Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2006 1 03 /04 /avril /2006 22:58

   Le changement de nom sert souvent à donner l'illusion d'un changement réel, d'une vraie transformation organisationnelle. En se débarrassant de son "O", l'Organisation de l'Unité Africaine est devenue l'Union Africaine, en sigle, "UA". Mais qu'est-ce qui a vraiment changé ?  Est-elle devenue plus perfomante, plus efficace ? S'est-elle dotée de plus de moyens ? Rien du tout !  De l'OUA à l'UA, doit-on y voir rien que l'ellipse d'une petite voyelle ?

- Sur le plan politique, elle n'a toujours pas une véritable organisation  car une organisation a des objectifs et des moyens (humains, matériels, financiers, juridiques) pour atteindre ceux-ci ; ce qui justifierait qu'elle se soit débarrassée de son "O". En outre, en nommant un sanguinaire à sa tête par la personne de monsieur Sassou Nguesso, elle se décrédibilise encore un peu plus! Souvenez-vous qu'elle n'a jamais par elle-même résolu un seul conflit sur le sol africain. Pour ne parler que du Darfour, l'affaire qui aura empêché le Président soudanais d'accéder à la présidence de l'UA, il faut compter sur l'ONU, c'est-à-dire sur les Etats-Unis pour que quelques sacs de riz soient catapultés aux pauvres Bantous du Soudan. Peut-être par pitié chrétienne. En Côte d'Ivoire,  il faut que le policier colonial français s'interpose pour empêcher que des frères se retirant des parts d'ivoirité se canardent !  Je ne parle pas de tous les jeunes Africains qui meurent sous les balles des policiers marocains ou espagnols  pour venir vivre un rêve qui est en fait une illusion en Occident sans que l'Union Africaine ne laisse filtrer un soupir ! Mais quelle est donc cette "Union" incapable de s'entendre sur le moindre petit sujet politique ? Qu'ont donc uni les pays africains ? Le désir de créer un marché africain ? Non ! Le fait de jouer ensemble un véritable rôle politique sur le continent ? Non ! En fait, on se rend compte qu'il s'agit d'un continent sous tutelle qui reçoit ses ordres des anciennes puissances coloniales ; d'où l'impossibilité de trouver le moindre petit compromis tellement les intérêts des uns et des autres sont inconciliables.

- Sur le plan économique, l'Afrique pavée de richesses est incapable d'apporter nourriture et eau à ses continentaux. La sécheresse fait rage dans des pays où il suffirait de créer des systèmes d'adduction d'eau pour que les troupeaux et les personnes soient préservés. Pour ceux qui en douteraient, la Lybie toute seule est en train de mettre en place un tel programme. Alors, ce qui est possible à l'échelle d'une nation ne le serait pas à l'échelle du continent ? Sans blague, c'est d'un ridicule déconcertant ! Du reste, l'UA n'est pas même pas capable de coordonner le marché intérieur africain ; ce qui permettrait un commerce plus équitable entre pays africains. On préfère encore payer des produits si chers en Europe avec la douane en plus, alors qu'il suffirait d'organiser un marché africain. aujourd'hui, les Asiatiques s'organisent, le Commonwealth est déjà un marché et le protectionnisme américain n'a de secret pour personne... L'Union européenne est là pour nous montrer combien les vrais continents qui ont leur destin en main peuvent mettre quelque chose en commun comme une monnaie européenne. alors, à quand la monnaie africaine ?

- Voilà un continent qui n'est même pas capable de se doter de son propre sattelite de communication pour avoir ne fût-ce qu'une petite bribe d'indépendance communicationnelle qui prétend qu'elle possède une institution qui génère une union entre les pays africains ! Le ridicule ne tue pas mais il devrait car cela nous éviterait d'assister à des mascarades du genre UA. Ne serait-ce que pour résoudre la question de la fracture numérique, on aurait aimé voir le continent africain trouver des solutions ensemble, mais tu parles !

- Quant à monsieur Sassou Nguesso, il faut que les Congolais sachent qu'il va utiliser les ressources nationales pour assumer son rôle de président de l'Union Africaine : en effet, il n' y a pas de budget qui soit alloué par l'UA à cette fonction honorifique de président. Que va-t-il faire hormis recevoir Koffi Anan ou quelques personnalités ? il a fallu le voir très mal à l'aise dans ce costume trop gros pour lui de président de l'UA sur France 3.  A la question de savoir ce qu'il faisait avec l'argent du pétrole, il a répondu qu'il construisait des routes (quelles routes, alors qu'il n'y a même pas une autoroute entre Brazzaville et Pointe-Noire ?), des aéroports, payait les pensions sans l'aide de personne, alors qu'il bénéficie de remise de dettes, notamment de la part de la France... En effet, l'argent qui ne lui sert plus à payer le service de la dette qui culmine à quelques 10 milliards de dollars est une sorte de donation...

 Que peut donc faire une souris venimeuse en un an à la tête d'un continent pour celui-ci alors même qu'il n'a rien fait à la tête de son pays pendant plus de vingt ans au sommet du pouvoir ?

  Il sied donc de s'interroger sur l'utilité de cette Union qui en perdant son "O" a ipso facto perdu son caractère d'organisation. Il est normal que l'UA soit résolue à faire des grimaces car elle n'a pas le nerf de la guerre : l'argent. Ici et là, les soldats africains sont payés par l'ONU car l'UA n'a pas les moyens de payer les militaires qu'elle envoie ici et là pour faire acte de présence. C'est donc une institution moribonde qui devrait disparaître, surtout si elle n'a même plus de caution morale en permettant à un sanguinaire notoire comme monsieur Sassou Nguesso de représenter l'Afrique !  Le crime est à la tête de l'Afrique, mesdames, messieurs ! Il faut donc que Kaddafi et ses pairs aient le courage de "manger" le "U" de UA pour qu'il ne reste que le "A de "AH"! Car une union est un concept qui implique la mise en commun au moins d'une chose. Or, j'ai beau chercher, je ne vois par le point de convergence de tous les pays africains dans une institution qui mériterait d'avoir une dimension continentale brodée sous une appelation d'"U"nion.

  On assiste désormais à des simulacres d'arrestations d'anciens Présidents africains pour des crimes de guerre. C'est vrai qu'ils n'ont plus leur immunité présidentielle mais on ne devrait pas protéger des criminels quelle que soit leur fonction ! Le crime n'est pas crime pour un chef d'Etat que pour un petit de ce monde. Le spectacle d'un Sassou absout de ses crimes  contre l'humanité dont celui des disparus du Beach de Brazzaville, a de quoi nous faire vomir puisque l'UA l'a trouvé plus "blanc" que le Président soudanais écarté à cause du drame du Darfour. Or, Sassou, c'est à tout un peuple qu'il nuit par une corruption gigantesque et jamais connue par le passé. Pays producteur de pétrole, le Congo est en pourparler pour être admis parmi les pays les plus endettés, alors que le baril du pétrole flambe à plus de 60 dollars.

  Le continent africain est à l'image de l'UA, un continent qui n'a pas son destin en mains car les sphères de pilotage du continent se trouvent ailleurs. On nous donne l'illusion d'avoir notre destin continental en mains, alors qu'à l'échelle mondiale, l'UA n'est même pas capable de défendre un seul grain de riz du Sénégal !

   L'esclavage continue. certes sous d'autres travers mais tout de même !  Qu'à cela ne tienne, il vaut mieux ne pas faire semblant de nous laisser croire que l'UA défendra le continent face à la communauté européenne ou face aux Etats-Unis. Ceux qui en douteraient n'ont qu'à voir le poids des institutions africaines lors des discussions de l'OMC qui gère le commerce mondial. Si l'UA avait une utilité, elle défendrait le coton du paysan sénégalais ou empêcherait que les Chinois viennent pêcher le thon sur nos côtes africaines.

 Alors, en toute sincérité, Ô, à quoi sert  l'UA ?

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Konda Albert 18/11/2009 19:23



Mon frère,

La question de l'existance de l'UA est capitale pour la solution des pays noirs d'Afrique, en effet pour résumer court, l'UA est la chose qu'il faut tuer au plus vite des que l'ordre sera
rétablit dans nos pays.

Il ne faudra pas perdre de temps, pas de diplomatie, il faut de suite se retiré de ce truc qui a une vraie raison d'être; "étouffer l'Afrique (surtout noir))



Le Lion de Makanda (LDM) 18/11/2009 20:57


Merci pour votre commentaire...


Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg