haute superstructure politique d'un pays, ceux-ci tendent à soutenir le dictateur car sans eux, ils ne sont rien.

Ne s'agit-il pas là d'un plan délibéré des puissances capitalistes, notamment celles de la France pour être sûr que ces chefs d'Etat, étant des étrangers auront peu à coeur de servir les vrais nationaux ?

  Un étranger, on le sait, aspire avant tout à servir son pays d'origine ; on le voit pour certains lobbies puissants qui influencent la politique de leur soi disant pays dans l'intérêt de leur pays d'origine.. Pour information, Sassou s'est empressé d'inviter le nouveau président du Bénin Yayi Boni à Brazzaville pour le féliciter en tant que président de l'Union Africaine, le 24 avril 2006. Cependant, nous savons qu'il l'aurait fait à un autre titre. Peut-être a-t-il même intrigué pour que Yayi Boni soit élu à la présidence de la République du Bénin : on sait qu'il a intrigué pour que Bozizé soit réélu en achetant le soutien de nombreux leaders politiques centrafricains au Général Bozizé, franc-maçon très proche d'Idriss Deby...

 

 

 

   Le concept d'ivoirité tant décrié aujourd'hui est peut-être mauvais quand il est appliqué à mauvais escient mais qu'on sache qu'une personne de nationalité américaine mais née à l'étranger ne peut être président des Etats-Unis. Il est normal que l'on soit sûr que celui qui va se mettre aux commandes d'une nation, soit bien un fils plein de ce pays.

                                         Osséré Etumba.

Partager cet article

commentaires

elington 07/05/2014 15:52


monsieur,


en parcourant vos ecrits concernant les origines de Mon president ( Denis SAAAOU NGUESSO),votre president que le voulez ou non,je realise que vous etes un detraque mental,un
mythomane,pyromane,un enemi de la nation et du GONGO tout entier.


comment pouvez-vous mentir a ce point la?


votre maman ne vous a t'elle pas apris a dire la verite?


n'avez-vous donc pas de morale?


repontez-vous,allez a l'eglise que l'en prie pour vous s'il vous plait,je plain les naifs qui croient a vous insanites.


Arsene Nina ELINGTON de Obele,Boudjatse,Tongo,Tsikapika,Oyo et j'en passe

Le Lion de Makanda (LDM) 07/05/2014 20:25



Denis Sassou Nguesso est-èil un vrai Congolais ? La réponse se trouve dans les archives de l'état civil de Nantes en France car il est né à l'époque coloniale.... La déportation des Abés de
Côte-d'Ivoire est un fait historique depuis1910. Nous avons besoin de compulser l'histoire. Et nous allons le faire.... 



ben sassou 24/01/2013 19:49


permettez moi de vous corriger le nom sassou se trouve au togo au ghana au benin et meme dans quelques pays arabe un prenom ne dit pas imperativement lorigine dun individu.....


 

Le Lion de Makanda (LDM) 24/01/2013 23:38



Monsieur Ben Sassou, vous semblez planer dans une confusion qui rend votre raisonnement incohérent : tantôt, vous parlez de nom, tantôt de prénom mais vous faites bien de le dire, et vous avez
raison de le dire :  le nom de Sassou se trouve partout ailleurs de façon à être reconnu comme un patronyme local bien incrusté dans le terroir depuis la nuit des temps mais au Congo, aucune
ethnie Congo n'en recense un nombre important de Sassou car, mystère, Sassou EST le seul Congolais porteur de ce nom si rare qu'il n'est pas un nom populaire chez nous mais seulement ailleurs où
il pullule et vous pouvez rajouter la Côte d'Ivoire en Afrique de l'ouest dont les Pages Blanches regorgent de Sassou chez les Abey originaires du Bénin. Donc ce patronyme est bien, vu du
Congo, un patronyme étranger. Votre argumentaire aurait gagné en luminosité si vous aviez démontré que du nord au sud, le nom de Sassou n'est pas une énigme pour les Congolais comme le
nom MASSAMBA ou le nom Malonga qui indiquent bien que l'on provient de l'Afrique centrale.


IL Y A UN LIEN ENTRE LE PATRONYME ET L'ORIGINE. VOUS AVEZ CHOISI UN MAUVAIS EXEMPLE CAR SASSOU RENVOIE BIEN A DU SANG ETRANGER AYANT INFECTE POLITIQUEMENT LE CONGO. LE FILS DE L'ETRANGER RESTERA
ETRANGER A NOTRE EGO PROFOND. SASSOU NE MONTRE-T-iL PAS TOUS LES JOURS QU'IL EST ETRANGER AU KIMUNTU ? J'ai appris que le chauffeur du Général Avoukou serait aussi mort d'un arrêt cardiaque.
L'assassinat n'est pas bantou où l'homme est le porteur de prestige le plus important. Chez nous, nous avons porté l'homme au piedestal de l'importance...


Même en Israël, le nom du fils de Dieu Ieshoua était partagé par plusieurs personnes de familles différentes car c'est bien un nom juif, un nom du peuple d'Abraham qui n'a rien d'unique
dans son peuple de provenance. D'ailleurs, la Bible elle-même relate l'existence d'autres Ieshoua ou Jésus.


Je vous défie de trouver un seul autre Congolais de souche, un seul autre Congolais pur,  qui porte le nom de Sassou ; vous trouverez
certainement des ouest-africains naturalisés Congolais portant ce nom mais pas un fils de toutes les ethnies du Congo dont toute l'histoire témoigne qu'il n'y a jamais eu de Sassou chez nous au
Congo comme il y a de kouakou en abondance en Côte-d'Ivoire depuis la nuit des temps.


Quant au prénom qui ne présage pas impérativement de l'origine d'un individu, vous avez encore raison : Denis est un prénom français reliquat de la colonisation française et de l'empreinte de la
religion chrétienne sur nos mentalités et nos identités car si cette satanée colonisation n'avait pas existé, jamais il n'y aurait eu de Denis ou de Christel au Congo dans la mesure où nos noms
et prénoms seraient restés authentiques. Et si je raisonne bien, dans l'hypothèse d'une absence de colonisation,  jamais les Abeys n'auraient  été déportés par les Français au nord du
Congo pour y exercer leur activité atavique de la pêche après leur révolte contre les colons français en Côte-d'Ivoire. Je connais l'histoire secrète de mon pays...



mongongo prospere 15/02/2012 19:26


Je veux savoir, ce commercant après avoir enceinté la maman du président, qu'est-ce qui c'est passé à la naissance pour qu'il porte le nom de quelcun qui n'était plus sur place. En tout cas, moi
je doute...

Melchiade EKLOU 13/07/2011 15:37



M. OSSERE,


Je vous apprends qu'au Bénin, et précisément derrière le stade de l'Amitié de Cotonou, existe un collègue portant le nom de Félix HOUPHOUET BOUGNY. Celà n'a pas fait
de HOUPHOUET un béninois. A Comé, une ville située à 27km du fameux hotel SASSOU, sur la R.I.E. Cotonou/Lomé, est érigé un hotel au nom de MANDELA. MANDELA doit-il devenir
béninois à cause de ce hotèl qui porte son nom? 


M. OSSERE, l'hotel SASSOU appartient à un béninois, qui, pour une raison que j'ignore, à attribuer ce nom.


Admettons même que cet hotel soit la propriété de votre Président SASSOU et que ce dernier soit d'origine béninoise. Démontrez nous concrètement, comment celà peut justifier sa gestion
du pouvoir congolais que vous jugez calamiteuse?


Je vous prie de laisser ce faux débat et de rechercher ailleurs, les vrais motifs de ce que vous appelez . Le monde n'est plus à ce stade. Voyez OBAMA et
SARKOZY! Sont-ils originaires des pays qu'ils dirigent avec brio?


Cher OSSERE, je vous conseille de changer de stratégie si vous voulez vraiment une alternance dans votre pays. Je crois qu'actuellement, vous renforcez la position de
SASSOU que vous décriez. Et j'ai l'intime conviction que si vous n'y prenez pas garde, le peuple congolais, se retournera un jour contre vous car vous l'incitez implicitement à la haine
et à la xénophobie. Et les conséquences d'un tel acte sont connus de tous. Sachez aussi que l'histoire est têtue et finit toujours par rattraper.


L'Afrique a déjà trop de problèmes pour qu'on en ajoute. Nous n'avons donc plus besoin des politiciens démagogues qui fragilisent l'unité de notre continent pour des fins personnelles
inavouées; mais plutot des dirigeants responsables qui ont à coeur le décollage effectif de l'Afrique et singulièrement celui de leur pays.


Pour finir, je voudrais inviter mes frères congolais à redoubler de vigilance. Et je me permets de leur rappeler ces deux adages:


1- ENTRE DEUX MAUX, IL FAUT CHOISIR LE MOINDRE.


2- ON PRETEND CONNAITTRE CELUI QUI S'EN VA MAIS CELUI QUI VIENT, ON IGNORE BEAUCOUP DE LUI.


 


Tous ensemble, pour une Afrique unie, sans clivage ethnique.


 


Melchiade EKLOU (Bénin)



bilaye malonga pierre 27/06/2011 17:54



j'ai lu tout ce que vous avez pubié et des commentaires,franchement chèr monsieur je ne sais pas si vous êtes congolais ou pas moi je suis un maintenancier et informaticien je me débrouille dans
la vie et n'ayant pas d'emploi exact,mon bac je l'ai depuis 2004 et mon bts en 2008,moi franchement le président je n'ai aucun lien avec lui ni mon vieux car il est commerçant et ma maman
ménagère donc je n'ai aucun interet en defendant mr Sassou nguesso ,mais vous deviez savoir une chose qu'il soit de l'inde ou du benin comme vous le dites et vous le demontrer cela je crois n'a
aucune importance actuellement ce que nous jeunes congolais attendions du président ,il se bat pour la nation et si vous n'êtes pas arrivé au congo brazzaville sans blague mon chèr monsieur ,cet
homme que vous qualifiez d'étranger est entraint de réaliser ce que pas mal de présidents et opposants de ce pays n'onta pas pu faire moi j'ai vecu toute les guerres civiles allant de 1993 et
d'autres ,comme je vous ai annoncé au début je n'ai aucun lien avec le président mais vous deviez le savoir que toute autorité vient de Dieu et meme si la mère d'hitler devait savoir ce que son
fils devrait accomplir ,elle ne pouvait pas bloquer la volonté de Dieu donc le dessein de Dieu ,cette époque d'étranger est révolu papa,regardez enfrance,et même aux Etats-unis dans quelle
planete vivez vous cher Monsieur,s'il vous plait en voyant les grands chantiers que cet homme de Sassou nguesso est entrain de réaliser pour le congo ,je me manque de vous et je vous comprends
mais seulement pour finir vous deviez le savoir qu'il soit libanais somalien ou n'importe quelle nationalité que vous lui donnerez ce grand monsieu est et reste le Président de la république du
Congo  et nous jeunes voyant les accomplissements de ses oeuvres nous restons confiants que le congo change dans le bon sens ,et honte à vouscar ce n'est pas ce monsieur qui devrait etre
votre adversaire si cela n'est pas le cas arreter de vous acharner sur sa nationalité il est le premier citoyen congolais,pour finir je ne suis pas un nordiste mais un pur lary à 100%,ce monsieur
reste le meilleur président que le congo ait eu ,excusez moi c'est mon point de vu car je suis né en 1983 et massamba débat et compagnies je n'ai vecu leur époque,vive le congo et pour finir
dites moi est ce que la liberté d'expression et d'opinion sont  elles jumelles?


un jeune congolais



Le Lion de Makanda (LDM) 27/06/2011 19:03



Détrompez-vous : un étranger et un natif n'ont pas le même amour pour le pays dans lequel ils vivent !


Imaginez ce que Massambat-Débat aurait fait du Congo s'il avait un budget de 6000 milliards de francs cfa !



Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg