Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2006 4 11 /05 /mai /2006 19:30

  Kolélas a choisi entre le peuple congolais et Sassou...

Cette fois-ci, Sassou a tenu que l'alliance scellée le soit au nom des morts aussi : Kolélas s'est agenouillé sur la tombe d'Ambendet, le défunt chef du clan Sassou, avec ses enfants. Il n'a pas seulement fait allégeance au vénérable respectable Cobra suprême mais aussi à tout le clan ad aeternam : les vivants et les morts afin que, si Sassou venait à disparaître, les siens soient assurés d'échapper à la vindicte populaire ; et l'on sait qu'une alliance scellée sur du sang mort est plus solide. Maurice Nguesso a signifié que l'ennemi d'hier est devenu un allié, en langue mbochi, en public. Mais Kolélas a-t-il pensé à ses propres morts, ceux qui sont morts en son nom quand il s'est écrié :"Lissouba djokélé, tu bonguélé tsimfumu !" et qui contesteront son entrée au paradis ? Il est vrai que la guerre ne nous apporte que ruines et... ruines, morts et...morts. Cependant, celui qui a été l'emblème de la résistance obstinée par idéal a cessé de rêver et ne pense plus qu'à coups de billets de banque et surtout, il ne pense plus qu'à lui : à l'approche de la mort, l'égoïsme a un dernier sursaut... Quand on mange sur la table de Sassou, on ne vit plus que de pain et la dignité se volatilise ; on a beau rêver, l'esprit s'est envolé... Il a demandé pardon au peuple, certainement sous l'instigation de son nouveau maître Sassou mais a-t-il attendu qu'on lui pardonne ? Le peuple a-t-il une bouche unique pour s'exprimer et dire ce qu'il pense ? Oui, la bouche du peuple congolais, c'est celle même de Sassou et quand Sassou pardonne, le peuple congolais a pardonné. Hélas, quand celui qui est la bouche du peuple congolais mange, seul son ventre se rassasie !  Un jour, Sassou se rendra compte que le peuple congolais et lui sont deux et qu’il est la pire créature que ce dernier ait engendré. Quand les peuples engendrent et honorent des monstres ! On peut être leader et non démocide.

  L'amnistie était la seule issue pour le clan d'Oyo. En effet, après la scandaleuse affaire des disparus du beach, l'exécution d'un Kolélas meurtri par la mort de sa femme aurait réveillé toutes les animosités guerrières qui ne se manifestent plus que dans le Pool. Au contraire en pardonnant à celui qui fut tour à tour allié et ennemi, Sassou marque des points :

1) Il apparaît comme un être magnanime capable comme le Christ de pardonner à ses ennemis; Il devient l'homme du coeur, le sag 

2) à l'approche des prochaines élections, il s'assure le soutien d'un poids lourd politique du Pool, alors que l'UPADS est divisée et l'autorité de Lissouba diminuée par la maladie n'augure de rien de positif;

3) s'il parvient à lui trouver épouse dans la famille parmi ses nombreuses nièces, voilà qui lui donnera une alliance encore plus consistante avec un enfant, symbole d'une alliance vivante(la rumeur dit que l'homme des masses affamées n'arrêtent plus de reconnaître gosse sur gosse);

 

 

4) l'occasion est belle d'envoyer un message de paix au monde entier et de se mettre dans la poche les institutions financières internationales;

5) Kolélas sera un pion qui pourra l'aider à pacifier le Pool sans la manière forte et à calmer le révérend Ntoumi qui prêche de la main gauche avec la Bible (Le principe du "Tu ne tueras point") et qui tue avec la droite, un personnage truculent qui ne veut pas se défaire de son esprit rebelle en dépit de toutes les tentatives de corruption. Triste l'âme qui est tiraillée entre le diable et le bon Dieu !

Sassou s'est mué en "homme de paix", fastoche quand ce mot ne signifie que le statu quo, la permanence du pouvoir entre ses mains. D'un côté, un peuple affamé volontairement pour qu'il n'ait plus la force de résister car préoccupé à essayer de trouver quelque maigre pitance, de l'autre celui qui a tout pour durer, je parle de la force et de l'argent de notre pétrole. Il sait que la paix totale n'est plus loin avec Kolélas. L'homme est âgé et ses préoccupations ne sont plus idéalistes : il faut s'assurer une belle retraite paisible sur la misère de ce bon peuple congolais. Après tout, un peuple n'est qu'un prétexte pour la félicité de quelques-uns dont il veut désormais faire partie. Qu'importe si Sassou et son clan pillent le Congo ? Kolélas qui a suspendu la participation de son parti le MCDDI dans l'opposition et qui a demandé aux siens de soutenir l'enfant terrible d'Oyo, celui qu'on s'est précipité de nommer "Grand Maître" franc-maçon dès que Lissouba se fut enfui, ce Kolélas-là n'est plus le même. S'il se remarie, cherchez à savoir de quelle famille est sa nouvelle épouse. En donnant sa fille à Bongo, Sassou a placé une oreille au palais d'Ondimba. Et le placement des femmes du clan est une stratégie du sang qui lui permet d'avoir des alliés en dehors du nord. Kolélas s'avère aujourd'hui pour les Congolais qui ont cru en lui une déception de plus. De plus en plus, chez nous, la politique ressemble…, non, la politique est vraiment un monde qui obéit à la même logique que la sorcellerie. La sorcellerie est l’art des forces du mal qui agissent dans l’obscurité pour saper la vie dans le monde de l’esprit, la politique quant à elle est l’art de faire le mal à la lumière du jour, dans le monde physique. Les deux ne sont donc pas incompatibles.

 

                                                                                                                                                             Osséré Etumba.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg