Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 12:29

Bon sang ! Ce régime est décidé de sucer le peuple congolais jusqu'à la dernière goutte de sang. Voilà que Sassou crée une centrale électrique pour amorcer la privatisation de l'électricité. Ceci signifie que les prix vont grimper sans que l'on soit sûr que le service sera performant car rien ne nous assure que les coupures intempestives auront disparu. Et de plus, une société d'électricité qui se veut à 80% étatique ne peut pas avoir un président qui vient du privé qui n'est représenté qu'à 20%. Vraiment dans notre république royale bananière démocratiquement élue, on se permet tout, on ne se gêne même plus ! Avec 50 millions de francs cfa, on se rend compte que le capital de cette société ne servira pas à grand ' chose puisque tous les travaux en matière d'électricité se chiffrent en millions de dollars. Sassou va commercialiser en privé la plus grande partie de l'électricité qui viendra d'Imboulou : il met en place des structures annexes. Voici le texte tiré du site du pouvoir de Brazzaville :

La République du Congo se dote d’une nouvelle structure en charge de la gestion de l’électricité notamment la Centrale électrique du Congo (CEC) qui a été créée le 21 novembre à Brazzaville. C’est une société anonyme au capital social de 50 millions de francs CFA et dont les actions sont détenues à 80% par l’Etat congolais contre 20% par la société pétrolière Eni Congo. (NOUS N'EN VOYONS PAS LA NECESSITE CAR NOUS AVONS DEJA NOTRE VIEILLE SNE ! CE N'EST PAS LA PEINE D'EN CREER UNE AUTRE !)



 Energie : création de la Centrale électrique du Congo
Le directeur d’Eni Congo, Jerôme Koko, a été désigné comme directeur général de la CEC alors que Charles Sockatt a été nommé président du conseil d’administration de cette société qui va gérer la centrale à gaz de 300 mégawatts en construction à Djeno, localité située au nord de Pointe-Noire. 

M. Koko a rassuré que le projet sera conduit à bon port dans un délai raisonnable, la première turbine d’une puissance de 150 mégawatts devant être mis en service en décembre 2009. 

«Pour la partie où Eni Congo est opérateur et où il y a un an nous avons pris en charge l’exploitation de cette partie on shore, il y a le gaz qu’on brûle. Eni Congo a signé un protocole d’accord avec le Congo pour la valorisation du gaz. Cette valorisation va consister à éliminer le torchage, et ce gaz sera récupéré et envoyé à la centrale électrique qui va nous produire de l’électricité qui manque tant aujourd’hui pour le développement du pays» a-t-il indiqué. 

 Energie : création de la Centrale électrique du Congo
D’un coût global de 460 millions de dollars US, cette centrale à gaz permettra de régler le déficit énergétique de la capitale économique congolaise. La première pierre de construction de la dite centrale a été posée en mai 2008 par le Chef de l’Etat congolais Denis Sassou Nguesso. 

«La CEC est le premier exemple de libéralisation du secteur puisque, c’est une société privée qui va accéder pour la première fois dans le pays, au statut de producteur indépendant autorisé à vendre de l’électricité non seulement à l’opérateur public mais aussi à des industriels privés», a déclaré le ministre congolais de l’énergie et de l’hydraulique Bruno Itoua. 

La création de la CEC intervient au moment où le département de l’énergie est en phase de réformes institutionnelles. Il est souhaitable que d’autres opérateurs privés emboîtent le pas à la CEC et Eni Congo en s’engageant dans d’autres projets du domaine de l’énergie.

Samedi 22 Novembre 2008 - 10:31
Cauchet Ngoulou


Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg