STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 7.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 5.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 2400 ARTICLES, *** 495 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 1200 COMMENTAIRES... 

 


MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

RECTIFICATIF PROGRAMME DE LA JOURNÉE DU 1er NOVEMBRE 2014 à Lyon

Le samedi 1er Novembre 2014, se tiendra l’HÔTEL IBIS LYON PART DIEU à Lyon, la convention pour la dynamique du Rassemblement, le respect de la constitution le dialogue et la paix.

Y sont conviés :

Les représentants de la société civile congolaise, les chefs d'entreprises, les artistes, les universitaires, les politiques engagés pour la restauration de la démocratie au Congo.

------------------------------------------

MATIN

09h –09h45 : Réception des invités et participants autour d’un café

-------------------------------------------

10h –10 h10 : Mot de Bienvenue, Jean-Claude BERI, Président du DAC

10h15–10h30 : Pourquoi  la Convention pour la dynamique du Rassemblement, le respect de la constitution le dialogue et la paix. Orientation et buts Gertrude MALALOU KOUMBA  (Modératrice)

 

10h40- 10h 55 : Sans rassemblement la société civile congolaise peut-elle avoir son destin en main : MaitreSilvère IDOURAH, Individualité

 

11h 00 –11h 15 : L’esprit de KI-MUNTU de Jean Pierre IBOUANGA (LION DE MAKANDA)

 

11h 20 – 11h 30 : Le rassemblement entre unité ou unicité : Joseph LOUFOUA Individualité

 

11h 35- 11h45 : Le rassemblement vu par le panafricanisme UMOJA

 

11h 50- 12 h 00 : L’esprit des Etats généraux : Sanellie Tamba-Tamba.

 

12 h 05 –12h15 : Le sens de l’unité au sein de la diaspora : le CODICORD

12 h 20  12 h 30 : L’esprit du dialogue et de paix :  Les assises Nationales

 

12 h  35- 12 h 45 : Pourquoi les jeunes se détournent de la politique : Jean-Pierre Godefroy Karanda

----------------------------------------------------------------------------------------------

PAUSE DEJEUNER (à ceux qui ont réservé le repas à midi) 

----------------------------------------------------------------------------------------------

APRES-MIDI :

 

--------------------------------------------------------------------------


14 h00 - 14 h 15 : L’éthique, la morale et la politique: Maître Tony MOUDILOU

 

14 h 20 –14 35 : Dans un contexte de crise congolaise, quelle est la place du rassemblement politique ? : MBIKI de NANITELAMIO Individualité

 

14 h 40 – 14 h 50 : Lisanga 2016 : Vivien Manangou

 

14h 55- 15 h 10 : Quel est l’état constitutionnel du Congo-Brazzaville à ce jour et que faire ? : Raoul Ludovic LOUBELOIndividualité.

 

15h10–15h20 : L’enjeu du dialogue politique dans le contexte congolaisOUABARI Mariotti

 

15 h 25- 15h 35 : Faut-il changer la constitution congolaise ? F. B.M

 

15h 40– 15h 50 : Comment réussir le Changement et imposer l’alternative au Congo ? Le Congrès de Genève

15h 55 - 16 h 10 : La nouvelle républiqueAdrien HOUABALOUKOU individualité.

16h 15 –16 h 30 Contribution de la jeunesse au rassemblement : Evrard NANGHO et KEVIN DIAFOUKA

 

16 h 35 – 16 h 45 : Le rassemblement pour le dialogue ou soumission ?  : MCCD,   Bruno MOUELE

 

16 h 50 : 17h 00 : Les forces vives face  au  rassemblement et le dialogue. Jean-Sylvestre ITOUA

17 h 05 : Lecture de l’appel de LYON (C’est une  invitation au rassemblement,  une incitation  à une réflexion responsable devant  conduire  la diaspora vers   l'élaboration d' un projet de large consensus pour un retour à la démocratie véritable) Celle-ci n’est plus soumise à la discussion des participants. Libre à vous d’adhérer ou pas. ( Après avoir pris connaissance)

PS : La notion de respect de l’heure est scrupuleusement recommandée. Aussi,  nous vous invitons à nous faire parvenir vos communications qui seront lues le 1er Novembre à Lyon, au plus tard le 27 Octobre 2014., afin de préparer le document ( rassemblant toutes ces interventions)  final qui sera distribué le jour de la rencontre.

developperautrementlecongo@gmail.com

contact@dac-presse.com

La liste des participants est close.

--------------------------------------------------------------------------------------

18H : REPAS CONVIVIAL DANS UN RESTAURENT AFRICAIN

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                                                                                    Le comité d'Organisation

Vendredi 9 janvier 2009 5 09 /01 /Jan /2009 13:13
"Change, we can".  Cette phrase de Barack Obama, président élu des Etats-Unis qui va prendre ses fonctions le 20 janvier 2009, chacun peut s'en souvenir. Il affirme : "Nous pouvons apporter le changement". Il va même jusqu'à dire que nous pouvons changer le monde ! Il s'agit de se demander où et comment va s'opérer le changement car le contexte national américain est morose et très dur avec la crise financière et économique et au niveau international, le Proche-Orient nous rappelle que rien n'a changé dans le rapport des forces entre Israéliens, alliés éternels des Américains et les Palestiniens toujours à la quête d'un hypothétique Etat depuis 1947, soit près de 62 ans. Palestine, l'Etat impossible. Obama pourra-t-il apporter le changement au Proche-Orient, un changement  qui a pour nom "PAIX" ? En effet, les choses ne sont pas si faciles car tous ses prédécesseurs à la Maison Blanche ont échoué à réconcilier les "cousins" fâchés depuis des lustres.
Certes l'influence des Américains sur les Israéliens est non négligeable mais nous savons que c'est l'Amérique qui contradictoirement fournit les milliards de dollars qui permettent la colonisation des territoires palestiniens et surtout, le lobby juif est très puissant : les plus gros actionnaires de la Federal Reserve, banque privée détentrice du monopole de l'émission du dollar, sont des banques juives. Le lobby juif américain est très puissant et il est capable d'assassiner un président américain. Politiquement, les Juifs sont partout dans tous les Etats du monde où ils se disent comme Sarkozy "ami" d'Israël quand leur fonction empêche qu'il proclame haut et fort : "Je suis Juif". Obama peut-il réussir là où les autres ont échoué car la situation des Palestiniens est inhumaine : imaginez Gaza en ce moment sous les bombardements israéliens qui parfois parquent les gens dans des bâtiments avant de les bombarder et personne n'a le pouvoir de faire pression sur les Juifs qui font ce qu'ils veulent. Le CRIF a crié au scandale quand Jean-Marie Le Pen a comparé Gaza à un camp de concentration. En tout cas, si les Israéliens ironisent en prétendant que sic'était le cas, le Hamas seul aurait le rôle des SS, on peut se demander comment vit cette population prise en otage à la fois par le Hamas et par Israël qui  a établi un blocus insupportable. Que reste-t-il aux gens de Gaza parqués sous blocus sans possibilité de sortir de quelques kilomètres carrés que la mort ou la résistance ? Certes Ariel Sharon a permis la fin de la colonisation de Gaza mais cela on le prévoyait car quelques Israéliens ne pouvaient pas continuellement vivre au milieu de millions de Palestiniens hostiles, une colonisation qui devenait de plus en plus chère car les colons devaient être gardés 24 heures sur 24. On a quitté Gaza pour mieux coloniser la Cisjordanie. Et pour couronner le tout comme si les choses au pays du Christ n'étaient pas assez compliquées, le Hamas a fait de Gaza, un petit Etat appelé "Hamastine". Sharon en abandonnant Gaza avait un objectif : rendre la création d'un Etat palestinien impossible. A première vue, c'est bien parti pour.
On ne peut être indifférent à la situation humanitaire à Gaza où les civils sont tués impunément dans un total dénuement sanitaire, alimentaire, sécuritaire car même quand ils se cachent auprès des bâtiments de l'ONU, Israël n'hésite pas à bombarder les bâtiments de l'ONU  au mépris de toutes les conventions internationales que les Juifs n'ont jamais respectés car seule importe la force militaire et on la sait déséquilibrée : les Palestiniens n'ayant pas d'Etat-Nation n'ont pas le droit d'avoir une armée et sont acculés au terrorisme car au niveau international, rien ne plaide pour eux car on soutient avant tout Israël et le ressentiment est très grand dans le monde arabe qui ne fait pas assez de pression pour aider leurs frères palestiniens. Un texte que nous avons reçu récemment prétend que c'est l'Arabie saoudite qui financerait cette guerre contre le Hamas, ce dernier bastion sunnite...
Que peut changer Obama dans ce contexte ? Va-t-il se concentrer sur la situation intérieure déjà très difficile des Etats-Unis ou va-t-il essayer de pousser les cousins bélligérants à faire la paix car si les Etats-Unis le veulent vraiment, si Obama prend son courage à deux mains, il peut arriver à créer les conditions de la paix au Proche-Orient mais c'est plus facile à dire qu'à faire car Bill Clinton a été le président américain qui s'était le plus approché de la paix. Espérons qu'Obama, un autre président démocrate puisse lui avoir la baraka de la toucher du doigt...  Encore faille-t-il qu'on le laisse faire car certains de ses proches conseillers sont des sionistes convaincus !
Un mot sur les raisons de la guerre que mène Israël : une guerre pour quoi faire ? A-t-elle une visée électoraliste comme le prétendent certains ? Il est évident que les roquettes sont un acte proscrit qui menace les civils israéliens mais les conséquences sont négligeables et la réponse d'Israël disproportionnée car c'est à la  destruction aveugle d'une ville qu'on assiste avec son lot de bavures. Israël n'a pas arrêté les tirs de roquettes et ils se poursuivront même quand l'Etat hébreu aura arrêté tous les dirigeants du Hamas qui vivent à Gaza car le gros des dirigeants vit en Syrie. Si le but est d'affaiblir le Hamas, c'est plutôt à son renforcement qu'on va assister car le Hamas a déjà gagné la guerre médiatique car les guerres ne se font plus qu'avec les armes depuis l'invention de la télé. On peut gagner une guerre par les armes comme les Américains mais la perdre médiatiquement.
En fait, Israël ne tient pas à la paix car en situation de paix, on ne peut que parler de l'avènement d'un Etat palestinien alors qu'en temps de guerre, on ne peut pas l'évoquer puisquon s'efforce d'abord d'arrêter la guerre, ensuite on passera à la situation humanitaire, à la reconstruction et pendant ce temps, toujours pas d'Etat palestinien. Israël ne fait non plus rien pour les dirigeants palestiniens modérés qui sont prêts à discuter d'un Etat palestinien parce que les Juifs ne veulent pas en entendre parler. C'est donc avec deux extrêmistes que Barack Obama devra discuter mais pour l'instant, on lui reproche d'être trop silencieux et de ne rien dire. Peut-être ne dit-il rien pour ne pas gêner l'action du gouvernement Bush sortant ou simplement a-t-il peur de décevoir les uns et les autres...
Il n'est pas anodin que cette guerre ait pu être déclenchée avant la prise en fonction de Barack Obama. Il est clair que l'Etat juif a voulu profiter de ce moment de flottement politique pour agir car Bush, le président sortant n'a pas assez de pouvoir pour agir ; ce qui s'est traduit par une abstention des Américains à l'ONU et Obama n'est encore que le président élu et non le président en exercice. Nous pensons qu'elle pourrait s'arrêter avant le 20 janvier car l'Etat hébreu n'aimerait pasqu'Obama prenne son pouvoir et trouve déjà une situation très inextricable au Proche-Orient. Les Juifs veulent frapper le Hamas. Vite et fort car il faut en profiter puisque le contexte politique américain s'y prête...

Prochain article : "CONGO/CHINE : LA CHINE UN COLONISATEUR DE PLUS AU CONGO ?"
Par Le lion de Makanda mwan Mizumba - Publié dans : demain le congo brazzaville - Communauté : Liberté et démocratie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Recommander

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : cuisine Santé France Société bébé Politique
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Archives

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg

W3C

  • Flux RSS des articles

Images aléatoires

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Recherche

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés