Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 12:48

Nous avons reçu le tableau qui résume le décompte des listes électorales qui ont été et seront la base électorale  des élections présidentielles. Il y a ceux qui estiment que ces données démographiques sont faussées à dessein de favoriser les zones où l'électorat est favorable au président Denis Sassou Nguesso. Qu'importe ! Même si ces données lui étaient défavorables, rien ne présume des résultats des prochaines élections présidentielles - si elles ont lieu, bien sûr !

  • La vraie question est celle-ci : de quelle source proviennent-elles ? Qu'est-ce qui en fonde la légitimité ?

Il  y a eu un recensement en 1985 ; nous ignorons si un autre a eu lieu depuis. Il faut comprendre qu'à l'époque du P.C.T. et de l'élection du président par acclamations debout, on pouvait faire un recensement sans arrière-pensées alors qu'à présent, il y a un très grand risque car il s'agit de déterminer de nombreux problèmes dont ceux de la distribution de la masse électorale. On peut y lire la misère du peuple et le manque de nombreuses institutions comme les écoles ou les lycées. Sassou n'a pas construit une seule nouvelle école primaire, alors que la population a quasiment doublé.
Il n'y a que deux façons de constituer légitimement une liste électorale :

  • la déduire d'un recensement général de la population très récent ;
  • appeler les citoyens majeurs à venir s'inscrire sur les listes électorales.

La première méthode n'exclut pas qu'on la combine à la deuxième : on peut en partant d'un recensement, mettre à jour les listes électorales en invitant les populations à venir s'inscrire ; ce qui a l'avantage d'en écarter ceux qui sont morts ou ceux qui ont quitté le pays. Or, là il y a un problème : il faut bien que chaque individu justifie de sa qualité d'électeur en présentant une carte d'identité. Or, au Congo, la carte d'identité est un privilège alors que c'est un droit pour quiconque est né Congolais !


Le nouveau fichier électoral a été  mis en place avec les services d’une société étrangère (ERA INTERNATIONAL) lors des travaux menés à Oyo avec la participation du Colonel IWANDZA directeur du CIRAS et neveu du Général Denis SASSOU NGUESSO, de Mr Prosper PEYA sous la supervision et le contrôle d’un Camerounais du nom de MIGASSA.

  • Le problème est entier car on se demande d'où viennent ces données car le plus  proche recensement auquel nous avons participé date de 1985. Où diable ont-ils ramassé ces chiffres ? Voilà des chiffres qui sortent de nulle part et qui vont servir de base à une élection présidentielle ! Mais sans blague, de qui se moque-t-on ?


Voici, l’illustration et l’articulation de ce fichier des données truquées du nombre d’électeurs qui a un compte totalement en déséquilibre avec la population réelle qui elle dépasse les 3 milions d'habitants :

 


COMMUNE

NOMBRE D’ELECTEURS

COMMUNE

NOMBRE

D’ELECTEURS

BOUENZA

BOKO SONGHO

KAYES

KINGOUE

LOUDIAMA

MABOMBO

MADINGOU

MFOUATI

MOUYONDZI

TSIAKI

YAMBA

5819

8668

6704

14721

5559

29006

16608

20314

5726

9291

CUVETTE

BOUNDJI

LOUKOLELA

MAKOUA

MOSSAKA

NGOKO

NTOKOU

OWANDO

OYO

TCHIKAPIKA

16175

15489

19596

20458

3881

3465

35541

14475

8423

TOTAL                                                            122 416

TOTAL                                                            137 503

BRAZZAVILLE

 

BACONGO

MAKELEKELE

MFILOU-NGAMABA

MOUNGALI

OUENZE

POTO-POTO

TALANGAI

58096

128582

71687

72101

128457

52349

239006

CUVETTE-OUEST 

ETOUMBI

EWO

KELLE

MBAMA

MBOMO

OKOYO

7358

10656

5859

3844

4508

8047

TOTAL                                                            750 278

TOTAL                                                            40 272

               

 

DOLISIE

 

ARRONDISSEMENT 1

ARRONDISSEMENT 2

 

28053

 

21781

KOUILOU 

HINDA

KAKAMOEKA

MADINGOU-KAYES

MVOUTI

NZAMBI

TCHIAMBA-NZASSI

24428

4817

 

7420

13816

1740

 

9259

TOTAL                                                                    49834

TOTAL                                                                  61480

LEKOUMOU

BAMBAMA

KOMONO

MAYEYE

SIBITI

ZANAGA

3226

8027

7161

23242

9865

LIKOUALA

 

BETOU

BOUNELA

DONGOU

ENYELLE

EPENA

IMPFONDO

LIRANGA

22466

5089

9137

22474

10144

24638

10046

TOTAL                                                                    51521

TOTAL                                                                  103994

MOSSENDJO

ARRONDISSEMENT 1

ARRONDISSEMENT 2

 

4534

 

7551

NIARI 

BANDA

DIVINIE

KIBANGOU

KIMONGO

LONDELA-KAYES

LOUVAKOU

MAKABANA

MAYOKO

MBINDA

MOUNGOUNDOU NORD

MOUNGOUNDOU SUD

MOUTAMBA

NYANGA

YAYA

2988

6238

8712

10220

 

3326

9849

5710

3662

1652

 

777

 

2513

5821

4808

1941

TOTAL                                                                  12 085

TOTAL                                                                    68217

NKAYI

ARRONDISSEMENT 1

ARRONDISSEMENT 2

 

19177

 

21816

OUESSO

ARRONDISSEMENT 1

ARRONDISSEMENT 2

 

12348

 

12463

TOTAL                                                                   40 993

TOTAL                                                                    24811

PLATEAUX

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ABALA

ALLEMBE

DJAMBALA

GAMBOMA

LEKANA

MAKOTIMPOKO

MBON

MPOUYA

NGO

OLLOMBO

ONGOGNI

19484

3940

10877

31558

14406

 

16208

3320

9178

10653

25755

15222

POOL

BOKO

GOMA TSETSE

IGNIE

KIMBA

KINDAMA

KINKALA

LOUINGUI

LOUMO

MAYAMA

MBANDZA-NDOUNGA

MINDOULI

NGABE

VINDZA

7428

8446

15176

2311

8429

17221

5699

2101

3921

 

6962

22580

22564

3118

TOTAL                                                                  160601

TOTAL                                                                  125956

POINTE-NOIRE

 

 

 

TOTAL

LOANDJILI

LUMUMBA

MVOU-MVOU

TIE-TIE

160484

71190

42146

192488

 

465921

SANGHA

 

 

 

 

TOTAL

MOKEKO

NGBALA

PIKOUNDA

SEMBE

SOUANKE

31062

5833

5415

7379

11573

61262

SOIT UN TOTAL DE 2 277 144 ELECTEURS SUR UNE POPULATION DE 3 500 000 habitants

 

 

  •         Comme vous le constatez sur ce tableau, les départements et districts classés d’office défavorables au pouvoir ont leurs populations d’électeurs fortement réduites, c’est le cas de Djambala, de Mouyondzi et Gamboma pourtant reconnus comme les deux plus grands districts du pays…

 

 

 

  •        Les départements et districts jugés favorables ont vu leurs populations d’électeurs fortement augmentées et c’est le cas d’Oyo, Impfondo, Enyellé, Tchikapika, Ongogni, Owando…

 

 

Evidemment les Congolais d’en face que l’on prévoit encore de faire venir en nombre sont déjà insérés dans les effectifs gonflés de plusieurs districts bordant le fleuve Congo de sorte que, la honte ne tuant pas, le corps électoral prévu pour 2009 atteint le chiffre de 2 277 144 électeurs pour une population de 3500000 habitants et pour laquelle, de l’avis des experts et traditionnellement comme dans tous les pays du monde, le corps électoral ne peut excéder 50% de la population c'est-à-dire 1750000 électeurs pour le cas du Congo Brazzaville.

 

Voilà pourquoi le pouvoir refuse depuis des années et qu’il continuera à refuser la proposition judicieuse que lui a faite l’opposition pour éviter au pays les heurts et autres violences à la Kenyane, notamment : la redéfinition du corps électoral, la confection de nouvelles listes électorales et l’établissement sur la base de celles-ci, des nouvelles cartes d’électeurs.

Le temps n’attend pas, c’est maintenant que nous devons dépasser nos égos et nos divisions pour travailler ensemble ; nous sommes tous des enfants du Congo et nous voulons un Congo Brazzaville digne, prospère, une Nation véritablement souveraine et une République dans laquelle chaque citoyen pourra s’épanouir

Nous exhortons le pouvoir et les forces vives de la nation de l’urgence d’une "Concertation Nationale Inclusive" autour des valeurs dégagées par la Conférence Nationale Souveraine de 1992, dans l'intérêt supérieur de la Nation et pour un Pacte Républicain. Une prise de conscience patriotique est indispensable pour fixer le calendrier et les modalités de la mise en œuvre d’une feuille de route susceptible de créer les conditions optimales d’une réelle alternance au Congo Brazzaville

La responsabilité de chaque Congolaise et de chaque Congolais est totale auprès des générations futures, car demain il sera véritablement trot tard ; plus jamais une telle opportunité ne se présentera et personne ne pourra dire qu’il ne savait pas.

Croire encore aux promesses du Général Denis SASSOU NGUESSO, c’est croire à la bonne foi d’un homme sans foi ni loi ; un homme qui n’a pour seule lecture de la vie publique que dans l’intrigue, les rapports de force, la violence et la ruse.

Le monde a changé, le Congo Brazzaville doit absolument changer ! C’est une question de vie ou de mort pour notre pays. Le rapport de force est du coté des peuples qui luttent, la communauté internationale attend avec impatience que les Congolaises et les Congolais crient haut et fort ce qu’ils pensent tout bas, ce qu’ils souhaitent et ce qu’ils veulent depuis des années.

             Nos populations ont été paupérisées à dessein pour être au service d’une personne à la moralité plus que douteuse, il appartient aux forces démocratiques de restaurer la morale, le débat constructif  et le respect  dans la société Congolaise ; de bannir l’intimidation, la menace, l’insulte, l’humiliation ainsi que la corruption qui détruit jour après jour le tissus social du Congo Brazzaville.

Prenant l’opinion nationale et internationale à témoin, les forces vives de la nation, les résistants, les patriotes, les démocrates et  tout le Peuple Congolais réitèrent leur appel au pouvoir de tout mettre en œuvre pour :

 

1.      La mise en place d’une commission électorale nationale indépendante (CENI) composée de manière consensuelle avec la participation de tous les acteurs

2.      L’organisation d’un recensement administratif sous la supervision de cette même commission électorale indépendante

3.      L’établissement des listes électorales fiables sur la base de ce recensement administratif

4.      L’établissement de nouvelles cartes en conformité avec des nouvelles listes électorales.

 

Partager cet article

Published by Le lion de Makanda mwan Mizumba - dans Quand nos lecteurs écrivent
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg