Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 00:07

Centrafrique: Brazzaville accorde un prêt de 38 millions d'euros au nouveau régime de Bangui


COMMENTAIRE : Ceux qui ne me croient pas quand je dis que le Congo n'a pas de problèmes d'argent vont se rendre à l'évidence que c'est vraiment le cas. Qu'on se le dise : on ne prête pas d'argent à son voisin si on n'en a pas suffisamment pour soi-même et on n'envoie pas sa femme dilapider un million d'euros si on n'est pas sûr que le pays ne va pas tomber dans un déséquilibre financier. Nous venons à peine d'apprendre que monsieur Denis Sassou Nguesso, coeur si sensible pour les autres pays qui souffrent sans vraiment s'offusquer de la souffrance de son propre peuple, a encore fait des siennes en prêtant 38 millions d'euros au nouveau régime de Bangui. Faut-il que les Congolais deviennent des étrangers dans leurs propres pays pour enfin bénéficier de la compassion du grand éléphant qui a le coeur sur la main mais  juste pour ses propres parents et à l'égard des étrangers ? Mais qu'est-ce qui ne tourne pas rond dans les boyaux de la tête de notre grand éléphant comme aurait pu le dire Coluche ? Drôle de compassion sélective qui exclut son propre peuple du champ de sa compassion !

C'est bien l'altruisme chez un humain et nous savons que les bonobos le sont aussi mais il faut le faire avec son propre argent. Or, Denis Sassou Nguesso n'en manque pas : il aurait pu sortir l'argent de sa propre poche, même si nous savons qu'il s'agit de l'Argent Mal Acquis (AMA). D'ailleurs, il aurait pu envoyer des vaches,des autruches, des poissons-chats, du foufou, de l'huile de palme et des moutons - sans oublier ses fromages au peuple frère centrafricain (il attend peut-être qu'il crie famine pour le faire) mais à donner ou prêter l'argent du peuple - on se demande si l'assemblée nationale a consenti à ce prêt - alors que ce dernier n'arrête pas de geindre de soif et de faim - sonne comme une véritable trahison de la part d'un homme qui s'est juré de faire le bonheur du peuple congolais. A moins qu'il ait menti. A moins que sa pensée ne puisse se comprendre qu'à l'envers, que ses idées ne soient comprises que si on les mettait à l'endroit en prenant le contrepied de leur prétendu sens.

J'ai de nombreux amis centrafricains et je compatis aux difficultés traversées par ce pays frère dont de nombreux ressortissants vivent au Congo. Oui, il faut aider le président Djotodia mais il ne faut pas le faire au détriment de la satisfaction des besoins des Congolais. Ayant eu l'occasion de discuter avec certains cadres de l'ancien régime centrafricain à l'époque du règne de François Bozizé au téléphone chez un ami qui se reconnaîtra, j'ai appris que nombreux avaient étudié à Brazzaville et qu'ils se sentaient un peu Congolais. Nous sommes donc un peu frères mais quand les Congolais crient et pleurent de soif et de faim, nos frères centrafricains ne se sont jamais empressés de dire à notre tyrannational de s'occuper d'abord du peuple congolais.

Je vous signale que même Jésus Christ a dit à la Samaritaine : "Je suis d'abord venu sauver les brebis perdues d'Israël" ! Et c'est le fils de Dieu qui parlait si on croit les Evangiles ! Non, la RCA n'est pas pauvre. La mauvaise gestion n'est pas synonyme de pauvreté : c'est un pays producteur de diamants, pour ne citer que cet exemple. D'ailleurs, Denis Sassou Nguesso le prouve chaque jour que Dieu fait.

Un père de famille qui donnerait du pain à ses voisins pendant que sa propre femme et ses propres enfants meurent de faim, de soif et de maladie, serait pris pour un irresponsable. Nous n'avons pas fini de résoudre ou de répondre à nos propres besoins mais cela ne nous empêche pas de prêter à nos voisins frontaliers. Ca, on ne peut l'expliquer qu'en se disant que Sassou n'est pas un être humain mais un reptile à forme humaine quand même.  

Nous avons appris que le Congo a consenti un prêt de 25 milliards de francs cfa à la république centrafricaine à la demande du premier ministre Tiangaye (pourquoi tous les pays de l'Afrique centrale ne pouvaient-ils pas s'entendre pour aider ce pays de la zone CEMAC si riche ? Pourquoi seulement le Congo ?).

Aider son frère en souffrance n'est pas un acte blâmable mais cela contraint Denis Sassou Nguesso, bon prêteur (Niger, RCA, etc.) ou bon donneur (Chine, sa femme, etc.), à faire montre d'un empressement à résoudre les problèmes des Congolais. Or, nous constatons que les sinistrés du 4 mars 2012 sont toujours exposés aux aléas des éléments puisque non relogés dans des logements décents (hôtels, appartements, villas, etc.) et par ailleurs, Joe Washington Ebina a été arrêté pour juste vouloir organiser une réunion à ce sujet. Drôle d'attitude quand même pour un gouvernement qui a de grandes oreilles d'élépant quand il s'agit de la souffrance des autres mais qui devient soudain sourd quand Denis Sassou Nguesso devient un cobra face aux cris de son propre peuple : en effet, les serpents n'entendent pas les sons ! Faites des recherches et vous verrez ! SASSOU EST DONC UN GENTIL ELEPHANT A GRANDES OREILLES POUR LES AUTRES PAYS ET UN COBRA SOURD COMME UN POT A L'ENCONTRE DU PEUPLE CONGOLAIS !

Nous estimons que charité bien ordonnée commence par soi-même. Alors, comment comprendre que Denis Sassou Nguesso soit gentil avec les Chinois en reconstruisant une école détruite par un tremblement de terre au travers d'un don d'un milliard de francs cfa comme si la deuxième puissance économique du monde manquait d'argent, en prêtant ici ou là sans jamais se soucier des Congolais à qui appartient l'argent du Trésor public ?

Ce ne sont pas les Centrafricains qu'il faut blâmer mais Denis Sassou Nguesso dont la politique à l'égard du peuple congolais est incompréhensible. Et si celui qui m'avait dit que mama Mouébara était une Centrafricaine avait totalement raison ? 
 

 

 

Le Congo a accordé à la Centrafrique un prêt de 25 milliards de FCFA (38,1 millions d'euros), pour aider le processus de transition en cours à Bangui, a déclaré samedi à la radio nationale le Premier ministre centrafricain, Nicolas Tiangaye.

"Vous connaissez tous la situation financière de notre pays avec la crise que nous avons traversée et qui n'est pas terminée. Nous ne pouvons pas faire face à nos engagements. L'Etat est confronté à des...difficultés de trésorerie et c'est la raison pour laquelle j'ai demandé au gouvernement congolais de nous accorder un prêt", a déclaré M. Tiangaye au retour d'une visite de travail à Brazzaville.


"La convention de ce prêt a été signée pour un montant de 25 milliards FCFA. J'ai demandé au ministre des Finances d'accomplir très rapidement les formalités auprès de la banque centrale pour que la première tranche de 12,5 milliards soit décaissée avant la fin juin. La deuxième tranche le sera en septembre", a-t-il ajouté.

Pays pauvre enclavé au coeur du continent africain, la Centrafrique tire l'essentiel de ses ressources des recettes fiscales.

Depuis la prise du pouvoir fin mars par la coalition Séléka, le nouveau pouvoir peine à remettre en route un appareil de production délabré, alors que le pays reste en proie à l'insécurité et aux pillages.

Partager cet article

Published by Le Lion de Makanda (LDM) - dans demain le congo brazzaville
commenter cet article

commentaires

le fils du pays 10/06/2013 13:05


La solidarite africaine aurait pris son veritable sens si la fripouille de Mpila aurait deja franchir la population Congolaise entiere de l'eau potable,du logement et l'electricite.Mais ce n'est
pas le cas.Ce Mr c'est un vrai fou.Les Congolais doivent deloger ce diableen personne.Ce Mr est un frein pour le progres au Congo

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg